play pretend (baraa) Empty play pretend (baraa)

Message par Invité le Sam 15 Juil - 0:51

tes cheveux dégringolent sauvagement devant tes yeux, l'air est lourd, nocif. t'es à cran, tes chakras, au plus bas. tu vérifies une énième fois ton portable avant de sortir de la boite. pas de message de lou. t'en conclus que la soirée se déroule plutôt pas mal. l’air glacé t’attaque l’épiderme, te pousse à oublier cette atroce envie d'une potentielle cigarette. tu t’engouffres rapidement dans ta ford fiesta. tes mains tapotent frénétiquement sur tes cuisses, un rythme endiablé, dégoulinant d'impatience. tes pieds sont calés sur le tableau de bord, t’attends. le chewing-gum rose et fade qui danse depuis une demi-heure dans ta bouche claque bruyamment contre ton palais. tu soupires. les voitures défilent à côté de toi, ribambelle de couleurs. et t’attends. cinq, dix, quinze minutes. tes yeux glissent vers le cadran avant de remonter vers ton rétroviseur. une silhouette se détache entre les ombres. tu fronces les sourcils, te redresses. ça doit être elle. finalement. putain. tu montes le son de la radio avant de te réinstaller confortablement. ton pied s'écrase violemment sur le klaxon, tu passes ta main par la vitre et lui lèves ton majeur. bonsoir. la fenêtre ouverte, tu cries « magne-toi, j’suis pas ton putain d’esclave » la mauvaise humeur.

Invité
Invité


play pretend (baraa) Empty Re: play pretend (baraa)

Message par Baraa le Sam 15 Juil - 12:02



" play pretend "




une soirée comme les autres avec sans doute un peu trop d'alcool au compteur. t'as la tête qui tourne légèrement mais, pas trop. juste de quoi te mettre bien. tes tympans résonnent au rythme de la musique et tu sais que dans quelques heures, ton cerveau va finir par exploser. ton coeur s'emballe comme s'il s'apprêtait à jouer ta musique préférée. mais, le son qui parvient à tes oreilles n'a rien de beau. juste des notes qui sortent un peu au hasard et se bousculent pour laisser aux clients davantage de temps pour emballer leur nouvelle conquête. rentra à la maison ou rentrera pas. baraa toi, tu sais que tu vas retrouver ton lit ce soir. parce que de toute façon, tu n'as envie de personne. peut-être d'un ami. t'es venue ici toute seule. à moins que tu es perdue les autre. tes cheveux au préalable rassemblés en une queue de cheval se font la mal. crinière indomptable qui reprend le dessus. et puis, tu te sens obligée de sortir de cet endroit trop confiné. tu dois respirer l'air pur et frais, celui qui te fait te sentir bien à une heure pareille de la nuit. alors, tu vas te promener sur le parking. tu erres tel un fantôme perdu cherchant une nouvelle cible. finalement, la cible apparaît sous tes yeux et se manifeste d'elle-même. tu souris bêtement en secouant légèrement la tête. et puis, tu tentes le tout pour le tout. tu poses ta main sur la poignet et tu montes dans cette voiture, avec cet inconnu. c'est comme si tu n'avais pas reçu l'éducation nécessaire. les bases qui disent de ne pas parler à un homme que tu ne connais pas et encore moins de monter dans sa voiture. gamine inconsciente qui voit le bien partout autour d'elle. tu boucles ta ceinture et tu croises les bras comme si de rien était, n'ajoutant rien de plus qu'un léger sourire qui se dessine sur ton doux visage, légèrement fatigué par cette soirée. 

Code by Sleepy

*******************
Don't be afraid to catch feels
I know you ain't afraid about this
Baby I know you ain't scared to catch feels

play pretend (baraa) Empty Re: play pretend (baraa)

Message par Invité le Sam 15 Juil - 20:15

la portière s’ouvre, tu soupires bruyamment, de manière exagérée. t'attends depuis vingt minutes, tu veux lui faire comprendre qu'elle a déconné. l'impatience. tes pieds sont toujours perchés sur le tableau de bord, ton regard, lui, se perd au loin. tu grognes ; « t’avais dit dix minutes max Lou, je crève de faim » et peut-être que t’as abusé de la vodka coca un peu plus que tu ne le pensais parce que quand tu jettes un regard à ta droite, c’est pas lou que tu vois. ton chewing-gum prend la forme d'une bulle qui s'éclate violemment dans ta bouche. « heu… ? » le son s'éternise un moment, comble l'intérieur de la voiture avant de mourir entre tes lèvres. tu restes là pendant quelques secondes à la regarder en silence, une lueur dubitative au fond du regard. une brune. elle boucle sa ceinture, ses lèvres s'étirent en un sourire fatigué. tu comprends pas, pourquoi, comment. tu la pointes du doigt, elle et puis la soirée qui bat son plein, derrière toi. non, tu comprends pas. « j’peux savoir ce que tu fais ? » à la radio, l'animateur annonce une chanson de nirvana, les basses résonnent dans l'habitacle, tu résistes à l'envie d'augmenter davantage le volume. ça te démange, ça te fait physiquement mal. t’ajoutes quand même, au cas où t'aurais pas été suffisamment clair, « j'fais pas taxi miss ».

Invité
Invité


play pretend (baraa) Empty Re: play pretend (baraa)

Message par Baraa le Dim 16 Juil - 14:20



" play pretend "




et puis tu commences à te faire engueuler. tu comprends pas très bien où il veut en venir. il t'appelle lou et tu te demandes si c'est la même lou que toi tu connais. c'est trop courant comme prénom, c'est ce que tu te dis sur le moment. pourtant, t'es carrément détachée. tu lui prêtes pas vraiment attention au jeune homme. tu te contentes de boucler ta ceinture et ta tête danse la macarena sur le rythme de nirvana. autant dire que c'est pas grandiose là-haut. il dit crever de faim. putain, toi aussi t'as la dalle. tu mangerais bien un kebab là, tout de suite, maintenant. tu lui feras cette proposition un peu plus tard. pour le moment, t'attends qu'il calme ses ardeurs. sa tête pivote, son chewing-gum éclate. ouais, t'es là. tu lui adresses un léger sourire comme pour prouver que t'es un psychopathe, juste une gamine paumée. il sait pas trop quoi dire. tu l'aides pas vraiment. tu décroises tes bras pour poser tes mains sur tes genoux. ça te demande un air plus sympathique. il te demande ce que tu fais et tu roules des yeux.
" je m'installe dans ta voiture parce que clairement, ta copine semble t'avoir lâché ! "
tu hausses les épaules. y a pas de jugements. c'est une simple constatation. il précise qu'il n'est pas taxi et toi, ça te fait sourire davantage.
" oh t'inquiètes pas, je comptais pas te payer ! "
c'est bien à ça qu'il veut en venir non ?! en tout cas toi, ça te pose aucun problème de te retrouver ici même en compagnie d'en parfait inconnu. mauvaise éducation ou plutôt éducation pas terminée du tout.

Code by Sleepy

*******************
Don't be afraid to catch feels
I know you ain't afraid about this
Baby I know you ain't scared to catch feels

play pretend (baraa) Empty Re: play pretend (baraa)

Message par Invité le Dim 16 Juil - 19:38

apparemment, pour elle, ça parait logique, « je m'installe dans ta voiture parce que clairement, ta copine semble t'avoir lâché ! », pour toi c’est incompréhensible. tu hoches la tête, bêtement, le temps de tenter de faire le tri, de décrypter la situation. « ma copine... ? » tu te demandes un instant si c’est un stratagème pour te taxer ta caisse, si dans quelques secondes tu vas te faire assommer par ses potes baraqués. sauf que t’as qu'une vieille ford qui tient à peine debout, un tas de ferraille qui s'oxyde à une vitesse hallucinante. « j’ai pas de copine » problème de communication. elle sourit, elle dit « oh t'inquiètes pas, je comptais pas te payer ! » tu secoues la tête de droite à gauche, c’est Bagdad dans ton esprit. tu demandes, « t’as besoin d’un chauffeur c’est ça ? » et simultanément, ton portable vibre contre ta cuisse. Lou. "m’attends pas." tu soupires, tes pieds retombent sur le sol. tu jettes un dernier coup d’œil à ta passagère éphémère avant de plonger ta main dans la poche arrière de ton jean. t’en extirpes la clé de ta voiture sur laquelle ta main tremblante se referme. la situation te parait toujours étrange. « moi, c’est Diego », tu tournes la tête vers elle, « toi ? » la clé dans le contact, un coup de poignet nerveux, détruire la pédale d'embrayage. tes roues mordent l'asphalte, un peu trop violemment. l'appréhension. tes mots finissent presque avalés par le rugissement du moteur, t’espères qu’elle parviendra quand même à les attraper au vol. « j’ai la dalle, quasi plus d’essence, c’est quoi le programme ? » autant jouer le jeu, t’as rien à perdre. à part peut-être ta vie ? encore un coup d’œil, elle te parait pas particulièrement louche ou névrosée. sauf que les apparences sont toujours trompeuses, après tout, t’es bien placé pour le savoir. tes doigts se resserrent sur le volant de cuir, tu prends la première à droite. à la radio, jul remplace nirvana. « putain, non, tout sauf tchikita bordel » vraisemblablement ta nuit n'était pas encore assez niquée comme ça.

Invité
Invité


play pretend (baraa) Empty Re: play pretend (baraa)

Message par Baraa le Dim 16 Juil - 21:15



" play pretend "




t'as vraiment aucune gêne. débarquer comme ça dans la première voiture que tu trouves, c'est pas vraiment ce qu'il y a de mieux baraa. et puis, qui te dit que ce mec là, c'est pas un psychopathe. t'as tendance à toujours voir le bon côté des choses or un jour, tu vas tomber sur un connard de première et là, tu feras moins la maligne (du moins, si tu t'en sors). tu lui expliques que tu lui tiens compagnie comme sa copine l'a lâcheté abandonné. il semble pas comprendre tes mots. tu te demandes s'il a bu ou pris de la drogue. après tout, c'est simple à comprendre nan ?! il dit ne pas avoir de copine alors, tu hausses les épaules. tant pis pour lui.
tu lui expliques ensuite que tu ne l'as pas pris pour un taxi car tu ne comptais pas le payer. de toute façon, t'as pas de fric sur toi. déjà, les mois sont difficiles mais en plus de ça, t'as claqué le peu que t'avais ce soir, dans quelques verres. " oui. non. pas spécialement. " tu pourrais rentrer à pieds. t'as pas peur de rentrer à pieds. c'est jste que t'aimes pas être seule toi. et puis lui, il attendait quelqu'un. quelqu'un qui ne viendra pas apparemment puisqu'il se met à soupirer. il semble déçu. tu ne vas pas lui demander ce qu'il se passe. pas maintenant en tout cas.
il semble s'être fait une raison. il se présente et ça te rassure. tu souris un peu plus. c'est bien, il t'accepte. il semblerait que sa soirée ne puisse être plus pourrie qu'elle ne l'est déjà. tu vas peut-être réussir à l'embellir un petit peu. en tout cas, tu vas tout faire pour. " je m'appelle baraa. " tu lui aurais bien tendue la main mais, il met la clé sur le contact pour démarrer alors, tu te retiens. ne pas être trop sympa sinon, tu vas te faire bouffer. il te demande le programme alors, tu fais semblant de réfléchir même si tout est déjà programmé dans ton petit cerveau. " comme t'as faim, on peut passer au kebab ! " tu hausses les épaules tout naturellement. tu n'as rien trouvé de mieux. et puis, à force de traîner dans le coin le kebab, tu peux l'avoir gratuit ou, on peut te faire crédit au pire des cas.
y a jul qui interrompt votre conversation. tu fais le signe juste pour saouler encore plus ton nouveau compagnon de soirée. tu te mets à rire en entendant ses commentaires. " on m'appelle l'ovni ! " il tire une drôle de tête diego alors, tu décides de couper court. " bon, je suppose que c'est pas ton style de musique. t'écoutes quoi du coup ? " tu regardes à peine le paysage. tu ne sais pas où il vous emmène mais, tu t'en fous. tu lui fais confiance. comme à chaque inconnu d'ailleurs.

Code by Sleepy

*******************
Don't be afraid to catch feels
I know you ain't afraid about this
Baby I know you ain't scared to catch feels

play pretend (baraa) Empty Re: play pretend (baraa)

Message par Invité le Lun 24 Juil - 0:27

la mécanique de ta logique coince, les rouages grincent. tu comprends plus, tu comprends pas. t’es tellement à l’ouest que ta mythomanie maladive n'aperçoit même pas l’opportunité de glisser un énième mensonge pour assouvir sa soif d'absurdité, son addiction à l'aberration. ses lèvres mauves bougent sous les lumières nocturnes, « oui. non. pas spécialement ». quatre mots et elle se fige davantage dans son rôle d’énigme de la nuit. ton « d’accord… » sonne faux, tu enclenches la première, une tonne de doutes coincés au creux de la gorge. « je m’appelle baraa ». baraa. curieux, original. tu baisses momentanément ta garde. « tu fais ça souvent baraa, monter dans la caisse d'un inconnu ? » ton chewing-gum claque contre ton palais. et puis le programme qui change, une envie de bouffe, un réservoir quasi à sec. « comme t'as faim, on peut passer au kebab ! ». t’hésites, tu te méfies. de quoi, tu sais pas encore. « t'as pas envie d'un mcdo plutôt ? » parce que tu penses drive-in, sécurité. être dans ta caisse, ça te donne l'impression de maîtriser un minimum la situation. t'attrapes ton portable quand un feu de signalisation te barre le passage. tu pianotes rapidement sur l’écran, les pixels inondent ton visage. le prochain domac est à 20 minutes. parfait. et puis jul, la souffrance, les oreilles. «  on m'appelle l'ovni ! »  tu clos tes yeux momentanément. t’es trop sobre pour ça. elle dit, «  bon, je suppose que c'est pas ton style de musique. t'écoutes quoi du coup ? », tu réponds, « johnny, dion, patrick sébastien,... rien que les vrais ». t'espères qu'elle percevra la pointe de sarcasme qui teinte tes mots. dans le cas contraire, t'auras qu'à faire comme si c'était le cas, ça serait pas la première fois. dans ta boite à gant, l'album de tal te lève son majeur. la fragilité. « et toi ? » t’arrives à la borne électronique du mcdo, tu t'arrêtes, mille et une interférences s'en échappent. t'attends que la personne à l'autre bout du circuit se manifeste. la nuit se referme sur vous. dans un éclair de lucidité, tu lui demandes, « t'as des thunes sur toi ? », ouais t'aurais peut-être dû commencer par ça.

Invité
Invité


play pretend (baraa) Empty Re: play pretend (baraa)

Message par Baraa le Lun 24 Juil - 11:25



" play pretend "




est-ce que t'as besoin d'un chauffeur ? non, pas spécialement mais, c'est quand même plus pratique. t'aurais pu appeler dorian, t'es certaine qu'il serait venue si t'avais un peu exagéré. peut-être même israa. si elle n'était pas de sortie alors, elle t'aurait tenu compagnie très volontiers. et puis au pire, t'aurais pu rentrer à pieds parce que, tu l'as déjà fait et c'est pas si loin non plus. tant pis, à la place, t'es montée dans sa voiture parce qu'il semblait tout aussi seul que toi. tu t'es ensuite présentée parce qu'il l'a fait et parce que c'est la moindre des choses. il te demande si tu fais ça souvent et tu hausses les épaules. " nan, c'est la première fois. mais, comme c'est une bonne expérience, peut-être que je recommencerais ! " tu tournes la tête dans sa direction, tout sourire aux lèvres. il te faut pas grand chose pour être heureux.
comme il a faim diego, tu proposes kebab. parce que c'est le moins cher et que vous avez pas beaucoup de tunes. et puis qu'au kebab, tu paies pas forcément. sauf qu'il préfère mcdo alors, tu te dis, pourquoi pas ? ça changera un peu. et puis, c'est bon le cdo. ça fait longtemps que t'en as pas mangé. " ouais, mcdo c'est bien aussi ! " vous roulez en direction du mcdo quand jul retentit dans vos oreilles. toi, ça te fait rire parce que c'est de la merde et qu'il tente ne pas apprécier du tout. tu peux pas t'empêcher d'en faire des tonnes. tu lui demande ce qu'il préfère et il te sort des bons titres bien français. ça te fait sourire. " oh, je vois ! un bon petit français bien rangé ! " tu lui fais un clin d'oeil. ce sont des conneries, pas vrai ? t'espères que ce sont des conneries. quoique, dion a fait de bonnes chansons mine de rien. " à vrai dire, je suis pas trop difficile tant que ça sonne pas trop français. " t'es pas raciste, loin de là mais, les musiques de variété, ça va deux minutes. " quand j'étais gamine, mon père me faisait écouter que des chansons du bled du coup, je supporte beaucoup de choses ! " que tu ironises préférant voir le bon côté des choses. vous arrivez près d'une borne et il te demande si t'as des thunes alors, tu secoues la tête positivement en sortant de ton petit sac tout ce que tu as. tu poses tout sur le tableau de bord et tu souris. " moi j'veux une grande frites avec un big mac et un grand coca. oh et puis, un croc mcdo alors, j'ai la dalle ! "

Code by Sleepy

*******************
Don't be afraid to catch feels
I know you ain't afraid about this
Baby I know you ain't scared to catch feels

play pretend (baraa) Empty Re: play pretend (baraa)

Message par Invité le Mar 8 Aoû - 18:35

la nuit vous enveloppe de toute son opacité. sa voix s’élève à tes côtés,  « nan, c'est la première fois. mais, comme c'est une bonne expérience, peut-être que je recommencerais ! » elle te lance un sourire enflammé que tu te surprends à imiter. après tout, t’as rien de mieux à faire, autant en profiter. « qu'est-ce qui te fait croire que j'suis pas un tueur en série ? » vous parlez musique, vous parlez bouffe alors que les roues de ta fiat mordent la route. « oh, je vois ! un bon petit français bien rangé ! » tu ris doucement, « ouais, quelque chose comme ça ». elle se livre à toi et tu l’écoutes attentivement parler, « à vrai dire, je suis pas trop difficile tant que ça sonne pas trop français. quand j'étais gamine, mon père me faisait écouter que des chansons du bled du coup, je supporte beaucoup de choses ! » tu hoches la tête en rythme avec ses mots avant de lancer ton portable dans sa direction. il atterrit sur ses cuisses. « mets ce que tu veux, impressionne-moi. j'te préviens si j’aime pas j’te vire au prochain feu de signalisation » tes lèvres s’étirent en un rictus enflammé avant de revenir à leur position de repos. tu regrettes ton gestes quasi instantanément. ton portable est déverrouillé, elle pourrait fouiller, déterrer des dossiers. la voix dans la borne électrique résonne à tes côtés. « moi j'veux une grande frites avec un big mac et un grand coca. oh et puis, un croc mcdo alors, j'ai la dalle ! » tu répètes sa commande la tête dirigée vers ta fenêtre avant d’ajouter la tienne. et puis tu atteins la fenêtre du drive-in. « sinon, bonne soirée ?» tu combles le silence en attendant qu’elle choisisse une chanson. « tu faisais quoi toute seule à la sortie ? »

Invité
Invité


play pretend (baraa) Empty Re: play pretend (baraa)

Message par Baraa le Jeu 10 Aoû - 19:42

t'es comme ça, tu te prends pas la tête. sans doute un peu naïve, si ce n'est trop naïve. tu vois pas le mal autour de toi. seules les belles choses t'entourent alors forcément, tu ne vois rien de méchant en ce jeune homme dont tu ne connais rien si ce n'est le prénom. il aurait pu te tuer, t'égorger, te kidnapper, te séquestrer, te violer, te ligoter... bref, vous avez compris. mais non toi, t'as décidé de lu faire confiance et quelque chose au fond de ton être te dit que tu as eu raison. il t'explique qu'il est peut-être tueur en série. tu le dévisages un instant. tu hausses un sourcil en prenant un air dubitatif. " non désolé mais, t'as rien d'un tueur en série ! " tu dis ça parce que tu regardes sans doute trop la télé. forcément, ils ont pas cet allure-là or, si ça avait été le cas, est-ce que les choses se seraient déroulées différemment ? faut croire que t'aime l'aventure.
vous commencez à parler musique. tu t'emballes un peu. tu parles de chansons françaises. c'est vrai que ça n'a jamais été trop ton truc. maître gims et compagnie, peu pour toi. tu les ranges tous dans la même catégorie que jul. il te demande de l'impressionner en te balançant son portable sur les genoux. tu réfléchis un court instant avant de pianoter sur les touches. " les goûts et les couleurs, ça se discute pas de toute façon ! " tu dis ça pour pas qu'il te foute dehors si jamais tu joues une fausse note. t'as décidé de ne pas prendre de risque. tu tapes dans le classique. the cranberries résonne dans la voiture et tu attends le verdict. " j'avoue que cette fois-ci, je me suis pas trop mouillée ! " pourtant, t'en connais des trucs. sans doute parce que la musique t'as toujours passionné. " je t'aurais bien fait écouter quelque chose de plus... original mais, je veux pas que tu juges ! " tu hausses les épaules. c'est sûr que lorsque ça devient plus personnel alors là, y a plus personne !
vous arrivez au mcdo, tu passes commande et il en fait de même. tu tends l'argent avant de répondre à ses questions qui arrivent beaucoup trop vite à ton goût. " bonne soirée ouais, vite fait. l'ambiance était cool, la musique un peu moins. et pourquoi j'étais toute seule, j'ai paumée mes copines alors voilà... et de ton côté ? " faut dire que tu fais pas vraiment attention. ou peut-être trop attention. quand t'es captivée par quelque chose, c'est foutu.

*******************
Don't be afraid to catch feels
I know you ain't afraid about this
Baby I know you ain't scared to catch feels

play pretend (baraa) Empty Re: play pretend (baraa)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires