NICO & CESARIO Empty NICO & CESARIO

Message par LE SYNDIC le Mar 11 Juil - 0:08

NICO & CESARIO
driiiiing, la cloche sonne, vous pouvez commencer à discuter !
Petit rappel des "règles" :
NICO & CESARIO 2523551151 Les réponses doivent être courtes pour que l'action soit rapide.
NICO & CESARIO 2523551151 N'oubliez pas, le rendez-vous est censé durer 15 minutes.
NICO & CESARIO 2523551151 Pensez à finir votre rp avant minuit. Une cloche est censée sonner pour annoncer lorsqu'il est temps de changer de partenaire.
NICO & CESARIO 2523551151 Tous les moyens sont bons pour charmer NICO & CESARIO 1220778569 amusez vous bien !
LE SYNDIC


Voir le profil de l'utilisateur

NICO & CESARIO Empty Re: NICO & CESARIO

Message par Invité le Mar 11 Juil - 17:06

T’savais pas vraiment ce que tu foutais ici, au milieu de ces âmes perdues à la recherche d’un coup d’une vie ou d’un soir. Tiré, traîné entre ces murs où on buvait, où on espérait, les foules transpiraient le mensonge, sueur mélangée à un peu trop de parfum, tout était bon pour dissimuler la gêne, la timidité, l’envie de rouler sous les draps, corps contre corps. Tes semelles qui frottaient le sol, tu pouvais encore fuir, détaler de ce bar minable. Et, soudainement, cette sentence irrévocable qui te tombait dessus. Ton cul posé de force sur une chaise. Ton corps enchaîné à cette table pour quinze longues minutes. T’as posé tes yeux sur la silhouette féminine qui se dessinait devant toi. T’étais pas tombé sur le pire laideron que la terre ait pu enfanter. T’as haussé un sourcil, un long soupire s’échappant d’entre tes lèvres avant que quelques mots ne se glissent hors de ta bouche. « J’suis pas ici pour faire des rencontres, m’amuser ou quoi, faudra attendre le prochain pour ça, désolé. »

Invité
Invité


NICO & CESARIO Empty Re: NICO & CESARIO

Message par Invité le Mer 12 Juil - 23:33

T E N U E ~  Elle soupire, Nico. Déjà que son premier quart d'heure elle l'avait passé avec une fille alors qu'elle avait bien stipulé sur le papier qu'elle ne désirait rencontrer que des hommes, la voilà tomber sur un gars qui semblait ne pas relever la barre de cette organisation douteuse. Il faisait parti de ces âmes esseulées qui trainaient les pieds pour un bout d'chair, une occasion d'se dire que les contes de fées existaient p't'être, la plupart des nanas ici étaient en recherche du prince charmant qu'elles imaginaient dans leurs journaux intimes gamines afin qu'ils leur offrent les fleurs du mâle. Nico elle faisait partie d'ces fleurs flétries dans une nébuleuse ancienne, la corolle en guise de couronne qui s'était vue agoniser sur l'pallier, un soir. Juste là pour la pollinisation mais sinon, ça faisait longtemps qu'elle s'était éteinte. Elle faisait mine de sourire quand même mais elle le f'sait tellement mal que ça partait en rictus dans tous les sens, dommage, pourtant il est mignon, mais il a l'air con, j'ferai mieux de me barrer de toute façon, je n'attends rien de cette soirée. Soupir. « Qu'est-ce que tu fous là alors du con ? T'attends que j'te fasse changer d'avis ? J'suis juste là pour baiser, moi. Pas pour parler. » Net. Précis. Elle n'aimait pas tourner autour du pot, préférait qu'ça aille droit au but directement.

Invité
Invité


NICO & CESARIO Empty Re: NICO & CESARIO

Message par Invité le Ven 14 Juil - 2:48

Des éclats de voix. Un brouhaha. Et ta partenaire. Les portes de l’enfer se faisaient plus précises, plus cruelles. Le diable, sous de traits finement sculptés, t’attendait les cuisses visiblement grandes ouvertes. T’as haussé un sourcil, ses mots crus se perdant à tes oreilles. Elle crachait sa frustration. Serpent perfide qui n’attendait qu’un lit où s’immiscer pour mieux mordre. Ça ne serait pas le tient. Tu n’acceptais pas les animaux. Un rire étouffé, ton corps qui retombait doucement dans le creux de ta chaise, et, finalement, ta voix. « Si on t’a pas voulu sur les trottoirs, c’est pas ici que ça arriv’ra, tu dois avoir le trou le plus visité de Lyon, il y a qu’les touristes pour s’intéresser aux vieux monuments. »

Invité
Invité


NICO & CESARIO Empty Re: NICO & CESARIO

Message par Invité le Dim 16 Juil - 14:14

 « Mais t’es vraiment qu’un fils d’unijambiste ma parole ! » Elle voyait rouge la Nico, ce petit con, pour qui se prenait-il ? Elle comprimait bientôt en elle des morceaux de haine qu’elle aimerait bien lui planter à la figure, ou même sur sa langue, pour qu’il daigne garder son venin. Le serpent, c’était elle. Et elle détestait tomber sur des pales copies qui se permettait trop de choses. Et elle relâche la morsure de l’émotion, laissant les mailles de son cerveau se détendre tout en soufflant quelques instants. Rester calme. Ne pas faire de scandale. Pas plus qu’habituellement du moins, son prénom toujours relaté dans les scandales de Lyon. « Écoute, si ta daronne t'a pas appris à être sympathique ou même à avoir de l’humour, ce n’est pas de ma faute. Ou bien même si tu possèdes une quelconque frustration. Si t’avais pas envie de faire une quelconque rencontre, j’vois pas pourquoi t’as inscrit ton prenom comme un pigeon. Maintenant ferme ta gueule, je préfère le son de ta voix quand tu te tais et surtout, tu sembles plus beau. » Encore douze minutes et vingt-trois secondes. Elle regrettait amèrement que d’avoir participé à des imbécilités pareilles. Comme si Nico allait un jour parvenir à se faire des amis, valait mieux se désillusionner tout de suite.

Invité
Invité


NICO & CESARIO Empty Re: NICO & CESARIO

Message par Invité le Dim 16 Juil - 15:13

Sa voix résonnait. Ses mots crus, son ton ridicule, les traits de son visage te lassaient, t’agaçaient. Tu t’étais retrouvé devant elle. T’as posé les bases, rien de bien méchant, rien de bien rude, mais la princesse aux cuisses ouvertes un peu frustrée, un peu pressée, t’avait traîné dans la boue, trop énervée de ne pas te mettre dans son lit ce soir, trop déçue de ne pas pouvoir éteindre le brasier qui crépitait entre ses jambes. Alors t’as explosé de rire. Un rire vrai. Un rire moqueur. Des insultes qui ne t’atteignaient pas. Les chiens des rues tentaient de mordre, d’amadouer, tu te contentais d’un coup sur le museau, fort, violent. « Ma mère m’a appris à pas me moquer des handicapés, nuance. La tienne a probablement dû fondre en larme en voyant la pintade sortir d’entre ses cuisses, ça doit pas être facile tous les jours dis-moi. » T’as croisé tes bras sur ta poitrine, un sourire aux coins des lèvres. « J’vais pas fermer ma gueule parce que ça te ferait trop plaisir, parler ça m’occupera étant donné que je suis forcé de rester face à toi j’aimerais penser à autre chose que ta sale gueule ça me permettra d’éviter de vomir incontrôlablement. »

Invité
Invité


NICO & CESARIO Empty Re: NICO & CESARIO

Message par Invité le Dim 16 Juil - 21:52

Brasier d’une âme cramoisie et d’une peau calcinée de diverses entailles, brûlures, coups. Pyromane des sentiments. Ecchymoses jusqu’à l’os, cicatrices tatouées pour toujours sur sa peau marbrée. Elle aurait voulait cacher ses marques mais n’avait pas pris autre chose que son tee-shirt avant qu’elle ne remarque qu’elle avait mis deux chaussures différentes 'et merde', qu’elle se disait. Ce n’était décidément pas son jour de chance aujourd'hui. Mais en avait-elle déjà vécu ne serait-ce qu’un ? « Même l’orang outan est plus civilisé que toi, ravale ta soupe au vomi connard. Ton flot haineux m’exècre. Tu marques des points néanmoins ; ma mère n’était pas contente de m'avoir mise au monde mais c'est pas pour autant que j’suis venue ici pour souffrir, okay? » Touchée. Il était rare que l’on puisse s’aventurer dans son cœur, y prendre une petite place, ne serait-ce que par les insultes. Elle n’avait toujours eu droit qu’à ça, de toute façon : la violence. Elle y était accoutumée. De ce fait, elle parvenait maintenant à prendre des points de repère avec l’inconnu qui se tenait face à elle. « C’est ta salive que tu uses, pas la mienne. Je peux très bien croiser les bras pendant les dix minutes cinquante-sept secondes qu’il nous reste et juste t’écouter. » Elle avait envie d’ajouter que comme il l’avait si bien dit, ils n’avaient rien d’autre à faire…

Invité
Invité


NICO & CESARIO Empty Re: NICO & CESARIO

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires