besoin d'extérioriser - ft.Basile

Message par Invité le Ven 21 Juil - 15:44

Dure journée de boulot. Charlie, elle a du faire de nombreux vaccins, malgré les chiens ou chats peu enclins à ça, prendre la température, faire des visites de routine... Elle en a un peu vu de toutes les couleurs. Alors elle est bien contente d'avoir enfin fini, et ce, à une heure raisonnable. Les pas légers et rapides, elle fonce vers son immeuble. Le digicode ? Ce n'est pas un problème, elle le connait presque par coeur désormais. La porte poussée, elle pénètre dans l'entrée. Le choix crucial. Escaliers ou ascenseur ? Elle se jette sans attendre, sans réfléchir, sur l'ascenseur. la pauvre, avec ses petits pieds endoloris, elle a bien droit de l'utiliser, non ?
Eh bien, c'est un non formel. Il ne marche pas. Elle gronde, elle grogne, elle se retient de taper dans ce foutu truc. " Punaise ! J'en ai marre de cet ascenseur là, qui marche pas ! C'est fou ça ! " Elle peste, elle pourrait repartir, prendre les escaliers, mais non, elle reste plantée devant l'objet du délit. Peu importe, elle continue à appeler ce saint graal, elle s'acharne sur le bouton, elle sautille devant, elle soupire de rage. " Quand est-ce qu'il va marcher ce foutu truc ?! A la saint glinglin ? " Elle rigole nerveusement. Elle en a marre et gare à celui qui lui criera dessus.

Invité
Invité


Re: besoin d'extérioriser - ft.Basile

Message par Basile le Ven 21 Juil - 15:54

basile il a pas foutu grand chose aujourd'hui, autant dire qu'il s'est grandement fait chier. il a traîné dans l'appartement, s'est motivé à faire semblant de ranger sa chambre. puis il a mâté presque une saison entière sur netflix. rien de bien intéressant en somme. mais y a des jours comme ça où la simple idée de sortir de chez soit fait un mal de chien. aujourd'hui, basile il a envie de chiller et rien d'autre. mais c'est quand son estomac gueule comme un mioche qui a la dalle qu'il se décide enfin à se bouger les fesses. basile, il a envie de tartines de pain au beurre. juste ça. alors il se lève, enfile ses claquettes par dessus ses chaussettes et descend dans la rue pour passer à la boulangerie d'en face. il suit pas la nouvelle mode crétine, c'est juste qu'il va pas très loin alors pourquoi s'emmerder à enfiler des baskets. quand il retourne dans l'immeuble, il entend une voix pester dans le couloir. ses yeux se lèvent en direction du plafond lorsqu'il se rend compte de qui il s'agit. oh non encore la pintade ! qu'il sort le plus naturellement du monde. il la regarde, décrypte la situation pour finalement se rendre compte qu'elle essaye tant bien que mal de prendre l'ascenseur qui, évidemment, ne fonctionne pas. qu'est-ce qui est jaune et qui attend ? il laisse échapper un petit rire entre ses dents alors que ses lèvres se redressent en un rictus taquin. t'excites pas sur lui, l'pauvre. quand il t'as vu il a décidé de faire grève. il est pas fait pour soulever des baleines. les sourcils relevé, il lui adresse un charmant sourire avant de venir croquer dans sa baguette de pain encore toute chaude.

Re: besoin d'extérioriser - ft.Basile

Message par Invité le Ven 21 Juil - 16:13

Pas lui. Elle soupire. Le voisin avec qui elle s'est déjà un peu embrouillée, une fois ou deux, parce qu'il a râlé encore plus fort qu'elle. Les décibels sont très souvent montés. En plus ils montent facilement. " Vraiment ? Encore le canard ! Puis les pintades, c'est beau ok, elles ont des plus jolies coupes de cheveux que toi. Ou moi. " Elle sourit, elle est fière, il est là, elle va profiter de l'occasion pour s'amuser un peu. Ses yeux pétillent d'impatience. Elle est déçue par sa blague. la blague de Jonathan, franchement ? Dans un soupir, elle lève les yeux au ciel. Elle ne fera pas de remarques là dessus. Quoi que, c'est bien trop tentant. " Même un marcheur blanc c'est plus drôle que toi. " Jusque là, elle s'amuse, c'est drôle, elle parle fort, elle essaie de couvrir ses paroles, de le surpasser en puissance vocale. C'est plus quand il l'appelle la baleine, qu'elle commence à prendre la mouche. " Ah ouais ? Eh ben tu sais quoi, je crois qu'il a eu peur de tes bourrelets ! " Elle éclate de rire et lui lance un regard moqueur. Non, en fait Basile, il est plutôt bien foutu, mais c'est juste pour ne pas le laisser gagner aussi facilement. C'est de la mauvaise foi, c'est fait exprès. Une réplique théâtrale parmi tant d'autres, dans ce long conflit. " Dis donc, tu t'es mis à la mode tong, ou claquette, avec des chaussettes ? La mode beauf ? " Son regard se pose sur les pieds du brun, avec un petit sourire en coin.

Invité
Invité


Re: besoin d'extérioriser - ft.Basile

Message par Basile le Ven 21 Juil - 23:54

c'est lancé. elle parle plus fort que lui, elle réplique et ça l'amuse basile. c'est toujours comme ça quand ils se croisent dans les couloirs. elle râle et lui il s'moque d'elle et râle plus fort encore jusqu'à ce que l'un ou l'autre se lasse de ces enfantillages. la petite se met à le charier sur ses bourrelets, vanne qu'elle lance après qu'il l'ait surnommé la baleine. alors basile il lève les yeux au ciel. certes il a pas un corps de compétition, c'est pas le mec bodybuildé qu'on enduit d'huile. mais tout de même. tsss. mate moi cette veine du bibi, rien qu'en un regard tu kiff. j'te met bien comme le gratte-dos de la foir'fouille. bien fier, basile gonfle son biceps. ouais c'est pas du van damme ... puis charlie elle se met à se moquer de sa tenue. alors basile il regarde ses pieds sans trop rien dire. il s'en contre-fiche un peu de sortir comme un clochard, c'est pas comme s'il allait rencontrer l'amour de sa vie au coin de la rue. et quand bien même ce serait le cas, cette fameuse demoiselle se devra de l'aimer tel qu'il est, c'est à dire même avec des claquettes chaussettes. j'prend exemple sur toi. quoi que moi au moins on peut dire que j'suis à la mode. il affiche un sourire narquois, vainqueur, taquin, fier, tout ça parce qu'il lui tient tête. ce petit jeu l'amuse. il en aurait presque oublier son estomac qui crie famine.

Re: besoin d'extérioriser - ft.Basile

Message par Invité le Sam 22 Juil - 13:35

Il est chiant. C'est tout ce qu'elle peut se dire. Dans un soupir, elle se dirige vers les escaliers. Elle est retenue par Basile, en train de gonfler ses biceps. " Ouais, c'est ça... Tu pourrais chanter Tchikita sans problèmes, avec ton petit ventre de baleine. On te confondrai avec le vrai chanteur ! " Elle sourit. Charlie, elle est comme ça avec ce mec, elle a besoin de le vanner, de se moquer de lui. C'est parti de rien, en fait. Un jour au pif, elle sait plus vraiment quand, mais en tous cas, depuis ils n'arrêtent pas. Voir son visage lui donne envie de râler, quasiment. En tout cas, ça lui fait du bien, au final. Comme ça, elle râle moins sur d'autres personnes - quoi que. Elle sourit en le regardant, avec son petit air fier. " Ah bah bravo Basile ! T'es vraiment un sale petit con ! Tu recopies mon style vestimentaire ? Tu veux vraiment qu'on appelle les hendeks dans tout ça ? " Elle éclate de rire et s'avance vers les escaliers. Elle monte une première marche, pose un pied sur la seconde et s'arrête. " Maintenant que t'es content, je vais sûrement remonter... avec les escaliers. Tu vas me poursuivre tout du long je pense ? " Air mi-sérieux, mi-amusé, elle ne sait plus trop quoi dire, envoyer comme petite pique. Alors elle se contente de l'esquiver pour mieux lui renvoyer ses paroles.

Invité
Invité


Re: besoin d'extérioriser - ft.Basile

Message par Basile le Sam 22 Juil - 16:23

cette nana elle râle trop. elle est chiante et c'est peu de le dire. mais basile ça le faire rire autant que ça l'agace alors les jours où il est de bonne humeur il prend pas ça au sérieux et il réplique, un peu comme aujourd'hui. c'est un petit jeu qui a débuté comme ça, par hasard. basile il avait pas pu emmerder israa depuis longtemps alors il a profiter que charlie se mette à gueuler dans les couloirs de l'immeuble pour se rattraper. elle commence à se barer, résignée à prendre les escaliers, quand basile décide de montrer l'ampleur de sa beauté, de lui faire découvrir son corps d'apollon. elle en rigole et ça blesserait presque son égo d'homme fier. c'est bête à dire, même s'il sait qu'elle plaisante, on ne critique jamais les attributs d'un homme, jamais. c'est comme avec le poids des femmes (plus ou moins). basile il roule des yeux quand elle commence à parler, encore. il comprend pas forcément tout ce qu'elle veut dire, mais bon, il soupire. si c'est la police du style que tu comptes appeler, j'serais toi je le ferais pas ... il risquerait de t'embarquer. puis elle commence à se lancer dans sa montée. aller c'est partie elle va enfin gravir les étages comme s'il s'agissait du mont everest. te poursuivre, non, rentrer chez moi, ouais. puis il monte à son tour quelques marches à son rythme, avant d'accélérer le pas. j'me met devant toi comme ça tu pourras mater mes fesses. faut dire qu'elles sont encore plus rebondies que celles de griezmann. basile il soulève ses sourcils de manière perverse puis monte les marches avec plus d'élégance qu'on ne peut lui connaître. il fait exprès de rouler du postérieur comme ces gonzesses qui se rajoutent des couches de rembourrage. rince-toi bien l'oeil c'est pas tous les jours qu'on à affaire à un mec comme moi. doucement sur l'égo, petit.

Re: besoin d'extérioriser - ft.Basile

Message par Invité le Dim 23 Juil - 17:07

Elle est offusquée. " Je suis outrée ! Comme qui dirait, moi ça m'épuise, je n'en peux plus, ça fait une demi-heure que je suis en train de me ressourcer auprès de mon aloe verra qui m'a coûtée une blinde et qui est en train de crever ! " Elle adresse un clin d'oeil à Basile. Il veut à peu près dire... "Tu me fais chier" et "Bonne chance" à la fois. Il la double, lui montre bien son fessier en gros plan. Elle fait mine de vomir. " Ouch... Je suis à deux doigts de balancer une soupe au vomi. T'as pas intérêt à me monter ton postérieur. " Elle lui envoie un bisou de loin, celui sur la main, qu'elle laisse s'envoler tel un papillon. Le regard et la moue boudeuse, presque la larme à l'oeil, elle monte les escaliers deux à deux, devant Basile. " A mon tour de te laisser observer mon fessier alors. " Le sourire moqueur en coin, elle continue son ascension. Marche après marche, elle ne ralentit pas. Puis vient le moment fatal. Elle arrive à son étage. Devant sa jolie porte. Appartement trente-trois, au troisième étage. Elle rentre la clef dans la serrure et se retourne vers Basile. " Je vais avoir droit à dix minutes de rab sur le palier ou tu veux poursuivre à l'intérieur ? " C'est bizarre, Charlie, elle a perdu un peu d'entrain. Elle est en train de faiblir, ce serait bête qu'elle perde. S'il faut, elle s'en ira dans un long cri râleur.

Invité
Invité


Re: besoin d'extérioriser - ft.Basile

Message par Basile le Lun 24 Juil - 17:48

c'est qu'elle le provoque la petite. et un instant il hésite à lui montrer son postérieur basile, juste pour la faire chier. mais elle prend les devants et le dépasse avant qu'il n'ait pu faire quoi que ce soit. tant pis. et là, quand elle est devant lui à lui montrer ses fesses en montant les marches à une vitesse qu'il ne lui soupçonnait pas, basile il n'a qu'une seule envie c'est de lui foutre une claque au cul. ça le démange, c'est tellement tentant. mais ils ne se connaissent pas assez pour ça. alors il se retient tant bien que mal, se mort la lèvre inférieure pour résister à la tentation. viens le moment de se quitter, du moins c'est ce qu'il pense basile. mais charlie elle baisse la garde et l'invite à entrer. enfin, plus ou moins. c'est camouflé, discret, mais c'est bien une invitation. alors basile il la regarde, les sourcils relever. il croque dans sa baguette à pleine dents, avant de répondre. je rêve ou tu m'invites dans ton entre ? puis il affiche un sourire taquin. il lui montre toute sa dentition. t'as pas peur toi. et là il fait sa tête la plus perverse dont il est capable, histoire de bien la faire flipper sur ses possibles intentions. mais si t'as du beurre pour mon pain et à boire, j'suis partant. c'est vrai quoi, il a toujours la dalle basile.

Re: besoin d'extérioriser - ft.Basile

Message par Invité le Lun 24 Juil - 18:37

Charlie, elle soupire. Elle pensait pas qu'il prendrait ça pour une invitation. Mais au fond, c'est bien ce qu'elle voulait faire. Alors elle ouvre la porte, elle le laisse entrer. La porte est refermée derrière elle. Chaussures balancées à la va-vite dans sa petite chambre, elle ôte son gilet, elle se retrouve en t-shirt et pantalon. Ouais, mais la tenue de boulot c'est pas top, elle sent la sueur. Alors elle file se changer. En quelques minutes, la voilà en débardeur-short, parce qu'il lui restait plus que ça. Faut qu'elle fasse une machine, mais la flemme l'habite.
" Bon, jte sors du beurre et... Tu veux boire quoi ? " Qu'elle balance en ouvrant le frigo. Le beurre, c'est fait, posé sur la table. Elle se prend une bière au fond du frigo, parce qu'elle en a acheté - elle a fait quelques courses, ouais. En ce moment, elle aime bien boire une petite bière comme ça. Elle tire une chaise de la table de la cuisine et s'installe. " J'espère que tu vas pas me demander de dormir ici parce que t'as la flemme de monter encore quelques étages ? Pitié, ne m'inflige pas ça. Avec ta tête de pervers là ! Tss... " Si elle arrivait à tchiper, elle l'aurait fait. Mais vu qu'elle n'y arrive pas, elle se contente de soupirer en levant les yeux au ciel. Ce serait vraiment la pire des choses, se retrouver avec lui dans l'appart, à passer la nuit. " J'espère que t'aimes le beurre. " C'est la moindre des choses. De toutes façon, il est obligé, y a que ce beurre là. Pas de question du style "doux ou salé", nan, là c'est : "tiens du beurre" et ferme là. En même temps, chipoter sur du beurre, c'est un peu con.

Invité
Invité


Re: besoin d'extérioriser - ft.Basile

Message par Basile le Lun 24 Juil - 22:09

c'est qu'elle le fait entrer en plus, charlie. alors basile il se fait pas prier. il zieute un peu partout parce que c'est la première fois qu'il pénètre dans cet appartement. il aime bien jeter un coup d'oeil à la décoration des gens, ça donne pas mal d'indices sur leur personnalité. classe. ouais, c'est pas mal par ici. charlie, elle le laisse entrer puis elle se tire dans sa chambre. basile il sait pas trop s'il doit la suivre ou non alors il reste planté dans le salon-cuisine. il a pas envie de voir un truc qui l'empêcherait de dormir pendant des semaines. alors il est là, tranquillement assis sur un siège au comptoir, à picorer dans son pain. elle finit par revenir charlie, changée et là il se dit qu'il a bien fait de rester à sa place. fallait pas te dénudé pour moi tsais, je compte pas te sauter dessus. et il se marre le con. c'est pas que c'est pas son genre charlie, enfin oui et non. c'est surtout que c'est pas son genre de se jeter sur une fille qu'il ne connaît pas très bien (du moins hors contexte exceptionnel soit en soirée). elle lui demande ce qu'il veut boire et se sort une bière. normal. files moi une bière tiens, j'te suis. pas de s'il te plait, ni de merci. à quoi bon ? puis ça recommence, elle râle à nouveau en le suppliant presque de ne pas rester dormir ici. et puis quoi encore ? comme si basile en avait l'intention. plutôt crever que de rester. j'suis juste là pour te faire plaisir et profiter de tes rations, c'est tout. et elle sort le beurre, lui balance presque. genre comme si c'était de la merde. elle lui demande s'il aime le beurre. ouais, c'est du beurre quoi. y a rien de spécial là dedans. mais il décide de faire chier quand même basile, parce qu'il est là pour ça. mouais, j'aurais préféré du heudebert, tsais pour le cholestérol tout ça. d'ailleurs tu devrais songer à t'y mettre ... il s'en fiche au final de la marque, de la saveur. lui il veut juste pouvoir bouffer son pain avec du beurre. il commence à couper un morceau de sa baguette, va pour mettre le beurre dessus, mais il a rien pour l'étaler. et le couteau j'vais le chier peut-être ? quelle amabilité basile, un jour ça te tuera mon dieu.

Re: besoin d'extérioriser - ft.Basile

Message par Invité le Mer 26 Juil - 14:42

Charlie, elle se demande bien pourquoi elle a fait ça. " Ouais, ça a intérêt à être classe. Surtout salope pas tout, sinon j'vais me faire trucider. " Faux, c'est pas vraiment grave, elle dira que c'est pas elle, même si elle ment comme un arracheur de dents. Au pire, il y a déjà de la crasse, va falloir un peu tout nettoyer. Elle lève les yeux au ciel. Basile, c'est vrai il est (un peu) chou, mais c'est pas son type de mec, elle a pas envie de lui sauter dessus. " Compte pas sur moi pour te dire que t'es mignon, t'es pas mon type et j'te déteste. " Elle lui sert une bière, boit encore une gorgée de la sienne. Super, il ne compte pas rester. Elle est déjà bien attaquée de l'inviter chez elle pour lui gueuler dessus. C'est bizarre comme fonctionnement, elle sait pas pourquoi elle fait ça. " Franchement, vu comme ça a l'air de te réussir le truc sans cholestérol, bouffe des radis et des légumes, tu auras plus de résultats. " Clin d'oeil, elle boit encore une gorgée. Ah ouais, le couteau. Elle a oublié. En même temps, elle a pas l'habitude de servir les gens comme des gosses. " Ouais. Tu fais pas ça, Basile le magnifique, tu chies pas des couteaux ? " Elle en attrape un et le pose à côté de sa baguette. Si vraiment elle lui en avait voulu, elle lui aurait balancé le couteau. Mais non, elle est pas comme ça. C'est pas une meurtrière quoi. " J'suis gentille de pas te l'envoyer en pleine tête quand même. "

Invité
Invité


Re: besoin d'extérioriser - ft.Basile

Message par Basile le Mer 9 Aoû - 22:20

basile, il sait pas trop pourquoi il l'a suivi à l'intérieur. il aurait sans doute mieux fait de monter directement chez lui continuer à chiller tranquille, mais non. il a fallut qu'il suive son instinct de mâle et qu'il ait le dernier mot, même si ça n'arrive presque jamais, les femmes ça parlent trop. me dis pas ça, ça m'donne envie de balancer mes merdes partout. un sourire béat sur les lèvres, basile découvre la totalité de ses dents. et il arque un sourcil, lisant entre les lignes, des choses qu'elle n'a pas pensé, mais qui le pousse à riposter. cette perche qu'elle lui a tendue et qu'il a chopé en plein vol. ouais, tu m'détestes parce que je suis mignon. il sait que c'est pas ça, que rien de tout ça n'existe entre eux. basile il l'a déteste pas cette fille, c'est juste un jeu et ça l'amuse de l'enquiquiner et de se faire emmerder. à croire qu'il est masochiste, le petit. il réplique pas quand elle fait référence à sa ligne. il s'en moque basile, il est bien comme il est. puis merde, c'est finit la mode des gros bras, des mecs bodybuildé, non ? alors il lui tire juste la langue, comme à gosse. tu vois que j'suis magnifique. il hausse les sourcils, provocateur. il la cherche là où elle le mène. puis elle dépose le couteau à côté du pain et lui réplique qu'elle aurait pu lui balancer en pleine tête. basile il porte sa main à son coeur, faussement outré. mais non t'aurais pas fait ça quand même ? franchement, tu crois que ça vaut l'coup de finir ta vie en taule, juste pour moi. sourire aux lèvres, fier. basile finit par se tartiner un peu de pain et d'engouffrer son déjeuner/goûter/dîner, qu'importe en fin de compte.

Re: besoin d'extérioriser - ft.Basile

Message par Invité le Dim 13 Aoû - 16:55

Charlie ne cherche même plus à riposter. Elle ne s'en sort déjà plus. Pourquoi est-ce qu'elle l'a invité à rentrer, déjà ? Par connerie, par fierté, par tout, sauf par bonté et par intelligence, surtout. Les idées brillantes se font rares en ce moment dans son cerveau, c'est vraiment dommage. " T'as pas intérêt, sinon, de un je te photographie et je t'affiche partout, et de deux, je te baisse ton froc et je te balance à la rue ! " Elle a lancé ça la mâchoire serrée, les dents crispées, sifflant presque entre ses lèvres. Son regard est noir, n'exprimant que de la rage. " Con surtout, oui. " Elle se marmonne ça pour elle même, elle ne sait pas s'il l'entend ou pas, elle s'en contrefiche même. Elle soupire et l'observe manger. Quand il a fini, ou presque, mais qu'en tout cas il ne se sert plus du couteau, elle le récupère et le fout dans l'évier. La vaisselle, elle attendra ! Charlie, elle en a marre, elle se demande bien pourquoi elle a fait ça. Un faux sourire sur les lèvres, elle ouvre la porte. " Je t'invite à prendre la porte, maintenant que tu as eu ton petit beurre, monsieur Basile. " Elle s'approche ensuite de lui et le pince, pour l'amener à sortir. Qu'est-ce qu'elle a le don d'être une peste quand elle en a marre, marre d'elle même ou des autres d'ailleurs.
Elle claque la porte quand il a pu sortir. " A la prochaine, Basile. Mais la prochaine très loin s'il te plaît. " Elle soupire. Direction le lit et dormir.
HS:

Coucou, réponse un peu brusque, pour finir le rp ^^ ensuite ça aurait sûrement tourné en rond, je préfère l'arrêter là :) j'ai un peu de mal à bien cerner Charlie ces derniers temps sooo

Invité
Invité


Re: besoin d'extérioriser - ft.Basile

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires