Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Invité le Mer 19 Juil - 19:27

Tu as donc fini par entrée dans cet appart' avec tes présents que l'hôte, Alban si ta mémoire est bonne. Tu te rends compte que l'appart' est bondé, tu n'en connais pas un dixième. Tu te diriges vers une table où il se trouve une bière qu'Alban te vole pour la donner à Dorian. Tu grognes, mais tu ne dis rien, et tu vas donc vers une autre où se trouve une toute autre sorte d'alcool. La bière t'es passée sous le nez, c'est un signe du destin ça non ? Tu trouves une filles qui a gueulé "vodka". Tu vas vers elle et tu récupères ton petit verre, et un autre. Tu ne connais pas cette fille, mais cette proposition ne se refuse pas. Puis une voix que tu connais t'interpelle. Mia ta coloc'. Tu lui souris et tu lui proposes ton deuxième shot. "Je vais superbement bien et toi ?" Tu lui lance un petit clin d'œil avant d'avaler le contenu. Tu grimaces un peu mais tu aimes ça. Puis une autre fille vient parler à son tour à Mia. Tu vas donc te mettre sur un canapé, attrapant un bière, qui cette fois ne te passes pas sous le nez. Tu attrapes une clope sur le paquet qui était sur la table et tu l'allumes.

Invité
Invité


Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Ali le Mer 19 Juil - 20:20

Tu réponds gentiment à celui chez qui tu passes la soirée (Alban), "ah, merci mais l'alcool c'est pas mal non plus! Moi c'est Mia, j'suis toute nouvelle, dans l'appart 71 avec Louna", tu lances simplement en désignant Louna, qui vient de prendre un shot de vodka, ou deux, tu discernes pas bien, y a du monde. Alors que tu t'écartes un peu, tu te retrouves tranquillement près de la fenêtre, et c'est là que tu croises de nouveau ta coloc', qui te passes un petit shot de vodka. Tu refuses pas, t'es là pour t'amuser et qui plus est, t'habites sur place. Alors les limites, t'en as pas trop. "Merci toi! Oui, ça va super aussi!", tu lances donc à la jolie Louna. Avant que t'ai pu dire autre chose, tu la vois s'éclipser, puis c'est Paola qui arrive, la sportive des escaliers. Tu lui fais un clin d'oeil et réponds en montrant ton shot de vodka, résolument vide: "et non, mon petit ami et moi c'est du privé" tu lances ça d'un air blagueur, puis lui demande "comment ça va?"

*******************


On a cueilli des fleurs.
« -Où elles sont? -Elles sont parties. C'est des fleurs qui s'envolent quand on les cueille. -Alors pourquoi on les cueille? -Parce que c'est joli quand elles s'envolent. Et après on les regrette. -J'en veux aussi. »

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Baraa le Mer 19 Juil - 20:36

t'es vraiment contente de retrouver tout le monde du moins jasmine et alban étant donné que les autres ne sont pas arrivés. ta soeur est toujours ponctuelle, c'est étonnant qu'elle ne soit pas encore présente. sans doute a-t-elle un programme bien chargée, surement par les entraînements ou autre. en tout cas, tu ne t'en fais pas pour elle et alban non plus. par contre, c'est différent pour basile et ça te fait hausser les épaules. " non, ça fait un bail que je ne l'ai pas vu non plus. je vais lui envoyer un sms ! " aussitôt dit, aussitôt fait. t'envoies un texto à ton ami pour savoir où il est parce qu'après tout, si la bande n'est pas au complet, c'est pas cool. dorian, il te fait la morale du moins, il te demande ce que tu fous là et tu le questionnes du regard. c'est si étonnant que ça de te voir ici ? pourtant, t'en as fait des soirées avec alban. " bah étant donné qu'alban est l'un de mes meilleurs amis, je pense que c'est tout à fait normal que je sois là. " soirée alcoolisée ou pas, tu suis la bande à la trace. t'as à peine le temps de dire autre chose qu'alban te coupe pour te présenter un de ses potes. jonathan. " salut, enchantée de faire ta connaissance ! bah du coup moi, c'est baraa mais il vient de le dire ! " à vrai dire, tu sais pas trop quoi rajouter de plus. tu sais pas vraiment ce que ça veut dire tout ça. en tout cas dorian, il a sa petite idée derrière la tête et tu fronces légèrement les sourcils en lui donnant un coup de coude. " je sais pas ce que je préfère. quand tu joues au grand frère protecteur ou au connard de première. " tu lui adresses un léger sourire pour détendre l'atmosphère mais en réalité, tu sais pas trop comment interpréter le truc. comment tu dois le prendre ? bien ou mal ? est-ce qu'il veut vraiment qu'il y ait un truc avec ce jonathan que tu ne connais pas encore ? est-ce qu'il dit ça par jalousie ou simplement pour se débarrasser de toi ? en tout cas, c'est chiant !

*******************
Don't be afraid to catch feels
I know you ain't afraid about this
Baby I know you ain't scared to catch feels

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Invité le Mer 19 Juil - 21:44

Plus ça allait, plus il y avait de monde, alors tu partais te réfugier dans la cuisine. Il n’y avait pas grand monde dans la cuisine, juste des gens de passage. Il fallait bien que tu trouves de quoi ouvrir cette bouteille. Tu avais besoin de boire, un minimum au moins. Tu jetais ton dévolu sur ce type, qui avait l’air tout aussi égaré que toi dans la cuisine. Tu lui demandais s’il pouvait t’aider à trouver un tire-bouchon et/ou à ouvrir ta bouteille, parce que oui, tu étais du genre à te ramener avec de bonnes bouteilles que tu n’arrivais jamais à ouvrir. Il fouillait dans les tiroirs, il avait pas l’air de connaître la cuisine ici, un peu comme toi, mais ça n’avait pas l’air de trop l’empêcher de fouiller. Tu le regardes avec un air vraiment surpris quand il te demande ta chaussure. « Ma quoi ? » Tu comprenais pas trop le lien bouteille/chaussure/tire-bouchon, mais bon, aussi bizarre que ça puisse paraître, tu lui faisais confiance. Tu t’appuyais d’une main sur son épaule, ne te gênant pas trop, pour enlever ta chaussure droite. Tu la lui tends, et viens t’appuyer contre le comptoir, libérant son épaule, en équilibre pour ne pas poser ton pied par terre. Pas que ça avait l’air crade, mais bon. Et tu le regardes faire. C’était… original d’ouvrir une bouteille comme ça. Tu n’avais jamais vu faire, mais bon, ça avait l’air d’être efficace. Après quelques instants, tu récupères ta chaussure et ta bouteille. « Merci beaucoup, t’es mon sauveur pour ce soir je crois bien. » Tu poses la bouteille sur le comptoir pour remettre ta chaussure, avant de te redresser. « Marie. » réponds-tu à Léo. Maintenant que tu lui apportais une vraie attention, tu remarquais qu’il avait l’air soit trop high, soit bourré, soit extrêmement fatigué. Tu savais pas trop faire ton choix, mais ça n’avait pas d’importance. « T’en veux du coup ? » lui demandes-tu en désignant la bouteille de vin et en attrapant des verres en plastique qui traînaient là et qui avaient l’air propres. « Je te dois au moins ça ! » Tu ne jugeais pas trop par les apparences, mais tu te disais qu’il avait pas l’air d’être le genre de type à boire du vin, il devait être plus tenté par des bières, mais au moins tu proposais. Tu servais ton verre toujours, en attente de sa réponse. « Tu connais des gens ici ? Perso j’ai l’impression d’être la grosse squatteuse… » avoues-tu, histoire d’engager la conversation. Tu connaissais personne, et Fanny n’étant toujours pas arrivée, si tu partais, tu serais de nouveau toute seule, alors tu décidais de rester avec ce Léo.

Invité
Invité


Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Léo le Mer 19 Juil - 22:05

ha léo t'es un sauveur. toujours là pour les demoiselles en détresse. marie, c'est joli comme prénom. tu t’empêches de la dévorer des yeux en laissant ton regard divaguer sur les gens qui vous entoure. tu voudrais attraper ton sac pour en tirer une clope, mais t'as le flash de ton paquet posé à côté de ton hamac, et oublié là bas. "t'en veux du coup ?" tu regardes la bouteille d'un oeil vitreux. "je te dois au moins ça !" tu souris parce que l'emploi du 'au moins' ça veut dire qu'elle pourrais te devoir encore un peu de quelque chose. tu te retiens de faire la lourd et de demander un bisous. franchement, si t'avais été en boite bien décalqué au petit matin, tu l'aurais tenter, titubant d'un pied sur l'autre. léo, bourreau des coeurs pas exigeants. "allez !" tu te laissais tenter, parce que c'était du vin rosé, parce que ça te rappelait le sud, les terrasses, la méditerranée. et puis un verre ça se refuse pas, quel qu'il soit. "tu connais des gens ici ? perso j’ai l’impression d’être la grosse squatteuse… " t'hausses un sourcil en sentant le vin dans ton verre en plastique. franchement moins sexy qu'un verre à pied soit dit en passant. et vu que t'es du genre psychorigide de la bouteille, tu recommences à fouiller dans les placards en lui répondant. "ouais, j'ai rencontré alban en arrivant sur lyon et sa coloc jasmine aussi, un peu par hasard. mon coloc à moi doit être dans les parages je pense." t'attrapes deux verres à pied au fond d'une étagère. t'imagines mal alban jouer au diner romantique. c'est surement pour ça qu'ils sont caché derrière une vingtaine de verre à moutarde. tu les sors et les essuie avec le torchon, avec l'habilité d'un barman que tu n'as jamais été. t'en conclu que tu les as bien trop observé du comptoir, penché sur ton demi de blonde pression. t'attrapes son verre plastique de marie et verse le contenu dans le ballon que tu replaces dans sa main. et tu fais de même pour le tien. tu lèves ton verre à votre rencontre dans cette miteuse cuisine au milieu de la vaisselle qui déborde et du frigo plein de bière. y'a plus romantique comme endroit. tu fais tinter ton verre contre le sien en lui adressant un clin d'oeil. tu bois une gorgée du bout des lèvres, fait claquer ta langue contre ton palet pour tenter de distinguer des arômes. quelque reste de ton éducation de bonne famille. alors qu'en vérité, tu distingues rien , parce que tes papilles sont engourdies par la pâteuse. "mais ça t'arrives souvent de débarqué dans des soirées où tu connais personne ?" tu ris un peu, taquin. non pas que ça t'arrives pas à toi, mais généralement t'as dejà 2 grammes dans chaque poche à ce moment là.

*******************


sick of loosing soulmates

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Invité le Mer 19 Juil - 22:35

Paola se fou bien de la gueule de Dorian. Il faut bien avouer que c’est marrant. « Svetlana ? J’croyais bien que c’était plus simple ton prénom pourtant. » faites une blague à Dorian, il ne marche pas, il court. Alban c’est le king des soirées, elles sont toujours cool, toujours bien arrosée, tout ça tout ça. « Ben je t’aurais conseillé ici, les flics débarquent environs toutes les heures, mais tranquille. Oh, as-tu vu ces belles quenouilles ? » Il pointe une table du doigt. Dorian, ou l’art de se débarrasser de quelqu’un avec classe. Elle est bien jolie Svetlana, mais moins que Baraa. D’ailleurs elle se braque. Elle râle un peu. « Ouais ouais, c’est normal, c’est juste que … fin essaye de pas finir morte dans les toilettes quoi. » arrêtes de mentir Dorian, tu voulais juste dire « ne sert pas de mec devant moi. ». Quand elle le traite de connard, il pince les lèvres. En plus elle a pas l’air déçu de sa rencontre la grognasse. Il a pas envie de se battre ce soir Dorian, il a pas envie de montrer à Baraa qu’elle le rend fou. Il se sert un verre de vodka (et de deux verres d’alcool) un truc bien sec avec de l’ananas, un mélange qui pique. Il le fait devant Baraa, devant ce jonathan et devant alban, ce pote qui essaye de foutre sa sœur en couple, histoire de bien leur montrer que ça l’agace (et puis aussi pour montrer qu’il tient l’alcool). Il interpelle Louna, parce que faut bien qu’il se raccroche à la seule jolie fille de la soirée qui n’est pas sa sœur ni sa coloc, ni une sombre inconnue. « Louna ! Tu vas bien depuis le subway ? »

Invité
Invité


Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Invité le Mer 19 Juil - 23:04

T’avais beau être une gamine capricieuse et insupportable, tu savais être reconnaissante quand il le faut. Et là, tu lui étais très reconnaissante de t’avoir aidé avec ta bouteille. C’est assez naturellement que tu lui proposais un verre et tout aussi naturellement que tu le servais en même temps que toi. « Tiens. » dis-tu en lui tendant son verre. T’adorais le vin, mais t’adorais encore plus le partager. Bon les verres en plastique c’était quand même pas trop ça, toi t’étais plutôt habituer à boire dans des verres qui brillaient. Et Léo avait l’air pareil puisqu’il cherchait apparemment des verres dans les placards. En attendant, tu t’adossais contre le comptoir de la cuisine. « Alban je remets, par contre Jasmine, pas du tout. » Et encore, tu remettais Alban parce qu’il t’avait accueilli mais à y réfléchir, si ça se trouve, c’était même pas lui et il avait juste profité du paquet de chips que t’avais amené avec toi. Tu le laissais prendre ton verre, et acceptais volontiers le verre à pied. « C’est tout de suite beaucoup mieux ! » tu lances avant de venir cogner délicatement ton verre contre le sien, en le regardant dans les yeux. D’accord, t’essayais peut être un peu de lui faire du charme, mais pourquoi pas après tout ? T’étais comme ça de toute façon, à flirter avec n’importe qui. Tu bois une gorgée, et souris à sa question. « Non vraiment pas, je déteste ça en plus, j’aime pas quand je connais personne. » Tu te confies en gardant ton verre en main. « En fait j’ai une amie avec qui j’étais supposée venir, sauf qu’elle a du retard finalement et… » Ton téléphone sonne dans la poche de ta jupe, un message, t’espérais de Fanny. Bingo. Sauf que c’était pour te dire que son copain était malade et qu’elle restait avec lui… « Et finalement elle ne vient pas. Donc je connais officiellement personne ici… » Merci Fanny. Tu soupirais, t’avais horreur de ça, de ce genre de plan foireux à deux balles, surtout que là, c’était pas comme si elle t’avait abandonné assez tôt pour que tu n’y aillais pas. Non, c’était trop tard. « A part toi, maintenant. » Oui, tu avais au moins Léo avec toi là tout de suite, et même si tu ne savais pas grand-chose de lui, jusque là, t’étais contente d’avoir commencé avec lui. « Je peux être ton +1 du coup ? » Tu affiches ton plus beau sourire, et passes une main dans tes cheveux. T’as pas envie qu’il te foute un vent, Léo, parce que si c’est le cas, t’auras rien d’autre à faire que de rentrer chez toi de toute façon.

Invité
Invité


Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Micky le Mer 19 Juil - 23:57

Boom, boom, boom.
Les murs tremblent jusqu'au quatrième étage. Elle sent les vibrations et devine le rythme des basses malgré la techno berlinoise qui chante dans ses oreilles. Paraît que y a une teuf au premier. A la base, elle s'était enfermée toute la journée dans sa chambre et s'était jurée de ne pas sortir pour finir un foutu devoir à peine commencé mais l'appel de la fête était trop forte, et sa concentration fondait comme glace au soleil. Mort et Léo étaient déjà partis en mission de reconnaissance. Elizabeth avait également découché et avait passé la journée ailleurs, la coquine. L'image de leur appartement plongé dans le noir et elle dans sa chambre avec comme seule lumière celle de son ordinateur la prennent soudain aux tripes. Micky ne tient plus, tant pis pour l'essai de cinq mille mots à rendre pour lundi matin, elle a envie de tout bazarder. Elle attrape son paquet de roulées, son pochon de weed et les fourre dans la poche arrière de son jean. Elle passe dans la cuisine, prend une bouteille de gin du placard (sûrement pas la sienne mais tant pis!), une bouteille de tonic dans le frigo et sort à toutes jambes de l'appart désert, le coeur tambour battant. Encore une fois, c'est les basses qui la guident dans les escaliers, elle descend un, deux, trois étages, c'était bien au premier. Elle aperçoit des gens qui se galochent dans le couloir, d'autres en conversation très animée, elle en reconnait certains, d'autres encore lui font des signes de tête sans qu'elle ne puisse poser des noms sur leurs visages. Elle slalome entre les discussions, croit comprendre que l'appart est celui d'Alban, un grand brun de la fac -un pote de pote de pote, de Marthe, une belle blonde qu'elle a déjà croisé plusieurs fois dans le hall de l'immeuble et d'une certaine Louise qu'elle n'arrive pas encore tout à fait remettre. Elle rentre et est tout de suite accueillie par un brouhaha de musique mélangé à des éclats de voix, un ballet de corps dansant dans chacune des pièces de l'appartement. Micky adore, Micky exulte, là voilà dans son élément. Elle aperçoit les jolis boucles de Mort par-là avec quelques copains, puis Léo de l'autre côté dans la cuisine, déjà en très bonne compagnie. Un sourire amusé se dessine sur son visage. Elle sort son tél, envoie un bref texto à @Léonie (soirée dans mon immeuble, appart n°16, ramène ton joli boule chaton *smiley* *smiley*) puis se dirige instinctivement vers la sono, là où la musique est la plus forte. Elle attrape un gobelet, se verse un verre de gin-tonic bien dosé mais alors qu'elle s'apprête à porter ce doux breuvage à sa bouche, on la bouscule de plein fouet et ses cinquante kilos tout mouillé vacillent renversant toute la mixture collante sur son t-shirt (qui heureusement n'était pas blanc) - Merde, merde, merde... lâche t-elle, les doigts poisseux, la poitrine trempée.

Spoiler:
si une âme charitable veut se dévouer à renverser tout son verre sur Micky, n'hésitez pas   Arrow    

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Alban le Jeu 20 Juil - 10:14

Bon, le plan d'Alban a franchement pas l'air concluant, là, Jonathan semble pas motivé de ouf non plus, faut dire, fallait s'en douter que ce serait plus compliqué que ça. Alban, il trouve la situation un peu bizarre, d'ailleurs, entre Dorian et Baraa, mais, il fout ça sur l'compte de l'alcool, qui doit lui faire mal interpréter des trucs. Mais là, il éclate de rire, comme un gros con, faut l'avouer, face à la répartie de Baraa, là, et il s'dit que y'a définitivement un truc qui cloche, là. "mais t'inquiètes Dorian, tu m'connais j'prendrais soin d'elle si ça part en couilles?" Honnêtement, il s'rend absolument pas compte que la conversation est bien plus complexe que ça, alors, il hausse les épaules, là, genre, j'pige pas l'problème, et il se sert un autre verre. "faut que j'mette ma tenue de super espion ou tu vas m'dire ce qu'il se passe? " il demande, gentiment, là, à Baraa, pendant que Dorian est occupé à parler à une meuf.

*******************
j'mens surtout à moi-même quand j'répète que j'essaye de faire de mon mieux

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Léo le Jeu 20 Juil - 13:33

tu fais tourner le liquide dans ton verre, t'appuyant sur le plan de travail derrière toi. t'en profites pour fermer un tiroir laissé ouvert en cherchant le tire bouchon. " non vraiment pas, je déteste ça en plus, j’aime pas quand je connais personne. " t'hausses un sourcil en souriant en coin. sauvage un peu la demoiselle. t'étais persuadé que quelques fêtards étaient venus se glisser dans l'appartement après avoir entendu du bruit. sans connaitre personne, en somme. pas elle, finalement. " en fait j’ai une amie avec qui j’étais supposée venir, sauf qu’elle a du retard finalement et… " son téléphone sonne. tu suis ses mouvements du regard, attendant la suite en sirotant ton rosé comme un aristocrate de bas étage. son visage a l'air de se décomposé. " et finalement elle ne vient pas. donc je connais officiellement personne ici… " elle soupire. t'es désolé pour elle. même si d'expérience, les soirées entourées de quasi-inconnus étaient toujours les meilleurs. " à part toi, maintenant." "le meilleur" que tu lances, par réflexe en souriant à pleine dents. "je peux être ton +1 du coup ? " tu t'étonnes, et ton sourire reste accroché à tes lèvres. t'es content, très content, trop content. parce que t'es dépendant des filles toi léo, tu les aimes quand elles s'accrochent à ton bras, quand elle sont à toi rien qu'à toi, pendant deux minutes ou deux heures. peu importe, tant que l'espace d'un instant, t'as l'illusion de 'ta moitié' pour maintenir ton coeur d'amoureux en carton à la surface. et là tu te rend compte que tu laisses un silence un peu trop long s'installer, un peu trop inquiétant surement. "mais oui, carrément !" tu lèves ton verre encore à son honneur avant de le finir cul sec. parce que bon, t'as pas que ça à faire de siroter sagement. à un moment y'a une cuite à se mettre, aussi. "allez viens, j'vais te présenter." ton verre claque sur la table, tu passes ton bras sur les épaules de marie pour aller lui faire rencontrer du beau monde. vous avancez entre les corps, tu détailles les visages. t’aperçois mort avec une blonde. tu lui fais un signe de la main et un clin d'oeil, de loin. tu le laisses bicher tranquille. "avec les bouclettes c'est mort, mon coloc." et puis vous vous approchez de la petite bande d'alban. t'avais vaguement entendu le nom de chacun d'entre eux au cours de tes conversations avec lui. évidemment, tu t'en rappelais pas. "alors là y'a alban, en train de discuter avec la brune que je sais plus c'est quoi son nom. et là avec la vodka c'est jasmine", parce que de toute manière, jasmine à toujours une bouteille de vodka à la main. tu croises le regard d'alban, tu le regardes avec tes yeux de vainqueurs. il a bien vu que t'as une petite sous le bras. tu te pavanes comme un gamin dans la cour de récré. tu te retournes, et tu vois l'action se dérouler sous tes yeux au ralenti. cet épaule qui heurte le verre de micky, et ce verre qui s'envole et se vide sur elle. et toi, t'es tout défoncé, alors tu te marres. "bah alors micky, tu fais déjà tee shirt mouillé ?" que tu lui lances, de loin. tu t'attends bien à recevoir un doigt d'honneur levé bien haut. tu reportes ton attention sur marie. "et du coup micky c'est ma colocataire. en fait on habite trois étages au dessus". t'allais pouvoir rentrer à quatre pattes. plutôt une bonne nouvelle. quoi que, peut être que t'allais être raisonnable, pour essayer de faire bonne impression à la jolie marie. tu relâches ton étreinte autour des épaules de la brune pour attraper deux bières sur la table basse que tu décapsules avec ton feu. t'en tend une à marie. "les autres gens je sais plus leur nom, j'ai pas une super mémoire. " tu ris et bois une gorgée. "je tacherais de me rappeler du tien, quand même." sourire charmeur, regard enjôleur. tu passes à l'attaque, léo, ça y est, tu fais jouer tes charmes sans trop savoir comment. naturel, doux, protecteur, amusant. jusqu'au moment où tu seras trop saoul, titubant, gueulant et vomissant. terriblement moins sexy. "viens, on met la table de la cuisine au milieu, et on la rempli de shooter." tu venais pas de nous faire comprendre qu'il fallait que tu te calmes sur la boisson si tu voulais avoir tes chances ? léo, torturé entre la boisson ou les femmes. et tien, t'as bien envie de fumer aussi. tu taxeras une clope en échange d'un sourire.

*******************


sick of loosing soulmates

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Basile le Jeu 20 Juil - 16:43

basile il s'sent un peu con quand son portable vibre dans sa peau. c'est baraa qui lui rappelle qu'il doit ramener ses fesses chez alban. merde. il tire sur sa clope comme un toxico, avant de la balancer par dessus le balcon. c'est le bordel dans sa chambre, comme d'habitude. il chope des fringues qui puent pas trop, change de caleçon parc'qu'on sait jamais sur qui on peut tomber et se tire de chez lui en adressant un signe de la main à ses colocataires qui traînent encore dans le salon. basile il dévale les escaliers, manque de se casser la gueule en voulant jouer les mario (et le mariole) sur les dernières marches. y a plus grand chose d'ouvert à cette heure-ci, va falloir qu'il casque pour acheter de quoi tenir la soirée. l'épicier se marre quand il arrive en caisse. qu'est-ce qu'il a lui ? basile, il lui balance la monnaie avec difficulté, parce que ça lui fait mal au cul de perdre autant de billets juste parce qu'il a été con d'oublier la soirée. c'est que quand il passe la porte de la boutique que le gars explose de rire en lui faisant la remarque que son tee-shirt est à l'envers. il ose même lui faire la blague du roi dagobert ! le con. basile, il veut pas lui faire le plaisir de se dessaper devant lui alors il attend d'être dans le hall de l'immeuble d'alban pour se refaire une beauté. il a beau avoir changé de caleçon, c'est pas avec une tenue de clochard qu'il réussira à choper qui que ce soit. y a du bruit, y a du monde là haut. des têtes qu'il connaît pas d'ailleurs, d'autres oui. basile, il entre en faisant du bruit pour qu'on le remarque. alors, on attend pas patrick ? les bras en l'air, il montre ses sacs pleins d'alcool comme simba dans le roi lion. ouais, il a du retard, mais cette soirée va être une bonne soirée.

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Baraa le Jeu 20 Juil - 17:22

évidemment, ça te fait chier les remarques à deux balles de dorian alors, tu te braques. tu lui fais une remarque qui ne lui plait pas puisque au final, il se contente de rappeler seulement qu'il n'a pas envie que tu finisses morte dans les toilettes. du moins, il dit qu'il ne fallait pas que tu finisses ainsi. alban précise qu'il s'occupera de toi alors forcément tu lui lances un regard du style tu vois, il peut rien m'arriver ici ! mais tu sais qu'en réalité, c'est pas ça qui le fait plus chier dorian et il te le fait bien comprendre en reprenant un verre d'alcool. il s'éclipse assez rapidement avec une jolie blonde que tu ne connais pas, louna. tu décides de faire comme si ça ne t'atteignait pas et à la place, tu te retournes vers alban qui voit bien que quelque chose cloche entre vous. toi, tu te contentes de soupirer en haussant les épaules et en roulant des yeux. " j'sais pas trop ce qu'il a en ce moment mais il commence sérieusement à me gonfler ! " mais si tu sais baraa. tu sais très bien ce qui se passe. c'est le bordel dans sa tête comme ça l'est dans la tienne. possessive maladive et incompréhension totale. basile sauve la mise en faisant son entrée et tu lèves les bras. " tu vois, je t'avais dit qu'il viendrait le p(tit ornithorynque ! " tu souris de plus belle en t'approchant davantage pour aller faire un gros câlin à ton pote qui t'as non seulement sauvé ton cul mais qui en plus, débarque avec plein d'alcool. " hey salut toi ! contente de te voir par contre franchement la tenue... il manque plus que les tongs et t'es paré pour faire la danse des canards là ! on t'a pas prévenu qu'il y aura autant de monde ? " parce que toi non. on t'avait pas dit qu'il y aurait autant de gens. ouais parce que sinon, t'aurais fait un effort pour mettre au moins une robe. une robe, c'est tout de même plus convenable qu'un short. bref.

*******************
Don't be afraid to catch feels
I know you ain't afraid about this
Baby I know you ain't scared to catch feels

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Alban le Jeu 20 Juil - 19:24

Honnêtement, il est pas hyper satisfait de la réponse de Baraa, il comprend pas franchement ce qu'il se passe, mais il s'contente d'hausser les épaules, parce qu'il commence à être un peu saoul, et son cerveau n'est plus vraiment apte à réfléchir à ce genre de truc. Et faut aussi dire que ça l'regarde pas trop. "ouais ouais d'accord" il répond, pour la forme, et puis, tiens, y'a pas une bouteille de jäger à sa droite? oh putain, du redbull, à sa gauche? évidemment ça finit vite en mélange dans son verre, là, et il voit Léo qui passe, il l'avait pas vraiment vu rentré, mais, il est content d'savoir qu'il est là. Il éclate de rire, Alban, parce qu'il voit la pote de Fanny avec Léo, et, il sait parfaitement ce qu'il va se passer, ou du moins ce qu'il y a dans la tête de Léo, alors, il attend qu'elle ait l'dos tourner, quand même, et il lève son pouce, genre, vas-y mon gars. Mais, là, là, y'a la porte qui s'ouvre, une énième fois, et, putain, le soulagement. Y'a Basile. "ARRÊTEZ-TOUT IL EST VENU !" Y'a l'alcool qui aide un peu, mais, y'a aussi la joie, vous voyez, il psychotait pas mal l'gosse, là, par rapport à Lou, tout ça, il s'imaginait déjà avoir foutu en l'air leur amitié, alors bon. Il pose son verre, là, ou l'renverse d'ailleurs, aucune idée, et il s'lève, il fonce sur son pote, son meilleur pote. "mec, mec, t'es mon frère, tu l'sais, ça, hein ? genre mon frère, tu vois ?" il lance, là, au cas où, si jamais il est vénère, si jamais il sait pour lou, et parce que c'est vrai, et parce qu'avec l'alcool, il d'vient sacrément sincère et émotif, Alban.

*******************
j'mens surtout à moi-même quand j'répète que j'essaye de faire de mon mieux

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Basile le Jeu 20 Juil - 19:48

basile, il a à peine posé un pied dans la pièce qu'il voit ses potes se ruer vers lui. baraa elle commence par le tailler sur sa tenue et basile il comprend pas trop ce qu'elle trouve d'horrible chez lui. il est pas venu en costard trois pièces, mais entre lui et le clochard qui crèche devant l'mister kebab, y a pas photo. tu t'es vu avec ton short qui te fait un cul d'baleine ? téma t'as le bourrelet qui dépasse. puis c'est quoi ce haut ? dedans tes seins on dirait deux ptites maracas. il a un grand sourire sur ses lèvres, basile. il se fout de sa gueule, lui rend la monnaie de sa pièce. parce que ouais elle est jolie baraa, elle est toujours jolie de toute façon. puis y a alban qui débarque, déchiré comme jaja. et ça le fait marrer basile, cette déclaration d'amour. et ça lui réchauffe le coeur aussi, parce qu'alban c'est le sang de la veine. ouais, ouais calmes toi quand même. un peu plus et on s'croirait dans un porno gay. et il lui fait un petit bisou là, sur la joue. un truc bien baveux, bien dégueux. un truc qu'il truc qu'il se permet de faire qu'à lui. j'sais pas vous, mais moi j'ai soif ! il a pas le temps basile, avec son retard. il a tellement pas le temps qu'il ouvre une des bouteilles qu'il a ramené et boit directement au goulot. c'est écoeurant, ça a un goût de javel, mais tant pis.

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Baraa le Jeu 20 Juil - 20:02

t'es contente de voir basile et puis, ça va rassurer alban mais, c'est vrai qu'il est pas très gentil avec toi. tu restes bouche bée devant tant de compliments venant de sa part. est-ce que t'as été aussi méchante que ça ? c'est qu'il se vexe vite le coco. " tu vois au début je t’aimais pas beaucoup mais là plus le temps passe, et moins je peux te saquer. " tu fronces les sourcils et tu croises les bras contre ta poitrine qui ressemble à des maracas apparemment. c'est nul les maracas et puis, ils sont quand même plus gros que ça mais bon.  " le jour où tu sauras parler aux femmes, ça sera la saint glinglin autrement dit, jamais ! " sur ce, tu lui tournes le dos pour choper la tequila et tu remplis ton verre vide tout en volant la bière d'un bel inconnu, léo. " tequila, heineken, pas l'temps d'niaiser ! " tu lui adresses un clin d'oeil avant de boire ton verre cul sec pour ne garder que cette bière dégueulasse à la main. jasmine. faut pas que tu la perdes du regard ta meilleure amie. " ce soir, tu gardes un oeil sur moi et je garde un oeil sur toi. j'ai pas envie qu'on finisse dans une soupe au vomi " tu grimaces légèrement en secouant la tête de gauche à droite d'un air dégoûté.

*******************
Don't be afraid to catch feels
I know you ain't afraid about this
Baby I know you ain't scared to catch feels

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Alban le Jeu 20 Juil - 20:05

Il éclate de rire, quand Basile dit bonjour à Baraa sans doute à sa façon, et, forcément, il essaie de vérifier, genre, si y'a un petit bourrelet qui dépasse, si les seins de Baraa sont aussi minuscules, mais, il voit vite l'regard noir de Baraa, alors, il regarde ailleurs, merde. Et y'a Basile qui lui fout sa bave partout, là, sérieusement ? "picole ouais, ça vaut mieux" il s’essuie, avec le premier truc qui passe là, et, merde, il repose aussitôt, mais, pourquoi une meuf a foutu son gilet sur la table aussi? Ni vu, ni connu. "jte laisse, j'vais me changer les idées" il lance, là, à Basile, parce qu'il vient de voir une fille, toute seule, là, à sa soirée, et, elle est jolie, vraiment jolie. "est-ce que je t'ai souhaité la bienvenue dans mon appartement de rêve?" il lui dit, à cette fille (Paola), avec le regard là, dans les yeux, le sourire en coin.

*******************
j'mens surtout à moi-même quand j'répète que j'essaye de faire de mon mieux

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Basile le Jeu 20 Juil - 20:28

elle est pas contente baraa. en même temps c'est normal, il s'en doutait bien qu'elle réagirait au quart de tour. mais c'est qu'elle le prend au sérieux, en plus. il le sait parce qu'elle renchéri et qu'elle fait la gueule. et ça le fait chier basile, parce que baraa il voulait pas la blesser loin de là. c'est juste qu'il est un peu trop con. mais non baba, dis pas ça. tu sais très bien qu'entre nous c'est l'amour qui nous brûle en dessous de nos peaux qui nous brûlent, jaloux de la moindre seconde sans nous. il donne tout ce qu'il a basile, il lui chante la sérénade. elle s'tire presque avec jasmine, mais lui il a pas envie qu'elle le laisse en plan sans qu'elle lui dise mot pour mot qu'elle le pardonne. alors il l'attrape dans ses bras, la force presque à lui faire un câlin. t'es comme un cordon bleu père dodu, tu possèdes un goût de légende. ouais, bon c'est pas le meilleur des compliments, mais faut dire qu'il est pas très doué basile quand il s'agit de faire dans les niaiseries. pardon, j'veux dire t'es plus belle encore que daenerys stormborn of the house targaryen, first of her name, the unburnt, queen of the andals and the first men, khaleesi of the great grass sea, breaker of chains, and mother of dragons, et ça c'est pa rien ! il la regard avec des yeux de merlans fris. si avec ça elle ne l'excuse pas, il sait plus quoi faire.

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Léonie le Jeu 20 Juil - 20:59

lingerie ravageuse et maquillage prononcé, gestes sensuels et caresses équivoques, léonie s'oublie derrière le fantasme qu'elle sait si peu être dans la vraie vie, elle est trop demandeuse, trop dépendante d'une peau contre la sienne. mais derrière le quatrième mur rassurant d'un écran, c'est plus facile de feindre la bonne attitude, celle des filles qu'on désire pour de vrai et pas par défaut. mais c'est pas pour ça qu'elle est fière, léo. au contraire, elle a un peu honte de s'effeuiller pour du fric virtuel qui dort sur un compte paypal, de flirter avec des hommes pixellisés qui se ressemblent tous, derrière l'oeil torve d'une webcam. mais ça paye et ça lui demande rien. ni papiers, ni qualification. rien d'autre que l'intimité de sa chambre et ses états d'âme muselés. c'est ce qu'elle fait, quand la sonnerie réservée à micky retentit. et léonie, elle oublie tout pour fondre sur son téléphone. elle abandonne ses doigts contre sa peau pour le bon plaisir d'un client de plus, elle occulte leurs soupirs derrière l'écran et puis les siens, factices, juste bons à les faire raquer davantage. elle délaisse les autres shows d'une soirée bookée, les âmes esseulées qui attendent l'orée de ses seins ou la courbure de ses hanches comme un médoc contre la solitude. y a une soirée.
léo elle n'est pas très soirées, en réalité, elle préfère les petits comités et n'apprécie les fêtes qu'une fois délestée de ses tracas par la bienveillance de l'ivresse, cette copine toujours là. mais micky, c'est encore une meilleure copine que l'endorphine alors elle pianote fébrilement un j'arrive dans un gros quart d'heure minote <3. le temps de recouvrir ses courbes dénudées, et c'est moins facile que ça en a l'air. léonie, elle est venue ici les mains vides, hormis l'essentiel tenant dans un sac à dos. elle a peu de fringues et s'en formalise pas. pourtant ce soir, si. elle ignore si c'est à cause des regards lourds sentis sur elle pendant des heures derrière son ordi ou si c'est seulement la crainte d'être seule au milieu de tous, là-bas, mais léo, elle a envie de se sentir jolie. désirable. alors elle enfile une robe déjà empruntée à micky, propre et repassée pour lui rendre ... tant pis, elle attendra encore un peu. c'est pas son genre à léonie, de se dévoiler dans une tenue suggestive, encore moins quand elle porte une lingerie indécente qui lui donne des airs de collégienne salope, la faute à son minois d'éternelle môme.
mais tant pis, elle évite de trop se regarder dans une glace, oublie d'estomper ses yeux trop fardés et rejoint la presqu'île, du haut de sa colline. l'effervescence répercutée jusqu'au hall guide ses pas et la gosse attend longuement sur le palier. frapper ou entrer ? un dilemme qui fait grimper l'angoisse au creux de ses reins pendant dix minutes avant que ses doigts ne se referment sur la poignée, pile au moment où un couple ouvre en grand, hilare, et titube dans l'escalier. léonie pénètre dans le terrier du lapin blanc, avec sa robe trop courte qui aimerait te plaire et immanquablement, l'attrait de la fête lui fait tourner la tête. tous sont en groupe, beaucoup sont joyeusement soûls et léo, elle cherche micky dans cette foule dense qui l'étouffe. elle a presque l'impression de tituber, parmi ces gens qui ont l'air si vivants, elle le spectre parmi eux. de sa démarche féline à sa façon de raser les murs ou de baisser les yeux, rien ne colle avec cet univers qui n'a jamais été le sien. alors elle migre vers le bar improvisé, le coeur comprimé dans un étau étouffant et attrape un verre à sa droite pour en boire une gorgée supposée tout régler. il n'est pas à elle et ça ne fait rien. elle le vide pour rejoindre plus vite les insouciants en repartant à la conquête de micky, introuvable pour ses opales aux aguets.

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Paola le Jeu 20 Juil - 22:07

Mia te raconte que sa relation de couple est faite pour durer jusqu'à la nuit des temps. Tu en doutes pas une seconde « La chance que tu as n'empêche ! » Tu rigoles et continu après sa question « J'irai mieux quand je me serai servis un verre. » Tu lui souris et pars te servir un verre d'un alcool que tu as trouvé sur une table. Tu prends pas vraiment le temps de lire le nom de l'alcool en question et tu avales le liquide que tu viens de verser dans ton verre. Et puis là un gars vient te parler (Alban), tu ne sais toujours pas de qui il s'agit. Apparemment il habite ici, c'est donc à sa soirée dans laquelle tu t'es incrustée « Non tu ne l'as pas fait, mais est ce que je me suis présentée ? » Tu continus toujours le sourire aux lèvres « Je suis Paola je suis officiellement une des squatteuses de soirée et toi tu es .. » Ouais là tu attends que le bouclé te donne son petit nom

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Alban le Jeu 20 Juil - 22:25

Merde alors, il est passé où ton verre, Alban? L'pauvre gosse, pas foutu de garder le même verre toute la soirée, il devient un peu étourdi, là, avec le temps, il le pose, il en prend un autre, pas le sien, c'est pas grave, et il termine les mains vides, et, avoir les mains vides à une soirée, là, ça a tendance à l'angoisser, l'pauvre petit, ça va pas. Il check la table à sa droite, pendant que cette fille souligne quelque chose de vrai, elle s'est pas présentée. Sourire, là, d'Alban, parce qu'il est plongé dans ses yeux, un instant, il est obligé de sourire, vous comprenez? "une squatteuse, ah ouais, j'espère que t'as prévu d'te rattraper" il lance, là, comme ça, et il choppe un verre et se sert un jäger (il venait pas de s'en servir un?), un jäger bomb. "j'suis Alban, t'es venu avec des potes?" genre, des gens qu'il connait? "ravi de te connaître en tout cas, vraiment" ouais, c'est honnête, le pire.

*******************
j'mens surtout à moi-même quand j'répète que j'essaye de faire de mon mieux

Re: ( RPLABANDEETQUIVEUtWESH) GO THE NIGHT

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

- Sujets similaires