forbidden fruit.

Message par Invité le Mer 5 Juil - 19:57


Diego
dirty little secret  

prénom il dit diego, respire thomas, parle charles et pense archibald. les mensonges s'emmêlent au bord de ses lèvres, détruisent les ruines d'une vulgaire honnêteté. ils croulent sous sa peau, se noient dans ses veines. l'imposteur inconscient, le faussaire mécanique. lieu de naissance marseille, les mouettes du vieux port, la canebière en ébullition, l'océan de pastis et le soleil de plomb. il est né dans le sud mais son accent se meurt un peu plus chaque jour sous ses fictions. âge vingt-trois ans, la bouche en coeur, les yeux en fleur. persuadé de la bonté du monde. incapable de voir qu'il est une preuve vivante des failles de l'humanité. les réminiscences d'une mère absente, indifférente.  job ou études il se dit barista mais ses cocktails et ses cafés ont des arômes d’eau diluée. il n'a pas vraiment de talent particulier si ce n'est celui de baratiner. situation célibataire, depuis quelques semaines. il les aime vicieux, malsains, destructeurs de vie et ensorceleurs de coeur. diego, il préfère le long terme. il reste avec lui jusqu'à ce qu’il se rende compte de ses conneries. et après, quand il le lâche, il se retrouve seul, comme un con, à chercher sa prochaine bouée de sauvetage. et le manège continue, encore et encore.  choix d'immeuble le premier, pas trop loin que pour le perdre de vue, pas trop près que pour éveiller les soupçons. avatar harry styles. pseudo vee.


La coloc, choix ou obligation ? Quelles sont les raisons pour lesquelles tu souhaites emménager avec 3 inconnus ? officiellement, tu répondrais que tu fonctionnes mieux en groupe, que la collectivité te stimule, que c'est plus un choix qu'une nécessité. tu rajouterais que t'aimes le bruit, l'animation, qu'il te faut du mouvement, un tempo rythmé, que tu vis pour les commus qui riment avec soirées 'bouffe pas cher' et session netflix gratuites sur le compte d'un coloc ou l'autre. en vérité, t'as à peine les thunes pour tenir jusqu'à la fin du mois, du coup, le loyer cassé, il est plutôt le bienvenu. et si t'as choisi cet immeuble en particulier, c'est parce que quelques mètres plus loin, au numéro trois, y'a cesario et sa nouvelle bande de potes. tu marmonnerais qu'il te glisse entre les doigts un peu plus chaque jour. que t'es un battant. t'es pas prêt à le laisser partir. tu feras ce qu'il faut. parce que tu pourras pas revivre le même bordel, pas une deuxième fois. t'as déjà donné dans l'abandon. cette fois-ci, tu vas pas te laisser faire.
Tu rentres après une journée de boulot épuisante en n'ayant pas eu le temps de manger le midi, et tu découvres que le frigo est vide parce que Tom a oublié d'aller faire les courses, tu fais quoi ? tu soupires longuement avant de te demander pendant quelques secondes, les yeux dans le vide, ce que t'as fait pour mériter ça. après un moment mélodramatique à la con, tu chopes ton portable et commandes une pizza hawaï à la pizzeria du coin. c'est pas la fin du monde et après tout, la semaine passée, toi aussi t'as oublié.
Quelle est la répartition des tâches idéale pour toi au sein d'une colocation ? (Tâches ménagères, courses, règles de vie...) pour toi, l'idéal ce serait le mélange harmonieux d'une répartition égale entre tous les colocataires et d'une légère dose de 'chacun sa merde'. assez complexe en pratique. mais tu te rangeras facilement du côté de l'opinion majoritaire tout en faisant comme si c'était la tienne. little white lies land.
La nuit, tu es plutôt du genre... Dodo à 20h ? Grosse soirée jusqu'à 3h du mat' ? D'humeur séductrice, une conquête dans ton lit ? tu vis pour le monde de la nuit, les basses qui se fraient un chemin jusqu'à tes tripes, trois grammes dans le sang, la tête en orbite, ta raison sur saturne. t'es l'aguicheur par excellence, t'aimes séduire, te déhancher devant des dizaines de gars en rut tout en sentant le regard de ton mec (quand t'en avais un) sur ton corps brûlant. ça  te donne vie, c'est aussi malsain qu'excitant.
décris le caractère de ton personnage en quelques mots Diego, il se cache sous ses mythomanies, il se dévoile à travers ses mensonges. il te balade d’une rive à l’autre de son monde en papier mâché, sans vraiment s’en rendre compte, réflexe inné. que des illusions, rarement la vérité. dès sa naissance, sa mère n’a jamais vraiment été présente dans la vie de Diego. elle était une ombre au tableau, silencieuse, indifférente. elle a fini par tuer le peu de liens qu’ils avaient tissés alors que Diego n’avait que dix ans. elle est partie du jour au lendemain. sans explication, sans raison. un suicide. un abandon. son père a pris la relève. Diego l’a toujours mal vécu. sa deuxième psy dirait que c’est précisément cet événement qui a déclenché ses mensonges maladifs à répétition. elle ajouterait que c’est ce mal d’amour qui le pousse à construire ses différents personnages dans le but ultime de plaire à la personne à qui il s’adresse. tout ça afin de ne pas ressentir une nouvelle fois le sentiment d'abandon destructeur qu'il a ressenti suite à la mort de sa mère. et pourtant, paradoxalement, c’est précisément à cause de ses mensonges incessants que ceux qui croisent son chemin finissent par le laisser tomber les uns après les autres. il les noie sous son baratin, répond à leur question par une autre, tais ses vraies émotions sans vraiment parvenir au résultat espéré et ce personnage mystérieux auquel il tente de donner vie s’effrite un peu plus sous ses paroles édulcorées. et ça le tue à petit feu, parce que ces gens, il s'y attache, vraiment. parce qu'il est pas parfait Diego, et ici et là, il sème de réelles parties de lui. parfois, il baisse sa garde, laisse entrer l'une ou l'autre personne un peu trop près de celui qu'il est vraiment. et quand son château de cartes s'écroule, il se perd un peu plus dans ses délires paradoxaux. sale cercle vicieux. ses mensonges, comme sa manière de respirer dans ce monde un peu trop grand pour lui. son échappatoire, sa prison, son exutoire, son cercueil.

donne 5 anecdotes sur sa façon de vivre au quotidien  (un) chaque matin, il te faut ta dose de caféine journalière. au fur et à mesure, c’en est devenu vital, sans ton café, t’es incapable de fonctionner comme l’être humain rouillé que t’es devenu au fil des années. (deux) t’as cette désagréable habitude de te perdre dans les rayons de la supérette qui se trouve à quelques minutes de ton immeuble. si cesario y travaille, c’est qu’une pure coïncidence.  toi, t’aimes les lieux, l’ambiance. rien de plus. tu ne le surveilles absolument pas parce que t'aurais peur que ses nouveaux potes te l'arrachent froidement et se l'approprient totalement. nope, pas du tout. et si à la coloc, vous vous retrouvez avec une dizaine de bouteilles de lait en trop, t'as absolument aucune idée du pourquoi du comment. (trois) chaque fin de semaine, t'es à la recherche de ta prochaine conquête. c'est devenu ton exutoire, le vendredi, tout est permis. tu fais ta pré à la coloc et puis t'embarques tout le monde dans le premier bar que vous croisez. et la chasse commence. (quatre) quand tu zones pas à la colocation parce que ta chambre en bordel te prend trop la tête, tu bosses dans un café délavé au service douteux. t’as menti sur tes capacités à concocter des cafés dignes de ce nom, le gérant t’as cru. t’as baratiné. concrètement, tu t’embrouilles dans les commandes, tu te trompes dans le dosage, à deux doigts d’empoisonner les clients. t’es clairement incompétent mais le patron est déjà dans le rouge et la faillite se fait sentir à plein nez. il te laisse merder jusqu’à ce que l’affaire coule pour de bon. (cinq) t'es tout sauf pudique. t'as tendance à te balader dans les commus en boxer, un bol de bouillie d'avoine dans les mains. tu te poses devant la télé à moitié à poil, normal, en toute sérénité.


Invité
Invité


Re: forbidden fruit.

Message par Ed le Mer 5 Juil - 19:58

Bienvenue bg !

Re: forbidden fruit.

Message par Invité le Mer 5 Juil - 20:10

cole, me gusta
merci ma biche.

Invité
Invité


Re: forbidden fruit.

Message par Invité le Mer 5 Juil - 20:13

serge le mytho version, diego harry styles yo like that
bienvenue même si t'es pas la bienvenue

Invité
Invité


Re: forbidden fruit.

Message par Invité le Mer 5 Juil - 20:22

JTM T BO
bienvenue chez toi mon petit coeur

Invité
Invité


Re: forbidden fruit.

Message par Invité le Mer 5 Juil - 20:23

aller hop ! un bon coup de pied dans le cucul et ça repart à marseille
mais bon, bienvenue quand même et bon courage pour ta fiche (et reste loin de mon keum )

Invité
Invité


Re: forbidden fruit.

Message par Baraa le Mer 5 Juil - 20:45

j't'aime pas
oh puis l'accent marseillais en plus
jamais tu rentreras là, y a pas moyen
(j'dis ça en vrai baraa, ça va être la première à lui ouvrir la porte tellement elle est gentille )

*******************
Don't be afraid to catch feels
I know you ain't afraid about this
Baby I know you ain't scared to catch feels

Re: forbidden fruit.

Message par Invité le Mer 5 Juil - 21:11

simon, ouais c'est assez chelou, j'me la joue go big or go home.
merci mon chat, moi aussi j'te kiff tkt.

cesario, c'est réciproque ma biche pig
merci, merci, merci.  

marie, mais j'ai rien fait encore tu vois pas comment j'suis sage et innocent ???
merci

baraa, mais l'accent marseillais il le cache avec un accent du nord (pas vraiment maîtrisé), du coup ça veut dire qu'il peut rentrer ? (aahaaah, je note, merci pour l'info )

Invité
Invité


Re: forbidden fruit.

Message par LE SYNDIC le Mer 5 Juil - 21:33

bienvenue petit chat ! I love you
bon courage pour ta fiche
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Re: forbidden fruit.

Message par Invité le Mer 5 Juil - 23:16

merci beaucoup l'syndic.

Invité
Invité


Re: forbidden fruit.

Message par Invité le Mer 5 Juil - 23:49

bienvenue bg I love you

Invité
Invité


Re: forbidden fruit.

Message par Invité le Jeu 6 Juil - 0:08

merci belle plante.

Invité
Invité


Re: forbidden fruit.

Message par Invité le Jeu 6 Juil - 0:51

cette fiche, cette plume, ce personnage, c'est de toute beauté, c'est tellement parfait.
immeuble 1, appartement 41, tu sera avec @Noé et @Lou , vos autres colocataires ne devraient pas tarder !

Invité
Invité


Re: forbidden fruit.

Message par Invité le Jeu 6 Juil - 9:45

ooh, merci ça fait plaisir !

Invité
Invité


Re: forbidden fruit.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires