en cage d'escalier (jasmine)

Message par Léo le Lun 17 Juil - 12:11

tu gravis les marches comme tu gravirais une montagne. pinte de bière à moitié vide à la main, tu tangues sur tes jambes fatiguées. t'as perdu mort quelque part, entre ici et en bas, ou peut être dans la rue, tu te souviens plus bien de ce qu'il se passe. t'as des flashs du bar, d'une fille, d'une rue mal éclairée. tu parles tout seul, t'appelles mort dans la cage d'escalier, tu restes sans réponse. t'as la gueule qui tourne, les pieds qui s'emmêlent, qui savent plus très bien s'il faut monter ou descendre ces fichus marches qui font, au bas mot, 70cm ce soir. tu t'assois sur le palier, fatigué de ton ascension de fortune. léon t'es tout perdu, tout saoul, tout seul, mais tout content. heureux comme un gamin d'être là, avec pour compagnie ta bière encore un peu fraiche et ton paquet de clope où il n'en reste que deux. t'entend les basses d'une soirée au dessus ou en dessous de ta tête. cet immeuble oubliait souvent de dormir.

*******************


sick of loosing soulmates

Re: en cage d'escalier (jasmine)

Message par Invité le Lun 17 Juil - 17:21

T'as bu soir, beaucoup trop putain, tu sens l'alcool à des kilomètres. T'es pupilles sont dilatés, tu marches pas droit, tes talons font du bruit  dans les rues désertent; Tu rigoles toute seule. tu sens un regard sur toi, tu te retournes "Quoi t'as jamais vu une femme ivre connard?". Tu rigoles encore plus et avance plus rapidement on sait jamais, le mec pourrait venir te casser la tronche et franchement tu ne pouvais te défendre. Tu tapas le code pour rentre et t'allumas une cigarettes dans hall tout en montant les marches en faisant un boucan d'enfer. Tu tombas sur un jeune homme et t'arrêtas juste devant lui posant tes fesses sur les marches  "Toi t'es un voisin non?". Tu souris et tires sur ta clope tout en le regardant dans les yeux, tu aurais peux pas du boire autant ce soir. la musique retentis, t'avais une idée derrière la tête mais pour le moment tu préfères rester avec le jeune homme.

Invité
Invité


Re: en cage d'escalier (jasmine)

Message par Léo le Lun 17 Juil - 18:02

y'a des pas qui commencent à résonner dans la cage d'escalier. mais toi t'y fais pas gaffe, tu continues de compter les bulles dans ta bière comme si le résultat allait te donner le sens de ta vie. tu finis par boire une grande gorgée dans le verre, abandonnant tes calculs sur le long de ton oesophage. tu rotes comme un bienheureux. une fille déboule devant tes yeux, t'as même pas le temps de lever la fin de ta pinte à sa santé qu'elle est déjà assise à côté de toi. visiblement cette montagne d'escalier tuais bien des randonneurs de la nuit. "toi t'es un voisin non?" tu te perds déjà ses yeux d'un bleu gris parfait. tu tentes de rattraper ton esprit parti vagabondé beaucoup trop loin de ton corps. tes yeux détailles votre prison, les marches glacés, la peinture qui s'écaille sur les rambardes, le plafond jaunit par les clopes sur le palier. t'esquisses un sourire au coin de tes lèvres maladroite, qui tranche avec ton visage cerné par la nuit déjà bien trop entamé. "ça se pourrait ouais. " t'avais pas encore eu le temps de t'habituer à ce nouveau foyer. t'étais même plus sur d'être rentrer dans le bon immeuble. tu finis ton verre d'une traite et sors ton paquet de clope. t'en tires une que tu poses au coin de tes lèvres, laissant la dernière orpheline. tu tâtes tes poches. clés, paquet vide, ticket de caisse. tu sors tout et t'étales ça entre vous deux, à la manière d'un vieux trésor de pirate. "t'as du feu toi ?"

*******************


sick of loosing soulmates

Re: en cage d'escalier (jasmine)

Message par Invité le Lun 17 Juil - 19:28

T'es ivre, t'as beaucoup trop bus et cela se voit, tu le regardes dans les yeux le mec en face de toi. T'es sur de l'avoir vu dans les escaliers, mais souvent, tu ne fais pas spécialement attention, tu descends et tu montes et tu t'enfermes chez toi. Tu fais un sourire "Tu fais quoi dans ses escaliers qui puent la pisse tout seul?". Les escaliers étaient pires que tout, dans cet immeuble. Ils te dégoûtaient. Tes yeux regardèrent le plafond, avec la peinture qui se décollait, les tags beaucoup trop présent, qui représentaient des sexes géants et des insultes envers les voisins. Tu tiras sur ta cigarette et cherchas dans tes poches ton briquet. Tu lui tendis avec un grand sourire " je te le donne contre ton prénom ". Tu fis un sourire enfin, tu ne savais pas si cela ressemblait à un sourire ou à un rictus du joker, tu posas ta tête contra la rambarde de l'escalier, les yeux dans le vague. T'aimais pas sentir l'alcool comme tu sentais en ce moment, tu retiras doucement tes chaussures à talon et les mis pas loin de toi. La musique te berçait "J'ai bien envie de boire encore pas toi ?"

Invité
Invité


Re: en cage d'escalier (jasmine)

Message par Léo le Lun 17 Juil - 19:41

tu te marres tout seul en allumant ta clope. " j'essaye de rentrer chez moi je crois, j'ai plus ou moins perdu mon coloc quelque part entre le bar et ici. " t'as beau essayer de te remémorer le trajet, ça s'emmêle dans ta tête plus vite que des écouteurs dans ta poche. t'as un flash d'un cheval à bascule sur une aire de jeux. t'es debout dessus, tu tombes. tu fronces les sourcils, tire sur ta cancéreuse. tu te tortilles pour regarder ton coude bien égratigné. tu ne sens plus le sang qui perle sur ton avant bras. on verra ça demain. " léo, et toi tu es ? " tu parles plus lentement qu'à l'accoutumé. l'alcool fait briller tes yeux et rallonge tes phrases. tu lui tends son briquet, pas voleur pour un sous ce soir. et pourtant dieu sait que d'ordinaire, les briquets anonymes finissent dans le fond de ta poche. "j'ai bien envie de boire encore pas toi ?" faut pas te le dire deux fois. t'hoches la tête en regardant avec désespoir ton verre beaucoup trop vide. soigner le mal par le mal. "clairement !" ni une ni deux, tu te lèves en titubant. tu ramasses ton bordel, t'es prêt à déguerpir des 'escaliers qui puent la pisse' comme elle dit, même si toi à cette heure là tu sens franchement plus rien. "on va tenter de trouver d'où vient le son !" tu continues de gravir les marches deux pas deux, et non plus trois par trois, parce que tu te dis qu'elle a des petites jambes comparé à tes grandes tiges. quel bon prince, je vous jure. deux palier au dessus, le son tapageur résonne dans la porte. derrière, des cris et des rires, visiblement beaucoup de monde. sans crier gare tu déboules, t'ouvres la porte en grand. "moi et ma copine on a sooooif". l'appart est beaucoup trop plein, un peu comme toi d'ailleurs. un mec se marre, te montre du doigt la table de la cuisine où une bonne dizaine de bouteilles vous attendent.

*******************


sick of loosing soulmates

Re: en cage d'escalier (jasmine)

Message par Invité le Mar 18 Juil - 14:49

Tu rigolas, un rire qui sortait du fond de toi "le pauvre j'espère qu'il va trouver le chemin tout seul". Tu tiras encore sur ta clope et jetas le mégot dans ton sac, ouais tu'aimais pas jeter les mégots sur le sol. Tu'étais une femme écolo, tu faisais la trie sélectif. Tu lui donnais le briquet avec un grand sourire ne le quittant pas des yeux; "Jasmine, ouais comme dans Aladin". Tu sais même pas pourquoi tu rajoutais cela, Jasmin aurait suffi mais quand tu buvais tu disais n'importe quoi et tu te sentais l'obligation de parler pour rien dire. Tu tiras une cigarette de ton paquer "si tu as besoin de cigarettes ". Dis-tu en montrant ton paquet. Tu te lèves enfin tu te lèves difficilement et au ralentis, marchant au ralentit et surtout pas droit. Putain tes talons, ils sont encore dans les escaliers bon pas grave tu avais besoin d'alcool et d'oublier ta vie merdique. Tu l'attrapas par la taille pour tenir debout et puis il fallait le dire t'aimer bien toucher les gens. Tu fis un grand sourire en regardant les gens " tellement soif"; Tu lui attrapas la main pour passer à travers la foule et tu arrivas rapidement au bar. Tu pris la bouteille de vodka et Bus directement et tu l'as tends à Léo "cadeau". tu regardais les gens autour de toi "Putain ils en ont des boissons, je vais en prendre avec moi ". Tu rigolas et regardas Léo avec un grand et magnifique sourire avant de prendre des chips

Invité
Invité


Re: en cage d'escalier (jasmine)

Message par Léo le Mar 18 Juil - 20:51

elle t'attrape la main et te guide parmi les corps. toi tu te désarticules et tu la suivrais jusqu'au bout du monde ce soir, comme un pantin a besoin de son marionnettiste. elle attrape la bouteille de vodka avec bien trop de poigne pour son corps fluet. ton visage se tord en grimace alors qu'elle bois allégrement la russe pure. elle te mets la bouteille sous le nez, tu l'attrapes avec un air dépité, pas ravi à l'idée de te désinfecter les gencives alors que t'as déjà les dents du fond qui baignent. tu bois, tu fais la gueule, t'as l'impression que tu vas pas tarder à gerber sur tes pompes. " franchement je préfère quand y'a un peu de sucre avec. " tu te mets a fouiller dans les bouteilles, et faute de trouver ce que tu cherches tu ouvres le frigidaire. bingo, un gini, plein, frais, sucré, lui. t'attrapes aussi un bout d'emmental qui traine dans la porte, un truc à te mettre sous la dent pour éponger le bordel dans ton estomac. " un gin gini pour léo. " t'attrapes une bouteille de gin à moitié plein et tu la remplie avec la boisson pétillante au citron vert. habile, tu visses le bouchon et retourne lentement la bouteille pour mélanger. tu goûtes, affiche un sourire satisfait. " c'est meilleur que ton désinfectant pure sérieux " tu lui mets la bouteille sous le nez pour qu'elle goûte. ces jeunes filles en fleur qui se mettent la race à coup de shoot de vodka, et qui réclament à ce qu'on leur tienne les cheveux passé quatre heures du matin. vivement la trentaine, les femmes qui boivent du vin te plaisent à toi, bandit des coeurs. mouvement de foules derrière vous. "y'a les flics !". lapin enfermé dans leur clapier, tout le monde commence à paniquer. la musique s'éteint, les cônes s'écrasent dans le cendrier, un gars tente de cacher sa coke dans son caleçon. "merde." t'avais rien de spéciale à te reprocher sur le moment. peut être qu'elle si. la porte s'ouvre, et t'entend une grosse voix dans l'entrée, alors que de plus en plus de gens viennent se loger dans la cuisine pleine à craquer. "police, on va procéder à une fouille, personne ne sort." t'entend un chien renifleur aboyer. quelle merde.

*******************


sick of loosing soulmates

Re: en cage d'escalier (jasmine)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires