Don't make me choose (louna)  Empty Don't make me choose (louna)

Message par Invité le Jeu 13 Juil - 16:48

Il a croisé la jolie Louna dans la cage d’escalier. Elle a un beau fessier, elle aurait pu prendre l’ascenseur, pas besoin de le muscler davantage. Mais elle voulait certainement le croiser. C’est le destin.  Du coup il a demander à ses potes de l’immeuble s’ils avaient déjà croisé une délicieuse blonde aux yeux revolvers. Et on lui a dit «ah ouais, c’est la nana du 71, celle qui masse comme une déesse. » alors tout de suite, ça l’a grave intéressé, Dorian. Pas qu’il ai vraiment mal au dos, mais personne crache sur un petit massage hein ? Du coup il a chopé son numéro parce que ses colocs l’ont écrit au blanco sur la rambarde d’escalier. Merci.

Et puis bim. Il a mis son plus beau bombers, son seul jean propre et ses chaussures noires, et il l’attend devant le local poubelle. Elle est arrivé d’un coup, comme une comète. Elle brillait de milles feux, elle était comparable à un soleil avec ses cheveux dorés. Il lui a fait un beau sourire. Celui qu’il sort pour les grandes occasions, son sourire de gosse intimidé. « Je suppose qu’on y va à pied ? Un subway ça te va ? Tu pourra conserver ta taille de princesse comme ça. » Ses yeux dégoulinait sur les formes de la gamines en face de lui, il l’aurait fait remonter aussi sec pour passer ses mains sur ses hanches, mais c’est pas très galant alors il lui ouvre quand même la porte pour laisser passer sa muse d’un soir.

Invité
Invité


Don't make me choose (louna)  Empty Re: Don't make me choose (louna)

Message par Invité le Jeu 13 Juil - 17:17

Tu es arrivée dans ta colocation depuis peu, mais tu es à Lyon depuis un peu de temps déjà, tu avais la chance d'habiter gratuitement chez ta grand-mère maternelle, malheureusement -paix à son âme- cette vieille dame est décédée. Tu as été touchée par son décès, mais tu ne la connu seulement deux mois avant ta nouvelle rentrée scolaire, ici à Lyon. C'est donc parce que les sous ne coulent pas à flot chez toi que tu as été obligée de prendre une coloc', mais au fond de toi, tu en avais envie, envie de te faire de nouveaux amis, et plus si affinités.

Tu aimes prendre soin de toi, le sport est donc quelque chose d'important pour toi. Mais pour l'instant le seul sport que tu fais, c'est ne pas prendre l'ascenseur pour t'entretenir. Et puis un jour en montant tes escaliers pour rejoindre ton joli appartement du numéro 71, tu croises un très joli minois. Ah oui, carrément craquant. Tu sens son regard sur toi, et bien sûr, tu en joues, tu adores ça. Puis tu as continué ta route, comme si de rien était, mais au fond de toi, tu aimerais bien le revoir.

Puis comme un cadeau du ciel, tu as reçu une invitation de sa part. Tu t'es donc préparée en conséquent, mais tu n'en dévoiles pas trop non plus, il faut garder un peu de mystère, c'est ça le secret. Tu arrives donc vers lui. Devant le local à poubelle, pas très glam', mais tu préfères ne pas relever et te contenter de sourire malicieusement. "Ca me va très bien.". Il parle de ta taille fine, tu en es fière. "Ne t'en fais pas, je ferai le sport qu'il faut pour perdre les calories." Tu souris malicieusement, laissant le sous-entendu passer comme tu le souhaitais.

Invité
Invité


Don't make me choose (louna)  Empty Re: Don't make me choose (louna)

Message par Invité le Jeu 13 Juil - 18:21

Elle a pas vraiment le choix du lieu de toute façon. Le subway c’est en face de la fac et puis Dorian a mangé kfc hier alors faut qu’il essaye d’équilibrer ses repas. Et puis là, elle lui balance une de ces invitations. Peut-être qu’il va la faire remonter tout de suite en fait. Les lèvres de la gosses s’étirent et puis Dorian ça lui fait tout drôle. Mais il s’est promis de pas trop profiter d’elle alors il commence a marcher, il baisse un peu la tête pour pas qu’elle sache qu’il rougit. Sensible.

Et puis tout en marchant, il observe ses longs doigts, ses bijoux, ses jambes toutes fines et il lance des coups d’œil furtif à son fessier bien galber. « Tu vois quelqu’un en ce moment ? » C’est pas qu’il en ai quelque chose à foutre de briser des couples, mais il a pas envie qu’un type de la mafia vienne lui casser les dents parce qu’il a inviter sa copine à manger. Les filles de toutes façons, il peut en avoir plein, et si c’est pas elle qui viendra ce soir, ça serra certainement une autre. Peut-être même que Paola acceptera de sauter dans son lit. Et puis s’il la juge pas assez douce, si elle a pas les bons mots, si elle crache pas des paillettes à chaque fois qu’elle parle, il la laissera peut-être même au subway. Crevard. «Tu fais quoi sur Lyon, t’es étudiante ou escort ? » Un peu audacieux ça Dorian. En même temps elle l’a bien chercher vu ce qu’elle lui a dit avant. Un peu con, un peu maladroit, Dorian il sait jamais trop comment aborder les choses, mais il en a rien à faire de lui briser le cœur ou de toucher son égo. Il sait même pas ce qu’il veut avec elle, il sait jamais ce qu’il veut.

Invité
Invité


Don't make me choose (louna)  Empty Re: Don't make me choose (louna)

Message par Invité le Jeu 13 Juil - 18:47

Tu finis par comprendre que par tes manies trop joueuses tu l'as gêné ? Tu as du mal à comprendre ce que tu as fais pour ça, mais tu commences malgré tout à le suivre, les méninges qui travaillent autant que tes jambes. Tu remarques que le Subway est en face de la fac, et là un sourire illumine d'autant plus ton joli visage. Puis la voix du joli brun te ramène à ta réalité. Sa question t'amuses, est-il déjà piqué ? Tu tournes la tête vers lui, mais qu'est ce que tu vas répondre ? Oui je vois quelqu'un, mais c'est rarement la même personne ? "Non je ne vois personne." Tu attrapes ta lèvre entre tes dents, et tu reprends. "Et toi ?"

Tu sais que tu as un seul colocataire homme dans ton appartement, tu finis par te demander comment il sera, s'il sera dans le même délire que toi, s'il pourrait être ton ami, voire même plus, tu ne sais pas tout ça, et tu te languis de tout savoir. "Et si j'étais les deux ?" Tu n'es pas le genre de meuf à prendre mal la moindre chose, tu peux être susceptible, mais pas sur ce genre de chose. Tu lui lances un petit clin d'œil avant de reprendre. "Je ne suis qu'étudiante, et toi ? Tu bosses ou tu étudies ?" Tu ne veux pas commencer tes blagues douteuses, tu attends un peu de tâter le terrain avec le brun avant de te lancer pour le piquer, comme il tente de le faire, en vain.

Invité
Invité


Don't make me choose (louna)  Empty Re: Don't make me choose (louna)

Message par Invité le Jeu 13 Juil - 20:03

Elle voit personne. Panique pas Dorian, c’est pas parce qu’elle voit personne que c’est un sac à mst.  Et puis de toute façon il est même pas certain de passer la nuit avec elle. Quand elle tourne la tête vers lui, une colonne de frisson descend le long de sa nuque. C’est peut-être le froid, ou alors c’est sa bouche, vachement appétissantes. Et puis bon dieu, quand elle se pince doucement la lèvre il a envie de sauter sur son cou pour lui laisser des souvenirs.  Il est pas animal, il se contient, ça lui donne l’air un peu vener, mais en vrai c’est juste qu’il adore sa façon d’agir et qu'il veut pas le montrer. «Ouais, fin en fait ça dépend de l’humeur, j’suis un peu paumé en ce moment. » Ah ouais c’est vrai qu’il y a cette histoire carrément glauque avec sa sœur. Ça le refroidit un peu, alors il reprend. «Mais ça m’empêche pas de voir de belles plantes. » Et là on lui cale un petit sourire en coin. Il espère qu’elle va craquer rapidement, avant qu’il soit pris de regrets pour Baraa.

Elle est joueuse la petite. Mais Dorian il paye pas pour avoir accès a un lit, même si c’est celui de Louna. « Je te préviens, j’ai pas d’espèce sur moi. » Enfin juste assez pour se payer son Subway, il est pas assez galant pour accepter de foutre huit euros dans celui de sa blonde. « Moi j’suis agent d’entretien des espaces verts à la tête d’or. Un soir je te ferrais voyager sur mon tracteur tondeuse si tu veux. » Il est toujours un peu gêné quand il dit que ce qu’il fait. On voit direct que c’est pas une flèche, en fait c’est juste qu’il voulait pas se taper un master qui lui servira à récurer les chiottes de macdo. Au final c’est un boulot qui lui permet de se payer un appart d’étudiant, et puis le tracteur tondeuse ça fait toujours son petit effet.

Invité
Invité


Don't make me choose (louna)  Empty Re: Don't make me choose (louna)

Message par Invité le Jeu 13 Juil - 21:12

Tu vois son air renfrogné, et tu ne comprends pas. Tu as pourtant bien dis que tu étais seule, ta langue n'a pas fourché, il n'y avait pas de problème de sens, non. Tu lui as dis que tu étais seule. Les autres ça les réjouit, mais lui, lui non, tu ne comprends pas. Tu continues donc à avancer, avant de comprendre que lui même est pris. Il est pris, tu ne comprends donc pas ses intentions à t'inviter. Après tout, il veut peut-être juste devenir ton ami, ou alors, il est gay, et là tu comprendrais mieux. Puis son autre phrase te fait douter. "Mhhh d'accord." Tu ne vois pas quoi dire d'autres. Etre la personne avec qui on trompe tu n'aime pas ça, tu passes toujours pour la méchante. Donc ça t'as légèrement refroidis.

Dorian tu le trouves drôle mais il l'est bizarrement. Ses blagues pourraient en faire fuir plus d'une, mais toi, tu aimes l'humour, mais attention, à petite dose. C'est pour ça que tu ne préfères pas relever son petit commentaire sur ses sous. Tu comprends ainsi que tu t'es faite inviter au Subway mais tu paieras toi même ta part. "J'espère alors que ça ne sera pas une parole en l'air, j'y tiens à ce tour en tracteur tondeuse." Tu souris, qui n'a jamais rêvé de pouvoir se promener en tracteur tondeuse ? "J'aimerai bien te proposer mes services, mais je ne suis qu'étudiante !" Tu rigoles de bon cœur, à vrai dire, il t'en reste des connaissances à acquérir, mais tu aimes ça, c'est un métier qui t'as plu dès que tu as commencé à t'en intéressé. Et puis quand on pense à ostéopathe, beaucoup espère des massages, malheureusement ce n'est pas si simple.

Invité
Invité


Don't make me choose (louna)  Empty Re: Don't make me choose (louna)

Message par Invité le Jeu 13 Juil - 23:25

C’est tellement compliqué depuis cette fichue soirée que Dorian il sait plus où donner de la tête. Il va quand même pas arrêter de ramener des nanas pour les beaux yeux de sa sœur. C’est sa sœur quand même, il est perdu dans les méandres de ses relations. Il est tellement perdu qu’il allume sa clope alors qu’on peut apercevoir le resto d’ici. Fin bon, tant pis, la bouffe attendra. « Nan mais fin c’est ma sœur, elle est un peu jalouse, tu vois le genre » dit comme ça c’est clair que ça donne pas vraiment envie de rester, mais il raconte jamais de connerie Dorian. « ah merde, j’ai pas capté qu’on était déjà arriver, tu veux rester dehors ou tu préfère rentrer au chaud ? » ça le chamboule cette histoire, faut vraiment qu’il discute avec baraa.

Elle est douce quand même Louna. Elle a cette jolie façon de passer outre ses réponses quand elle les sent pas trop, c’est mignon. Dorian il crie toujours ce qu’il pense, alors il la trouve drôle, on dirait une enfant, elle le touche un peu. « j’y compte bien, je peux même te prendre en bas de l’immeuble et t’emmener a la fac en tracteur si tu veux ! » Il est cap, il va l’emmener jusque devant son bâtiment s’il faut, et après il la portera jusqu’à un bureau et advienne que pourra. «oh tu sais, il suffit juste que tu poses un de tes doigts sur mon corps et ça ressemblera tout de suite au passage d’une étoile. » Et oui, il essaye de la charmer quand même, c’est pas les vieux souvenirs d’une soirée un peu trop incestueuse qui vont l’arrêter.

Invité
Invité


Don't make me choose (louna)  Empty Re: Don't make me choose (louna)

Message par Invité le Ven 14 Juil - 0:05

Tu continues de marcher, tu sens qu'il va t'expliquer ce qui le tourmente, donc tu ne fais pas attention à l'enseigne qui clignote devant tes yeux, et tu attends qu'il ouvre sa jolie bouche, tu es très curieuse, mais d'autant plus en ce moment là. Puis il parle et là, bah ma jolie tu prends une douche froide. Tu t'arrêtes même de marcher, puis tu reprends assez rapidement ta marche, le teint un peu livide. C'est de l'inceste ? Ou alors il a simplement une sœur surprotectrice qui, sans pensée malsaine, ne veut pas le voir avec d'autres nanas. Tu es un peu perdue et tu ne sais quoi lui répondre. Tu te rends compte que c'est une personne sans filtre, qui parle très franchement, ça peut être positif, mais des fois, ça peut porter préjudice. Ici par exemple, c'est plutôt le deuxième cas, mais tu n'es pas du genre à fuir, tu l'as déjà dit, tu aimes l'aventure, et tu tenteras bien, dans la soirée d'en savoir un peu plus sur la nature de sa relation avec sa sœur. "Il ne fait pas si froid, l'extérieur ne me dérange pas."

Dans le fond, même s'il est spécial, tu l'apprécies un peu ce Dorian, il t'a croisé dans les escaliers, et qui c'est, il a peut être eu le coup de foudre d'une vie. Tu n'es pas romantique pour un sous, mais au fond de toi, tu y crois au coup de foudre, tu attends que ça t'arrive, de rencontrer la personne qui te fera changer, où tu arriveras même à te poser sans t'ennuyer une seule fois. Mais dans le fond, tu as peur de ne jamais le trouver, ce coup de foudre, tu as peur de passer à côté parce que tu seras trop bourrée, parce que tu seras avec un autre, ou je ne sais quelles raisons. Donc tu préfères ne pas y penser, et continuer à t'amuser, comme tu sais si bien le faire. "Alors là, tu ferais une heureuse, et c'est moi !" A vrai dire, la honte ou la gêne, tu ne connais pas, donc cette idée de t'amener au bahut en tracteur tondeuse, ça te branche à fond. "Un vrai disquetteur." Tu lui lances un regard malicieux, avant de te rappeler d'une question qui te trotte dans la tête depuis qu'il t'a proposé cette invitation. "Au fait, comment as-tu eu mon numéro de téléphone ?" A part s'il a braqué les dossiers d'inscription à la fac ou de la coloc, là, tu sèches.

Invité
Invité


Don't make me choose (louna)  Empty Re: Don't make me choose (louna)

Message par Invité le Ven 14 Juil - 15:17

Putain elle a rien répondu. Dorian il en a rien à faire que cette petite blonde du 71 veuille pas aller dans son lit. Mais par contre il veux pas qu’elle le prenne pour un pervers ou un truc de ce genre. Fin c’est le genre de rôle qu’il accepte de jouer pour faire le mariole au lit, mais pas devant le subway, pas en face de la fac. Là il a juste envie d’être Dorian. «Nan mais c’est ma sœur adoptive hein. On a pas de lien de parentés. » Il dit ça d’un air tellement détaché que la situation pourrait presque paraître normale. Dorian il pige pas que raconter cette histoire à tout le monde ça peut lui porter préjudice, il est un peu con parfois. Louna elle reste quand même, en y repensant Dorian sait pas trop si c’est du cran, de la gentillesse ou bien de la curiosité. « Pourtant t’es pas bien couverte, au moins ça me ferra moins de choses à arracher quand je te ramènerais chez moi. » Bien joué gamin, au moins elle sait ce qu’il veut.

A la limite si elle continue à se comporter comme un joli soleil, il lui enlèvera ses vêtements et ils n’iront peut-être pas plus loin que les baisers brasiers. Il peut pas coucher avec des filles trop gentilles, trop douces, Dorian, il a besoin que ce soit fort, rapide, sans lendemain. Il réserve les ébats passionnés et intenses pour celle qui le méritera, pour la blonde de sa vie. Comme si les femmes restaient toute la vie. Il est un peu idéaliste parfois notre Dorian, un peu trop rêveur. «Si un tour en tracteur tondeuse peut te rendre heureuse, j’ai bien fait de ne pas t’emmener en voiture, tu m’aurais demandé de t’épouser direct. » il rigole. Il rigole pas souvent. Il crie, il râle, il chante, il se moque, mais il rigole pas souvent et faut en profiter, parce qu’il a un rire gras comme celui de votre vieil oncle, a cause de la clope, c’est c’qu’il dit. « C’est grâce à un de tes coloc, ou un mec que t’as envoyé chier dans l’immeuble, je sais pas, c’est écrit "Massage contre baise" avec un numéro sur une rambarde d’escalier. Du coup ben j’ai prié pour que ce soit toi, et on m’a entendu vu que t’es là ce soir. C’est le destin ça ma belle. » Le destin cette belle connerie. Des gens se rencontrent tous les jours, ils espèrent vivre leur vie ensemble et là bim, le destin les sépare, alors il fait semblant d’y croire dorian.

Invité
Invité


Don't make me choose (louna)  Empty Re: Don't make me choose (louna)

Message par Invité le Dim 16 Juil - 20:18

Au fond de toi, tu te demandes ce que tu fais ici, avec cette personne, mais tu n'aimes pas juger les gens aux premiers abords, et encore moins sur des faits. Bien sûr qu'entre copine tu aimes bitcher, comme à peu près chaque fille sur cette terre, mais pas à ce point là. Tu ne connais rien de ce Dorian, autant il ne s'appelle même pas Dorian, il peut même être employé par Francis, soixante-neuf ans, pédophile à ses heures perdues, ou alors c'est simplement un gars qui s'est intéressé à toi, avec qui tu vas passer une excellente soirée, et plus, mais ça, on verra. Quand il précise que ce n'est pas sa sœur par le lien du sang mais par le lien du cœur plus, tu le regardes et tu hoches la tête. Tu n'as pas envie de commenter sa vie, tu n'as pas à le faire, tu n'es personne pour ça. Tu regardes comment tu es habillée et tu poses tes poings sur tes hanches. "Non, j'aime trop ce tee-shirt pour ça, tu feras attention." Un sourire malicieux se scotche sur ton minois.

Tu vois qu'au fond tu peux passer une bonne soirée, toi, Dorian et votre humour spécial que vous avez en commun. "Tout peut dépendre de la voiture que tu as !" Tu rigoles et tu lui envoies un clin d'œil. Tu n'es pas comme ça, ce n'est pas l'argent qui t'intéresse, loin de là, tu ne te fais pas payer pour des services, tu aimes juste rire. "Aïe, s'il faisait tous ça, la ville entière aurait mon numéro..." Tu rigoles, mais au fond tu te demandes lequel a pu faire ça. Tu ne couches pas avec n'importe qui, tu as peur des mst et tout ce qui s'en suit, et donc, certains le prennent mal que tu refuses et finisses par te faire des crasses, dans ce genre là. "Le destin, si seulement ce n'était pas une connerie..." Tu souris, au fond, qu'est ce que c'est que le destin, te dire que tu as vécu quelque chose parce que tu le mérites ? Au fond de toi, tu y crois, le karma et le destin sont des choses que tu prends au sérieux, mais pas à toutes les sauces.
HRP:
Désolée pour le retard chaton, j'ai eu un weekend chargé  Don't make me choose (louna)  2951434899 Don't make me choose (louna)  1906527164

Invité
Invité


Don't make me choose (louna)  Empty Re: Don't make me choose (louna)

Message par Invité le Mer 19 Juil - 16:37

Elle dit rien la petite quand Dorian lui parle de Baraa. Elle est peut-être la uniquement pour goûter son corps et vérifier qu’il possède bien la petite veine (du bibi) dont parle l’immeuble. Il imagine qu’elle le voit comme le premier des mecs en chien. Elle a pas totalement tord, pour serrer sa sœur à une soirée, soit avoir trop bu, soit être dérangé mentalement. Dorian l’est certainement (et puis il avait trop bu). « Tu sais je suis pas qu’un corps un, je suis un intellectuel aussi, j’vois bien que ça te gêne cette histoire avec ma sœur là, donc je vais te réciter un court poème « le ciel ». Comme tu peux le constater je peux être poétique et intelligent. (comme toi) » Il rigole. Il espère qu’elle va rigoler aussi, sinon c’est la honte, sa réputation va être détruite. L’immeuble entier va se moquer de lui. « Ouais je vois que t’as pas peur d’exhiber tes bourrelets. » il a un petit sourire quand il dit ça, bien évidemment qu’il rigole. Bravo Dorian, deux fois que t’ouvres la bouche et deux fois que tu lui donnes une raison de partir en courant. Superconnard est là.


« Oh ben actuellement je récolte des fonds pour m’acheter ma première voiture. En attendant le tracteur fait l’affaire. » Eh ouais, il est prit à son propre jeu le gamin, n’importe qui le connaissant un minimum sait qu’il n’a pas de voiture, il n’a jamais aimé demander de l’argent à ses parents alors il essaye de s’en sortir seul. « T’as pas besoin de la ville entière, là tu m’as moi, et c’est plutôt pas mal non ? » Il sait y faire avec les nanas Dorian, enfin c’est ce qu’il pense. Même si aujourd’hui c’est pas le plus cool des amants, il peut être attentionné (parfois). Elle part sur des pensées philosophique sur le destin tout ça. Dorian il y connaît rien, il a jamais compris cette histoire de karma, il fait des crasses à tout le monde, mais pourtant la vie lui sourit toujours. Une question d’optimisme. « Le destin, c’est toi qui le fabrique, suffit juste de tout prendre avec le sourire » Comme les blagues de Dorian. Une philosophie de vie qu’il n’applique même pas. Beau parleur.

Invité
Invité


Don't make me choose (louna)  Empty Re: Don't make me choose (louna)

Message par Invité le Mer 19 Juil - 20:53

Au fur et à mesure que Dorian parle, tu vois sa clope se consumer. Quel gâchis, tu sais que plus le temps passe, plus ça devient cher ces merdes. Il te parle encore, tu l'écoutes bien sûr, mais tu es quand même obnubilé par cette pauvre cigarette. Tu attends qu'il finisse de parler de sa sœur, puis il veut te réciter un poème, pour montrer son côté intellectuel. Tu ris. Tu le fixe et tu lui souris, tu te penches vers lui et tu chopes sa clope. Un signe de tête en remerciement et tu l'amène à ta bouche. "Tu m'excuseras Dorian, non pas que ce que tu me disais ne m'intéresse pas, loin de là, je l'attends bien mon poème. Mais ça coute cher ça maintenant, la pauvre elle était seule." Tu ris. Tu peux lui paraître un peu bizarre, mais cette histoire avec sa sœur te met mal à l'aise. Tu le regardes plutôt choquée, tu cales "ta" clope entre tes lèvre et tu soulèves ton tee-shirt jusqu'en dessous de ta poitrine. Tu relâches. "Mes bourrelets ? Tu les as rêvé chéri..." Tiens ton égo est piqué.

"Tu viens de détruire l'image de l'homme parfait que j'avais de toi..." Tu rigoles, tu te contenteras de son tracteur pour aller à la fac. Mais dans le fond, tu n'as même pas ton permis toi, alors une voiture c'est encore plus loin. Tu n'as jamais réussi à le passer, tu as fini par abandonner... "Alors pour ce soir je vais m'en contenter..." Pas très subtil la phrase pour faire comprendre ta situation actuelle, mais tu n'as jamais réussi à prendre des pincettes, tu n'es pas aussi franc que Dorian, mais tu es maladroite avec les mots. "Tu es bien optimiste toi pour un gars avec des problèmes comme les tiens..." Et tout cela dit avec tendresse.

Invité
Invité


Don't make me choose (louna)  Empty Re: Don't make me choose (louna)

Message par Invité le Mer 19 Juil - 21:38

On dirait qu’elle essaye de le séduire. Elle joue avec son physique, un petit sourire par ci, un regard par là. Ça lui fait de l’effet à Dorian. Quand elle lui pique sa clope, il se liquéfie. Les nanas qui fument il a toujours trouvé ça sexy. Il voudrait l’embrasser, là tout de suite. « ça va, tu voles ma clope, j’t’emmène au subway, j'te mets bien comme le gratte-dos de la Foir'fouille en fait. » De toute façon il aime pas trop le tabac. C’est depuis que ce date tinder lui a dit que ça lui allait bien qu’il fume, il a jamais été trop attiré par ça. Par contre quand elle relève son t-shirt, légèrement, on aperçoit même pas ses sous vêtements, Dorian se demande ou va le mener cette histoire. Il se pose toujours cette question avant que les choses dérapent, pour voir s’il a bien jauger la fille au premier regard. « Soulève pas ton t-shirt comme ça, j’vais finir par te l’enlever. » Il est charmeur ce soir le garçon. Il fait pas trop attention à ce qu’il dit, encore une fois il balance le premier truc qui chatouille le bout de sa langue.

« Parfait carrément ? C’est quand que tu m’offres la bague ? » Il rigole, parce qu’elle vient de lui sortir le genre de disquette qu’il utilise pour bercer les filles qu’il veut dans son lit. « t’en contenter, j’pars maintenant et j’te laisse là avec ma clope si tu veux ? » qu’il dit en souriant comme un gamin. Il a pas envie de partir alors qu’il sait qu’il va tirer son coup. Il prend ça au second degré, pour lui c’est une blague, pas un euphémisme. L’optimisme qu’il disait, la niaiserie plutôt. Puis quand elle lui dit qu’il a des problèmes, il se refroidit un peu, mais juste à l’intérieur. Ah ouais, ok, genre Dorian a des problèmes quoi. « Je sais pas de quoi tu parles, j’ai pas de problèmes. » L’optimisme hein.

Invité
Invité


Don't make me choose (louna)  Empty Re: Don't make me choose (louna)

Message par Invité le Mer 19 Juil - 22:25

Tu aimes bien ce petit début de soirée, tu ris beaucoup, tu te sens toi, tu es rarement vraiment toi, tu es plus ce que les autres aimeraient que tu sois pour pouvoir finir ta soirée en beauté. Mais là tu rigoles et t'aimes ça. Tu prends la cigarette entre tes doigts, tu laisses tomber la cendre qui s'écrase sur le sol. Tu te dis que toi tu es peut être une cendre. Tu vis bien, tu te consumes, puis tu finis par te prendre la réalité en face, tu t'écrases. Tu espères alors être une cendre super costaud, qui t'accroche comme une sangsue. "Je ne suis qu'un gratte-dos ?" Tu prends une moue enfantine et tu boudes. Tu te rappelles de ta première clope, celle de ta première soirée. Tes soirées marseillaises te manquent, ton accent à même finit par presque disparaître, ton vocabulaire diminue, et tu es nostalgique. Sa petite phrase te fait sourire, mais tu ne réponds pas.

"Ah ça non, j'attends que ce soit toi qui t'agenouilles devant moi !" Tu rigoles, mais dans le fond des fois tu doutes, est ce qu'un jour ça va t'arriver ? Mais serais-tu capable de te contenter du même homme toute une vie ? "Tu ne pourrais pas partir et me laisser seule ici quand même..." Ton côté gamine ressort une nouvelle fois, tu fais ressortir ta lèvre inférieur et fais les yeux doux. Tu sais comment obtenir quelque chose toi. Et tu aimes obtenir ce que tu veux. Tu vois que parler de ses soi-disant problèmes le dérange, toi tu n'es pas là pour ça, tu te contentes de sourire comme tu sais le faire.

Invité
Invité


Don't make me choose (louna)  Empty Re: Don't make me choose (louna)

Message par Invité le Ven 21 Juil - 15:26

La cigarette posée entre des doigts, elle laisse glisser la cendre, Dorian l’admire cette gamine, elle est beaucoup de chose à la fois. Louna elle est comme un bouquet de fleurs, elle est toute les couleurs du monde. Tantôt sensuelle, tantôt piquante, puis douce et à l’écoute. « C’est moi le gratte dos plutôt ! J’te laisse ma clope, j’t’emmène au subway et j’ai même enlevé mes tongs pour toi ! » C’est vrai que Dorian, d’habitude il est pas très galant. Elle boude, comme une enfant, Dorian ça le gêne un peu, il revoit sa sœur. Et puis d’un coup, il est plus très sur de savoir ce qu’elle veut Louna, elle répond pas à son allusion au moments torrides qu’ils finiront certainement par passer ensemble, alors peut-être qu’elle en veut pas, de ces moments.

« Tu rêves, jamais je m’agenouille devant une femme. Le mariage c'est que de la poudre de perlimpinpin » Il dit ça avec une certaine arrière pensée. Il pense au Dorian d’il y a deux ans, au Dorian qui espérait se marier jeune, avec sa première copine. Ça marche pas comme ça et le Dorian d’aujourd’hui, il collectionne les filles d’un soir, il le sait.  « Bien sur que si, tu penses être la seule qui m’attend ce soir ? Termine vite ta clope si tu veux qu’on aille manger.» Il ment pas, il a au moins trois nanas qui attendent pour les jours suivants, il aime pas être a court de corps. Et puis il a sacrément faim.

Invité
Invité


Don't make me choose (louna)  Empty Re: Don't make me choose (louna)

Message par Invité le Mar 1 Aoû - 12:04

Tu finis par écraser ton mégot au sol, avant de le mettre dans la poubelle du fast-food, et oui, tu ne fais pas partie de ces personnes qui balancent leur mégot à terre, non tu n'aimes pas quand tu te baladent dans une ville qui est jonchée de mégot. C'est moche. "Que dois-je faire pour te remercier d'être aussi bon avec moi ?" Un petit éclair malicieux te traverse tes beaux yeux noisettes. Tu sais ou tu devines le genre de service qu'il finira par te demander, mais au fond, tu le savais en venant que ce ne serait pas un dîner au chandelle.

Le mariage au fond c'est quoi ? Un caprice de nombreuse femme pour se sentir rassurée, alors que l'on sait tous que le mariage finit par détruire les couples. C'est beau comme concept. "Mon dieu, excuse nous l'homme overbooké. Et tu prends le temps pour moi ?" Tu ris et tu ouvres la porte, l'odeur de cette nourriture te submerge, ton ventre se met à faire des petits bruits gênants, et tu ris.

Invité
Invité


Don't make me choose (louna)  Empty Re: Don't make me choose (louna)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires