Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Invité le Lun 17 Juil - 20:53

Ce soir c'était la fameuse grosse soirée du mois, tu voyais toute ta petite bande et cela te changeais les idées et tu en avais vraiment besoin. Le tirage au sort avait désigné comme hôte Alban et t'étais plutôt soulagée que cela ne se fasse pas chez toi, avec le bordel que ce genre de soirée engendrée t'aurais passé ton lendemain à tout nettoyé. Tu  sortais de ta douche quand tu reçus un message d'Ares qui te demandais ce que tu faisais ce soir. Tu ne savais pas quoi lui répondre alors tu posas juste ton téléphone en réfléchissant ce que tu  pouvais répondre en mentant légèrement . t'enfilas ta robe de soirée noire que t'avais prévue pour l'occasion et laissas tes longs cheveux ondulés détachés. Tes chaussures aux pieds tu descendis les quelques étages qui te séparais d'alban et frappas à la porte "C'est moi ". tu rentras et posas la tonne d'alcool que t'avais prévue dans le salon "J'ai ramené de la vodka et à bouffer". Tu posas tes yeux sur lui et déposas deux baiser sur ses joues "Bon tu sais qui vient? Ou comme toujours c'est porte ouverte?".  

Invité
Invité


Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Alban le Lun 17 Juil - 21:54

Honnêtement, Alban, il a l'impression que ça fait une blinde que la p'tite bande s'était pas réunie, là, comme ça, pour une soirée, et il est super heureux à l'idée d'remettre ça. Il a réussi à gérer avec Marthe pour que la soirée s'passe ici, chez eux, bon, il a du marchander 1 mois de vaisselle à sa place, mais ça doit valoir le coup. Très vite, y'a Jasmine qui arrive, la première d'la bande, la première super importante, il s'la joue gros bœuf pour rire, il siffle en la voyant, là. "t'es charmante toi" ouais, évidemment, regardez sa robe, là, ses cheveux, la totale, évidemment, elle est jolie. Elle ramène de la vodka, Alban a prévu du jäger et quelques bières, histoire d'passer une bonne, bonne, bonne soirée, parce que, là, honnêtement, il est parti pour s'saouler, là, comme un pauvre type, parce qu'il a que ça à faire, et ça l'fera sortir Lou d'la tête, peut-être. "tu gères" allez, il est d'bonne humeur, là, quand elle lui tape la bise, il la prend dans ses bras, genre, p'tit calin tranquille. "bah en fait, y'a déjà des gens que j'connais pas, j'comprends pas tout j't'avoue" il lance, en lui montrant l'peu de personne qui son arrivées bien trop tôt. "jcrois qu'ils sont à ma fac mais, j'suis pas sûr" il s'marre, il s'en fout, un peu, comme toujours. Et là, il lui tend à la main une bière. "alleeez, prends la 8.6 du bonheur" forcément, il a déjà la sienne à la main, ces bières d'ivrognes, le must de toute soirée réussie (à ses yeux).

*******************
j'mens surtout à moi-même quand j'répète que j'essaye de faire de mon mieux

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Invité le Lun 17 Juil - 22:40

sous ses yeux y avait beaucoup d’trucs; du mascara (il a bavé), du crayon (il a douillé) des trouilles (elle a merdé), des emmerdes (elle a sacrément merdé). les heures s’y comptent et ça a plus vraiment d’importance, au pire elle pourra camoufler ça sous ses charmeuses de serpents diablesses de paupières. de quoi faire battre des coeurs au fond de poitrines allumées par les basses du soir. parce que ce soir (c’est lourd sous les yeux) et c’est le beau soir, le soir où les filles se pressent dans les rues avec leurs jeans taille haute, leurs belles bottines, le cuir de leur fut qui leur moule bien l’derrière. les filles de dos, elles sont ensorcelées, elles vont ravager, laisser les dégâts au bord d’un lac de sentiments comme elles font toujours, y a ceux dans l’entre deux avec leurs bouts de lumières dans l’arcade sourcilière, eux c’est un peu des miracles, de minuit, de pas d’heure. Isma elle est dans aucune des deux catégories, elle espère juste s’voir disparaître sous les alcools. quand elle arrive c’est dans ses fringues en velours un peu too much - ses cuisses débordent en indélicatesses, comme si elle allait perdre son identité et devenir - la fille. - mais elle en veut encore d’son nom; alors elle interpelle Alban, à travers la musique.
Salut !

Invité
Invité


Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Invité le Lun 17 Juil - 23:19

Tu comptais bien t'amuser aujourd'hui, tu en avais envie, une folle envie de te bourrer la gueule. Charmant non ? Tu ne savais pas où aller, et encore moins seule, sauf que par magie, ton ex t'avais proposé une soirée. Tu n'étais pas très enchantée, ton ex, il t'en voulait à mort au dernières nouvelles, alors tu ne comprends pas pourquoi lui, il t'invite à une soirée ? Pour te tuer ? Te droguer et te violer ? Un tas d'idées plus loufoques les unes que les autres te passent par la tête, mais tu veux sortir, donc tu ne vas pas faire la difficile, et puis, on verra bien comment ça se passe.  Tu t'étais donc préparée en conséquent, une robe blanche plutôt confortable mais qui te mets en valeur, et une paire de talons que tu risques d'enlever très rapidement. Tu prends ta bouteille de Jack et tes petits biscuits apéros avec toi, et tu sors de ton appartement, en descendant chaque étage qui te sépare de la sortie, avant d'entre, quelques étages plus bas, un gros bruit de musique et de chahut. Tu te stoppes. La soirée de ton ex, ça te branche pas à fond, alors tu t'avances vers la source de ce bruit, et tu toques, attendant qu'on vienne t'ouvrir, tu tends tes présents à la personne qui vient de t'ouvrir la porte, tu lui souris, et tu te présentes quand même. "Salut, je suis Louna, la fille du 71... A vrai dire, j'ai entendu du bruit !" Tu souris. Tu n'es pas trop gênée de t'incruster de cette façon, de toute façon tu as emmené à boire.

Invité
Invité


Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Invité le Lun 17 Juil - 23:20

T’étais pas super super motivée à sortir ce soir, mais Fanny, une fille qui habitait l’étage au dessus de ton immeuble, t’avait supplié de l’accompagner. Il y avait une soirée qu’un mec de sa fac organisait ou quelque chose comme ça, et elle était motivée à y aller, alors elle t’avait motivé aussi. Le seul truc, c’est qu’elle partait de chez son copain, du coup, t’allais devoir y aller toute seule. T’aimais pas trop arriver seule à une soirée. Surtout chez des gens que tu connais pas. D’habitude t’étais du genre à rien ramener en soirée, mais comme là tu connaissais pas, t’avais acheté genre un paquet de chips et une bouteille de rosé, histoire de. Tu savais pas trop comment t’habiller, tu savais pas trop si c’était censé être une soirée chic ou non, c’était un peu flou, Fanny t’avait pas dit grand-chose. Du coup, t’avais opté pour une tenue entre les deux, une jupe noire avec un espèce de haut blanc, un chemisier. Tu mettais des tennis, parce que en ce moment, tu passais ton temps en talons, et tu avais mal. En plus, quitte à sortir, tu étais déterminée à te prendre une bonne cuite, hors t’assures moyennement bourrée et en talons. Non, des petites tennis noires, ça ferait largement l’affaire. Tu étais déjà en retard, alors tu attrapais ce que t’avais acheté, un sac à main avec ton téléphone et un peu d’argent pour le Uber, et tu y allais. T’y allais à pieds, c’était pas non plus si loin que ça, tu rentrerais sans doute en Uber par contre. A moins que tu ne trouves un mec qui te ramène chez lui, qui sait. T’avais pas mis trop longtemps à y arriver, et puis il faisait beau, c’était agréable. Tu trouvais l’immeuble, Fanny t’avait envoyé le code, en te disant qu’elle n’était pas encore partie. Tant pis, t’allais attendre. Tu montais, appart 16 qu’elle t’avait dit. Y avait un mec qui attendait devant la porte. Tu t'approches. « T'es là pour la soirée aussi ? » Il avait l'air... vieux ? Un peu, style comme ton coloc Nathan. T'espérais qu'il était pas aussi, bizarre. « J'm'appelle Marie. Et je connais à peu près personne ici. » Enfin, c'était bien sympa, mais au son, la soirée se passait plutôt à l'intérieur, apparemment. « Hum... Faudrait peut être frappé, non ? » dis-tu en t'avançant pour frapper à la porte. Bon, ben il était peut être bien aussi bizarre que Nathan finalement. Cimer les trentenaires. La porte s’ouvrait. « Salut, c’est toi Alban ? » Un mec vous ouvrait, t’avais aucune idée d’à quoi ressembler le mec qui organisait la soirée, c’était peut être pas lui, si ça se trouve. « Marie, je suis une amie de Fanny, qui est à la fac avec toi, apparemment. » Tu lui tendais le paquet de chips, tu gardais ta bouteille, sans savoir si c’était lui l’hôte ou pas. Et puis, c’était la règle non, chacun amenait sa liche ? Et si ça se trouve, tu t'étais déjà fait un pote sur le pas de la porte, qui sait ?

Invité
Invité


Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Invité le Lun 17 Juil - 23:22

« wah mais dites-moi ce que je fous là » première pensée de mort alors qu’il se retrouve les bras un peu ballants face à la porte de l’appartement 16. apparemment. comment il s’est retrouvé déterminé à venir squatter la soirée d’un illustre inconnu ? excellente question. c’est peut-être léo qui lui en a parlé. ou bien quelqu’un d’autre croisé entre deux couloirs. après tout c’est un immeuble d’étudiants, majoritairement, alors malgré le nombre d’appartements les nouvelles vont vite. et comme une rumeur qui enfle, il a fini par être au courant des plans pour ce soir. à peine mis au courant il lui était impossible d’ignorer la chose. il aime la fête mort. il adore se déhancher sur des musiques dont le tempo devient vite confus au gré des verres qui s’enchainent. et puis il tape la discute à des gens qu’ils trouvent vite fait intéressants, les yeux troublés par l’alcool. il renverse un verre ou deux bien sûr. c’est ce genre de gars là. puis il se met à quatre pattes pour essuyer. il tombe, roule par terre et se relève. oh une jolie fille ou un beau garçon ! quelques mots, des lèvres qui se frôlent, des gémissements tard dans la nuit. chez lui ou ailleurs. les soirées de mort: une catastrophe pour son cœur éponge. mais c’est l’addiction qui le perdra, probablement. alors il pousse un grand soupir et il ouvre la porte. il pose la bouteille de vodka et la bouteille de téquila qu’il a ramené pour l’occasion sur un meuble random. ne jamais se pointer chez des inconnus sans alcool ! y a personne qu’il connaît pour l’instant. il sait même pas qui est l’hôte. mais du coin de l’œil il aperçoit la jolie comète qui hante si souvent le hall de l’immeuble. « ismaël ! » il crie. peut-être un peu trop fort. est-ce qu’elle va le reconnaître même ? et puis elle parle déjà un gars. alors il se sert un verre et sourit. impatient de savoir à quoi va ressembler cette soirée.

Invité
Invité


Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Invité le Lun 17 Juil - 23:32

*Toc toc toc*
On a frappé. Une, deux, trois fois. Du bout des phalanges sur la porte en bois. On peut entendre légèrement la musique qui s'échappe de l'appartement. Un. Ce qui veut certainement dire qu'on ne l'a pas entendu dedans.
Ce soir, Jonathan par en soirée. On l'a invité un peu par hasard parce que Alban s'est dit qu'il pourrait l'aider. A l'oublier, à se changer les idées de l'immonde sorcière qui vient de le larguer. Deux. Peut-être qu'elle l'a déjà remplacé. Avec quelqu'un qui s'en fiche que tout soit parfait. Contrairement à Jonathan.
Trois.

*Toc toc toc*
Après exactement trois secondes, Jonathan toque encore à la porte, comme ses manies le lui exhortent. Pas de réponse. Jonathan s'enfonce. Que faire après cela ? Il ne peut pas frapper encore une fois. Sonner ? Il en mourrait. Il n'y a plus qu'à attendre que quelqu'un vienne le sauver et prendre le relais.

Alors, une bouteille de vin rouge à la main, qu'il ne compte pas partager parce qu'il ne consomme que ce qui est sien, il attend patiemment. Et il s'inquiète qu'on se moque de lui et de ses manies. Et enfin dans l'escalier des pas raisonnent, ceux d'une personne moins tatillonne qui n'aura pas peur de toquer ni de déranger. Elle arrive sur le palier, se met à parler, et Jonathan fait semblant de venir de sonner. « Oui.» C'est succin, pour éviter d'avoir lair d'un crétin. Il a essayé de ne pas parler en rîmes, réflexe qu'il a dés qu'il stresse ou déprime. Ca l'aide beaucoup à réfléchir calmement, lui évite de s'emporter dés qu'un rituel oublié devient trop encombrant.
« Moi c'est Jonathan, c'est Alban qui m'a invité, mais personne ne m'a entendu, je viens de frapper... »
Perdu. Peut-être qu'elle n'a rien entendu. Puis elle passe à l'action, la porte s'ouvre et elle s'enfonce dans l'appartement sans poser davantage de questions. Jonathan peut entrer et profiter de la soirée. Il va passer la soirée complètement hagard sur un canapé, clairement c'est pas gagné.

Invité
Invité


Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Invité le Lun 17 Juil - 23:54

sous la basse elle s’écrase et le mascara bat avec ses cils bien fort, bientôt les têtes vont imploser et dans l’implosion créer des centaines de réactions chimiques. ensuite y aura des bouches dans des cous et des mains aux fesses, en fait y aura a peu près tout mais qu’une seule Ismaïl bourrée, qu’une seule Ismaïl foireuse. dans le feu de l’action elle rate de justesse Mort et tente de le suivre des yeux mais son attention est encore braquée sur Alban (Alban, gardien provisoire, dont l’image se résume à deux, trois kebabs et à deux, trois shots carabinés). Isma et la basse s’enchantent en même temps, elle enlace Alban et puis l’attend pas parce que si elle attend tout risque de remonter et le manège infernal voudra bien recommencer. (c’est absolument pas ce qu’elle veut). « Salut Mort’ ! » elle a réussi à l’retrouver, quelques secondes après, le timing comme un nouvel ami timbré. ce soir les têtes vont imploser.

Invité
Invité


Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Alban le Mar 18 Juil - 0:11

y'a des gens qui s'rajoutent, là, il connait pas tout l'monde, genre, vraiment, il pige pas tout, il s'dit que dire à tout l'monde et à n'importe qui de venir chez lui c'soir pour une soirée, c'était pas l'idée du siècle, mais, il pensait que la moitié allait pas venir, voyez, normal, mais faut croire qu'en fait ça tentait tout l'monde. il vide sa 8.6 petit à petit, et, vu que c'est 50ml, ça commence à être cool, voyez, et y'a la pleureuse du kebab (Ismaïl) qui arrive, et il est content, Alban. "yoo, ça roule?" et elle se casse, genre, rapide, pour voir un autre mec (Mort) et, putain c'est qui lui? Il tente de réfléchir, là, si c'est un pote de quelqu'un d'la bande, un pote de fac, ou juste quelqu'un qui s'incruste, voyez, mais, bon, on s'en fiche, ouais, l'important, c'est que y'ait d'alcool qui coule à flot, non, et vu qu'il l'a vu poser une bouteille de vodka, et de téquila, Alban, il s'dit qu'il l'aime bien, déjà. Et, putain, ça toque à la porte, genre, faut pas déconner, Alban, il a pas prévu d'passer sa soirée à faire le portier hein, il ouvre la porte, là, et il pense reconnaître une voisine, vaguement, et elle confirme l'tout (Louna). "fais comme chez toi alors Louna, j'suis Alban" il répond, là, et il prend c'qu'elle emmène, c'est cool. Et puis, putain, pas l'temps de finir sa bière que ça frappe à nouveau (jonathan, marie) , depuis quand les gens prennent la peine de frapper pour rentrer, là? " Jonathaaaaan, t'es là, trop cool, t'es génial" il lance, parce que, ouais, il est content d'le trouver, genre, il a un plan, voyez, l'genre de mission ultra sérieuse. Et, y'a une fille, là, avec lui, Marie? "ah ouais Fanny, c'est cool rentre hein" est-ce qu'il a l'droit de dire qu'il se rappelle plus vraiment de Fanny? Finalement, quand les entrées s'calment un peu, Alban se pose, là, sur le canapé, fini la 8.6, y'a du whisky dans son verre, là, maintenant. "Bah alors Jonathan, tu racontes quoi?" il lui sort, ouais, content d'le voir, content d'voir tout l'monde en fait ce soir.

*******************
j'mens surtout à moi-même quand j'répète que j'essaye de faire de mon mieux

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Invité le Mar 18 Juil - 0:21

Y'a deja du monde,tu sens que la soirée va être genial. Tu le regardes avec un grand sourire " je sais que je gère, sans moi tu serais perdus ". Trop de monde dans ce petit appartement tu sais même pas comment c'est possible tu salue tous le monde ta bière à la main. pitain c'est con mais tu penses À Ares, il te manquerai presque. Tu dis bonjour de la main au gens qui arrivent au fur et à mesure et va ama fenêtre de chez Alban pour fumer une clope. Tu te demandes où sont les autres Ba'  te manques tu as besoin de la voir de lui raconter ce qu'il se passe en ce moment dans ta vie. Tu tournes les yeux vers la foule, ton esprit divague. Tu portes  la bière à ta bouche pour doucement faire descendre l'alcool dans ta gorge. T'aimes cette soirée t'aimes voir les gens ensemble. Tu te redresses et va chercher une autre boisson regardant autour de toi. Tes yeux se posent sur Alban qui discute avec deux personnes que tu ne connais pas.  C'était donc cela la vie et bah putain tu l'aimais la vie. Tu bus la dernière gorgée de ta bière avant de crier "VODKA!

Spoiler:
c'est dur sur telephone desole

Invité
Invité


Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Invité le Mar 18 Juil - 15:14

Il a attrapé une bouteille de vodka et une autre de rhum, un peu d’espèce, il a décommandé son date tinder de ce soir. Dorian file à une soirée, et quand c’est des soirées entre pote, il file comme l’éclair, il passe tellement vite sous ta fenêtre que t’as pas le temps de le voir. Ce soir il n’avait pas à aller très loin, il dévale les escaliers quatre à quatre. Il prend plus la peine de sonner, de toquer ou quoi que ce soit d’autre, il pousse la porte violemment, file direct à la cuisine, chope une bière au passage, et cache ses bouteilles derrière le frigo.  Il jette un coup d’œil rapide dans la pièce, il connaît quasiment tout le monde, sauf peut-être ce mec qui habite pas dans l’immeuble, le seul (jonathan). Il lui lance un regard furtif, un regard un peu froid, parce que Dorian aime bien être le roi de la soirée.  Il capte Jasmine, elle vient de crier comme si l'alcool lui chatouillait déjà le cerveau.  «eh tu sais si ma sœur vient ? » voir Baraa, c’est pas dans ses plans de ce soir, et il en oublie même la politesse.

Invité
Invité


Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Invité le Mar 18 Juil - 23:19

Les soirées chez des gens que tu ne connaissais pas, avec personne que tu ne connaissais, c'était vraiment très moyennement ton truc. Mais bon, pour Fanny, et aussi parce que t'avais bien envie de te prendre une grosse cuite. Avant même d'arriver à destination, tu tombais sur ce type, Jonathan. Il avait l'air gentil, un peu vieux. Mais bon, c'était absolument pas contre lui, mais faire connaissance d'un côté de la porte alors que la soirée, la boisson, la bouffe et la musique étaient de l'autre côté, très peu pour toi. Tu frappais un grand coup, être certaine que quelqu'un vous entende, cette fois-ci. Un homme, qui semblait être le fameux Alban, venait vous ouvrir. Pas mal. Il était plutôt mignon, il fallait le dire. Même si elle avait un copain, tu avais vite compris pourquoi est-ce que Fanny avait voulu venir. D'ailleurs, elle en était où ? Peu importe. Tu écoutais le maître de ces lieux, tu rentrais. Tu regardais un peu partout autour de toi, et comme tu le craignais, tu ne trouvais personne que tu ne connaissais. Ca risquait d'être une longue soirée. T'espérais juste que Fanny n'allait pas trop tarder. Tu te frayais un chemin pour trouver la cuisine, t'allais quand même profiter un peu, et il fallait que tu commences par ouvrir ta bouteille de rosé. Problème : comment utiliser un tire-bouchon ? Bonne question. Heureusement, tu te retrouvais pas toute seule dans la cuisine. Y avait un mec, là. T'étais pas trop du genre à aller vers les gens, mais bon, t'avais quand même envie d'un verre. « Hum... Tu sais où je peux trouver un tire-bouchon par hasard ? » Comment aborder des gens façon Marie, génial. « Et par la même occasion, est-ce que tu sais utiliser un tire-bouchon ? Parce que je prends des bouteilles que je suis incapable d'ouvrir alors... » Ouais, tu te trouvais bien conne dans cette cuisine. Tu espérais juste que t'allais au moins réussir à trouver quelqu'un avec qui passer ta soirée, sinon, ça risquait d'être un peu long.

Invité
Invité


Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Ali le Mar 18 Juil - 23:23

Eh, mais t'es chez qui là, au juste? T'en as pas la moindre idée. Rien de tout ça n'était prévu, t'étais posée sur le rebord d'une fenêtre à fumer (ça, c'est ton habitude digne d'une grand-mère, tu manques jamais un soir au bord de ta fenêtre). Quand t'as vu Louna, ta nouvelle coloc', passer dans une tenue plutôt destinée aux soirées, tu lui as demandé rapidement où elle allait. T'aimes les gens, t'aimes les fêtes, et quand t'as su qu'elle allait à une soirée dans l'immeuble même où vous habitez, t'as pas mis trop de temps à te décider. T'es partie enfiler ta paire de converses, un short et un t-shirt. Assez banal, pas le plus classe. Mais t'en as pas grand chose à faire, des fringues. La musique que tu entendais depuis ta chambre a confirmé tes envies, et ni une ni deux tu es descendue voir tout ça. Tu entres et contemples de parfaits inconnus. En même temps, t'es nouvelle ici, tu connais personne. Tu penses repérer l'hôte de la soirée, tu l'as déjà aperçu une ou deux fois. Tu souris et tends les bouteilles de vodka et de rhum que t'avais avec toi quand t'as emménagé, comme tu sais pas trop où les poser. "Hey! j'ai ramené ça, étant donné que je m'incruste à peu près, j'me suis dit que ça compenserai!" ta voix joviale s'adresse ensuite à Louna, ta coloc' "comment ça va depuis tout à l'heure?"

*******************


On a cueilli des fleurs.
« -Où elles sont? -Elles sont parties. C'est des fleurs qui s'envolent quand on les cueille. -Alors pourquoi on les cueille? -Parce que c'est joli quand elles s'envolent. Et après on les regrette. -J'en veux aussi. »

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Léo le Mar 18 Juil - 23:38

calé dans ton hamac sur ta terrasse, entre ton yuka ikea et ton cendrier canette. tu te bénis d'avoir pris cette chambre en fumant ton pétard, devinant les étoiles derrière l'épaisse couche de pollution. t'avais choppé mort entre deux fonsdalles pour lui dire de venir chez alban ce soir. et là tu larvais comme un colombien en te berçant à la belle étoile. t'écrases le cul du joint dans le cendar et tu te bouges. tu débarques à pleine balle dans la chambre de mort, vide, déjà parti, vagabon, libre, ce gamin. t'attrapes ton sac à dos, t'y balance deux obus de leffe et en avant guingamp. t'oublies tes clés, tes chaussures, tes clopes, bref un tas de truc utile, mais t'es trop enfumée pour penser à ce genre de détails. alors c'est en claquette chaussette que tu débarques. tu prends pas le temps de toquer, sonner, tu déboules comme si c'était chez toi. tu jettes deux trois coups d'oeil en fermant la porte, alban est déjà bien (trop) entouré. il est avec jonathan, ce gars dont il t'as parlé, ce gars à qui vous devez apprendre à chasser. toi, tu bouffes déjà des yeux les antilopes qui passent sous ton museau de lion. parce que défoncé, t'es pire que tout, elles sont toutes plus belles les une que les autres pour tes yeux d'amoureux. t'as ton coeur qui s'emballe à chaque battement de cil.  tu t'échappes dans la cuisine, parce que tu veux un verre pour boire ta bière. parce qu'au goulot, t'as vite fait de vouloir aller trop vite et de faire mousser le bordel jusque dans ton nez. pas top. " hum... tu sais où je peux trouver un tire-bouchon par hasard ? " tu te retournes vers cette fille (marie). t'es amoureux, déjà. t'as les yeux qui pétillent. " et par la même occasion, est-ce que tu sais utiliser un tire-bouchon ? parce que je prends des bouteilles que je suis incapable d'ouvrir alors... " tu te sens comme un con, faut que t'agisses. "euh ouais" t'ouvres deux trois tiroirs que t'oublies de refermer. "en fait non." tu te marres. "attend j'ai mieux." tu poses ton sac par terre et prend la bouteille de la fille. "file moi ta chaussure" dieu merci, enfin une fille qui n'est pas perchée sur des talons. pas qu'elles sont pas jolies avec leurs longues jambes fuselées, mais elles te bassinent à s'agripper sur ton épaule après trois heures du matin en pignant qu'elles ont mal à leur petits pieds. quelle idée de mettre ces instruments de torture toute une soirée. t'attrapes son soulier de cendrillon, tu poses le cul de la bouteille dedans, et tu commences à taper le talon de la basket comme un forcené contre le mur. au bout d'une trentaine de seconde qui te paraissent dix ans, le bouchon commence à remonter millimètre par millimètre. tu finis par l'attraper et le retirer. 'pop' qu'elle fait la bouteille. quel beau bruit. t'es tout sourire, fier de toi et de ton petit spectacle. t'as les yeux qui brillent à cause de la défonce, aussi. et ça te donne l'air plus heureux encore. tu lui tends sa chaussure d'une main, le vin de l'autre. "moi c'est léo au fait." et à peine ta mission terminée, tu te noies encore dans ses yeux de biches.

*******************


sick of loosing soulmates

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Paola le Mer 19 Juil - 0:06

T'était dans ta chambre, allongé sur ton lit ne sachant pas vraiment quoi faire de cette soirée, le sommeil n'était pas prêt d'arriver et tu n'avais réellement pas envie de bosser. La porte de ta chambre était ouverte, tu avais eu la flemme de la fermer pensant que tu n'allais pas rester dans cette pièce.

T'entends des bruits qui t'intrigues dans le couloir, c'est Dorian qui s'agite dans tous les sens. A cette heure ci et habillé comme ça, le damoiseau est prêt à sortir. Tu sais pas où il va, il y a un problème de discutions dans cette coloc. Bref, tu te lèves et tu t'avances vers la pièce commune en espérant pouvoir demander ce que Dorian fait de sa soirée, mais tu tombes nez à nez avec une porte qui se ferme. Tu te dépêches de l'ouvrir pour l'attraper, mais il était parti tellement rapidement que tu n'as pas eu le temps de le voir. Sur le palier de l'appart, beaucoup de bruit venant des étages du dessous remonte jusqu'à tes oreilles. Tu décides d'aller voir d'où ça vient puisque tu n'as rien d'autre à faire.

Tu rentres dans l'appartement d'où proviens le son, et découvre un appartement bien plus grand que le votre. Nombreuses personnes sont à l'intérieur, t' as pas vraiment envie de t'imposer tu te mets contre le mur qui vient après la porte. Juste pour savoir si tu es dans une soirée fermée ou pas, tu connais peu de personnes dans cet immeuble. Il faut juste que tu trouves quelqu'un que tu connais. En attendant t'espère que les autres sont assez occupés pour ne pas t'avoir vu entrer

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Alban le Mer 19 Juil - 11:16

Et y'a Jasmine qui revient, qui gueule un truc qui fait rire Alban, là. Il a une petite pensée pour les voisins, là, et puis, il se rappelle que plus de la moitié des gens de cet immeuble sont étudiants, alors, eh? Les partiels sont finis les gars, ça devrait aller pour cette nuit. Au pire, on verra demain. "A ton service bébé" il lance, là, à Jasmine, avec un ton enjôleur, genre, des plus grands films d'amour bidons, là, avec l'regard du faux-lover totalement ridicule, et il passe sa main derrière le canapé, là, pour en sortir une bouteille de vodka. Et puis y'a Dorian qui s'ramène dans le petit groupe, là. "t'es venu toi" il lance là "et t'as pas de verre à la main, c'est quoi ce bordel?" Il regarde autour de lui, pour chercher la bande, là, mais, à part Jasmine, ils sont passés où, tous? Pas d'Baraa, ni d'Israa, ni de Basile? C'est quoi ce délire? "elle a intérêt à venir Baraa" et puis, d'ailleurs, il chope son portable, là, il renvoie un sms aux absents, y'a des chances qu'avec l'alcool, il devienne un peu lourd-insistant, mais, il comprend pas, là, pourquoi ils sont pas dans l'coin, limite, il s'inquiète un peu, l'gars. Et puis, y'a une fille (Mia) qui se ramène, là, honnêtement, Alban la remet pas trop, mais, il remet très bien ses bouteilles, là, alors, il est content. "tes beaux yeux suffisent pour compenser, mais j'prends ça quand même, tu t'appelles comment? t'es de l'immeuble? " un lance, un peu curieux, là.

*******************
j'mens surtout à moi-même quand j'répète que j'essaye de faire de mon mieux

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Baraa le Mer 19 Juil - 11:26

du monde. énormément de monde. tu regardes partout autour de toi et tu passes une main dans tes cheveux. tu pensais que cela devait être une petite soirée entre vous au final, le salon était blindé d'inconnus. tu avais débarqué à la petite réunion vêtue d'un simple t-shirt gris col en v et d'un petit short noir. tu avais rassemblé tes cheveux difficilement lissés vers l'arrière mais, si tu aurais su, tu aurais fait davantage d'efforts pour être présentable. tu te mordais la lèvre inférieure en essayant de te frayer un chemin parmi la foule. bouteilles en l'air, tu posais les deux trois trucs que tu avais acheté dans la cuisine avant d'apercevoir ta meilleure amie. tu te mets à crier en sautillant sur place comme une folle furieuse puis, tu fonces dans les bras de jasmine pour lui faire un gros câlin. " tu m'as manqué ! ça fait trop longtemps que je t'ai pas vu ma chérie ! " bref, faut pas chercher à comprendre. t'as regardé autour de toi avant de poser tes yeux sur alban, hôte du jour tiré au sort quelques jours auparavant. au même moment, ton portable vibra pour laisser place à un message du jeune homme. " flippe pas, je suis là ! je vais pas raté une soirée, encore moins quand c'est à ton tour d'inviter ! t'as oublié de me préciser que ça serait une big soirée par contre. j'ai ramené de l'alcool, du soft et quelques gâteaux. j'ai tout mis dans la cuisine. " stop, arrêtes de parler, tu parles trop. tu te mets à rire avant de déposer un bisou sur sa joue. chose que tu reproduis avec dorian que tu n'avais pas tout de suite remarqué et qui discutait avec jasmine. t'étais un peu étonnée de le voir ici. comme tu étais étonnée de tous les voir d'ailleurs. " hey salut ! je savais pas que tu venais ! " tu lui souris. ça te fait plaisir de l'avoir. au moins, tu pourras garder un oeil sur lui.

*******************
Don't be afraid to catch feels
I know you ain't afraid about this
Baby I know you ain't scared to catch feels

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Alban le Mer 19 Juil - 11:44

Il est soulagé, là, d'un coup, en voyant Baraa arriver, et encore plus en l'entendant dire qu'elle avait pas vu Jasmine depuis un moment, parce que ça veut dire qu'il est pas l'seul à avoir la sale impression d'être un peu déconnecté de la bande, là, depuis peu de temps. Il hausse les épaules, là, quand elle parle de big soirée. "j'me suis un peu lâché dans les invitations, honnêtement, j'connais pas tout le monde, j'me demande si y'a pas des voisins qui sont rentrés juste parce que y'avait d'la musique, tu vois? mais c'est cool" pas élitiste pour un sou, tant que l'appart est pas plein à craquer, lui, au fond, il s'en fiche un peu de qui vient, du moment que y'a la bande, là, après, plus y'a de gens, mieux c'est, voyez, plus de rencontres. "Et t'as pas croisé Basile? Il répond pas franchement à mes messages j'comprends pas?" un peu parano, là, il s'imagine que Basile est au courant, de la merde entre Lou et Alban, qu'il lui en veut, qu'il veut lui péter la gueule, des trucs comme ça. Mais, c'est plus l'sujet, là, il coupe un peu la conversation Baraa-Dorian, sans franchement le capter. "Baraa, Baraa, est-ce que t'as déjà rencontré mon pote Jonathan?" il lance, là, bah, ouais, à sa connaissance, elle est célibataire, Baraa? Et il s'est un peu promis de trouver quelqu'un à Jonathan, là, et dieu sait que sa mission, il l'a prend au sérieux le petit.

*******************
j'mens surtout à moi-même quand j'répète que j'essaye de faire de mon mieux

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Invité le Mer 19 Juil - 17:29

Le monde entier serait donc réunit dans cet appartement. Même Paola, la coloc borné de Dorian, l’a suivit. Il oublie pas de lui faire un signe, parce que la pauvre, elle est toute seule dans son coin et Dorian il aime pas voir ses amis comme ça. « Dit donc, Pola ? C’est ça ton nom ? Tu sais ou tu viens de mettre les pieds au moins ? » Bah ouais, les soirées chez Alban sont souvent ...épiques. D’ailleurs ce gai lurons l’aborde. « Tu me connais mon banban, je louperais une des tes soirées pour rien au monde. » Il prend la bière (la première) de quelqu’un d’autre, tout le monde sait qu’il ne faut pas laisser sa bière sur une table en soirée. « Ben maintenant me voila avec une bière, je me chauffe avant d’attaquer les choses sérieuses ! ». Et quand il discute avec Alban, il voit Baraa apparaître. Il se mord la lèvre. Pas de bêtises ce soir donc. « Salut toi, j’aime trop mon copain alban pour ne pas descendre de ma chambre ! Mais qu’est ce que tu fout à une soirée alcoolisé toi? » Il sait plus trop s’il dit ça pour rire ou non, mais il le dit, toujours sans filtre le dodo. D’un coup Alban parle d’un mec, celui que Dorian a mal regardé en début de soirée. « Ah ouais, jonathan comme « qu'est-ce qui est jaune et qui attend ? » ? » Dorian, t’es malaisant. En même temps ça lui plaît pas trop que son pote essaye de caser sa sœur (et accessoirement son fantasme du moment). « Ouais, ça serrait pas mal que tu te trouves un mec Baraa, tu pourras pas toujours m’appeler quand t’as besoin d’un calin. » Y a un rire qui sort de sa bouche (un rire un peu jaune et pas à cause de ses dents, et ce jaune là, il attend pas). Il veut voir ce qu’elle va répondre. Si elle se montre intéressée, il essayera de se faire sa coloc (Paola), ou peut-être bien la blonde là bas qu'il connait pas encore (Mia).

Invité
Invité


Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Paola le Mer 19 Juil - 19:07

Bon, t'es en train de te dire que finalement c'était peut-être pas une bonne idée de rentrer dans cet appart. Tu connais personne, vraiment personne. Ah si, y'a Dorian qui t'accostes enfin si on considère qu'il te parle à toi '' Pola ? Non je m'appelle simplement Svetlana.'' Ouais tu le sais que tu aurais pu lui répéter une troisième fois, mais de toute façon il n'arrivera pas à retenir ton prénom. ''J'en ai aucune fichu idée. Figure toi que je voulais te demander si tu avais pas un endroit à me conseiller pour passer une bonne soirée et j'ai atterris là.'' Tu vois que Dorian connais pas mal de gens ici, apparemment le premier gars est l'organisateur de la soirée. Ensemble ils parlent d'une certaine Baraa et d'un Jonathan. Toi tu as aucune idée de qui sont ces gens, mais au moins tu sais qu'ils existent. Au loin tu vois Mia, sur la fenêtre comme à son habitude. Tu te demandes si tu restes avec ton coloc qui a fait l'effort de venir te voir, ou si tu pars voir Mia. Tu lances à ton coloc un ''Je te laisse avec tes amis, on se reverra surement pendant la soirée'' Un sourire et tu vas voir Mia, une fille avec laquelle tu t'entends bien. Enfin tu te souviens plus vraiment de tous les détails de votre rencontre sur le palier, mais tu te souviens que tu avais rigolé avec elle. "Salut Mia, toujours avec ton petit ami ?" Ouais tu parles de son joint, plus fidèle qu'elle y'a pas.

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

- Sujets similaires