isn't it bromantic ? (SADE)

Message par Invité le Lun 24 Juil - 19:42

"ouais, j'ramène kebab. gratos." tu lances dans ton téléphone alors que tu te traînes jusqu'à l'appart, t'as tellement de la chance d'habiter au premier, tu pourrais pas te taper tous les étages sans ascenseur. faut pas déconner, t'es vieux, merde. "y a pas de gamins qui traînent ce soir." tu rajoutes, comme si sacha était un vieux croûton comme toi, enfin, vous avez genre 5 ans de différence, ça va, ça le fait. grave. bref, toi tu regardes la porte de l'immeuble comme si elle allait s'ouvrir par magie avant de la pousser en coinçant ton téléphone parce que tu cherches tes clefs en même temps -trop de trucs à faire. "j'suis là dans. deux minutes. littéralement." tu marmonnes en refermant la porte d'entrée avec tes fesses avant de monter les escaliers, doucement mais sûrement, faut pas pousser le mec de la flemme à faire plus quand même.
et finalement t'ouvres la porte de l'appart, home sweet home comme ils disent, tu vires ta veste sans enlever ton bonnet, t'as pas de logique de toute manière, et tu regardes si tes colocs d'amour sont là. évidemment y en a pas un qui traîne dans le coin, tu sais que marthe taff, tu sais pas ce que les autres font -certainement en train de se bourrer la gueule à une soirée, c'est des délinquants les deux là. du coup tu te tâtes à aller dans ta chambre ou pas, là où vous allez d'habitude quand les autres sont là, mais ce soir c'est différent et ouais bon. t'abandonnes les kebab sur la table basse du salon avant d'aller te choper une bière dans le frigo et une de vodka sous l'évier. c'ta planque. personne va chercher là, personne s'approche des produits de ménage, faut pas se leurrer.
bref. la porte s'ouvre, genre y a plus besoin de toquer pour que t'ailles ouvrir, sacha il est à la maison, et toi tu te laisses tomber sur le canapé en ouvrant grand les bras, les jambes croisées. "salut bébé, tu m'as manqué toute la journée." tu lances avec un petit rire et t'attends qu'il vienne te faire un câlin. ouais. tu veux un câlin, c'tout.

Invité
Invité


Re: isn't it bromantic ? (SADE)

Message par Invité le Mar 25 Juil - 1:29

Coup de chance ou pas. Sacha est posé dans son appartement, pour une fois. Il vient de finir sa journée ; les recettes, les prises de notes et la voix grondante des profs l'ont épuisé. Mais bon, pour Wade, il fait un effort. « Kebab. » Il acquiesce bêtement. Le rêve, même pour un cuistot comme lui. Dur à avouer, ça fait peut-être parti de ses péchés mignons, mais chut. « Ah ça t'arranges bien, tiens. » Et même à l'autre bout du téléphone, et même s'il peut pas le voir, Sacha lève les yeux au ciel. Peut-être que la présence des colocs de Wade aurait été un confort, mais qu'est-ce qui l'arrête celui-là, même. « Je descends alors. » Il l'informe, puis raccroche. C'est un peu dur de se lever de son lit, c'est vrai et il grogne. Wade, kebab, quelques mots pour la motivation et Sach quitte sa demeure. Bien sûr, clopes, bouteille d'alcool et pull le suive. Ah et c'est peut-être un pull du grand gamin là, oublié ou gardé volontairement.

Quand Sach arrive, un étage plus bas, c'est même pas fermé. Sans se poser plus de questions, parce que franchement ça ne l'étonne pas -du tout- il entre et Wade l'attend déjà sur le canapé. Il se tient là, tout content, les bras grands ouverts genre Sach va s'y plonger. Sauf qu'il est de mauvais poils, mais ça c'est pas nouveau. Par contre ça peut toujours changer puisqu'il y a de l'alcool. « Je suis crevé. » Dit-il finalement, avant de s'écrouler sur le canapé, à côté de Wade, pas dans ses bras. Il se tâte à bouger pour lui donner son câlin, puis il capte la vodka. Dilemme. « Tu m'as pas trop manqué, ça va. » Sacha répond, tout en passant son bras autour du cou de Wade, effleurant son épaule avec sa joue. Il se retire rapidement, la vodka en main, un petit sourire cocasse sur les lèvres. « Tu sens le kebab, j'aime bien. » Petit aveu inoffensif, suivit de l'ouverture de la bouteille et dans un long soupir Sach laisse tout son corps s'étaler sur le canapé, les jambes reposées sur son pote.

Il y a quelque chose d'inconstant chez Sacha, dans son attitude, ses expressions, va savoir s'il se capte lui-même. Dès que le jour se lève, il a une moue impénétrable qui se colle et se fixe sur son visage. Même devant ses profs, même devant les petits enfants, elle est toujours là. Ça lui donne l'air désagréable, même avec ses potes, même avec Wade. Et apparemment, c'est que l'alcool qui brise la glace. Alors Sach boit. « Santé mec ».

Invité
Invité


Re: isn't it bromantic ? (SADE)

Message par Invité le Mer 26 Juil - 16:18

t'entends la réponse de sacha à l'autre bout du fil et t'es tout sourire, trop content de voir le brun après un moment aussi éprouvant dans ton kebab là, n'importe quoi. du coup t'arrives et tu prépares tout pour quand il vient, c'est à dire que tu sors ta vodka adoré et que t'en prends une bonne gorgée pour te féliciter d'avoir passé cette journée. ouais, t'es comme ça, l'auto-congratulation pour des conneries, ça marche plutôt bien. tu tombes sur un sacha de mauvais poil, tu le remarques lorsqu'il vient s'installer sur le canapé sans te faire de câlins et que tu te retrouves à faire une moue d'enfant, comme si on venait de t'enlever ton jouet préféré le soir de noël quoi. t'imagines un peu le désespoir. il est crevé le chou et tu te mets à sourire un peu parce que t'es un crétin fini, de un, et de deux, tu fermes jamais ta gueule, comme si t'avais toujours quelque chose à dire, et de trois, tu te mets jamais de barrières. "t'as de la chance que je sois là alors, je vais prendre soin de toi." tu lances avec un sourire au coin des lèvres.
le voilà qui te dit maintenant que tu lui as pas trop manqué et ça, comment dire, ça te brises un peu le coeur. du coup tu fronces tes sourcils vers lui. "t'as la gueule de barnes mais t'as aussi le caractère qui va avec." tu te plains et tu veux parler de barnes après la lobotomie quoi. tu te rappelles pas de lui avoir susurrer des mots en russe à l'oreille pourtant. mais tu le vois quand même passer son bras sur ton épaule et tu baisses un peu ton regard vers lui quand son visage est aussi près du tiens. l'habitude, tu diras, mais t'es quand même un peu perturbé. parce que t'es con, wade, c'est ça la réponse. du coup tu remarques même pas qu'il te pique ta bouteille. "putain." tu souffles lorsqu'il s'éloigne et tu fronces tes sourcils. "moi qui pensait que tu allais enfin m'embrasser." tu reprends en roulant des yeux, surtout que la seconde d'après il te dit que tu sens le kebab et comment dire. t'aimes pas ça. clairement. parce que tu sais que c'est vrai. "j'vais prendre une douche." tu lances et tu poses tes mains sur les jambes de sacha comme si t'étais prêt à les repousser pour te lever.
"santé, babe." tu murmures en réponse, ton regard fixé sur lui, et comme t'as la flemme de te lever, tu bouges pas, tu regardes juste ses lèvres autour de la bouteille et tu bug une seconde. deux. et tu souris finalement, lentement, sournoisement, alors que tes doigts, toujours sur ses jambes, tirent dessus pour le ramener vers toi. résultat: la vodka fini plus sur lui que dans sa bouche. tu te mets à rire ensuite. "comme ça tu sens la vodka, j'aime." tu murmures, comme sur un ton de confidence avec un clin d'oeil pour le brun alors que ta main remonte sur sa jambe. parfois t'as pas conscience des barrières, nah. "désolé." tu reprends en te mettant à rire doucement quand tu vois son air et tu récupères la bouteille pour la poser sur la table et tu l'aides un peu à se redresser, t'essuies la vodka qui coule sur son menton et tu dois vraiment te retenir de pas trop rire à ce stade, gamin que t'es. et tu te laisses retomber contre ton accoudoir, pas que sacha se décide à te frapper quoi.

Invité
Invité


Re: isn't it bromantic ? (SADE)

Message par Invité le Mer 26 Juil - 18:27

C'est pas que Sacha en voulait à la terre entière ou que celle-ci faisait tout pour lui gâcher la vie ; cette mauvaise humeur elle venait comme ça, de nul part et s'imposait par mal de crâne et moue renfrognée. Il répond pas à tout ce que lui dit Wade, mais la comparaison avec Barnes, le fait tiquer. Il cherche un peu ses mots, il a envie de dire, je m'en fous, mais c'est pas cool et il ne le pense pas. « Ah, tu veux dire le mec parfait. » Sach décide de faire genre qu'il a pas compris, parce qu'il sait très bien ce que veut dire Wade, mais c'est pas pour autant qu'il va l'avouer. Et c'est peut-être un peu vrai. Après avoir récupéré la vodka avec succès, son corps allongé, il ne peut pas retenir un faible rire étonné. Se redressant un peu, désormais accoudé sur le bord du canapé, Sach regarde son pote se vexer ; alors, oui, il peut pas faire l'innocent -genre ah bon, t'aimes pas que l'odeur du gras te colle à la peau 4h après que t’aies quitté le boulot ? Mais il aime bien le taquiner, puis Wade le lui rend bien, même si c'est plutôt en douces paroles. « C'est peut-être l'odeur qui fait que je t'ai toujours pas embrassé, qui sait. » Sach susurre doucement, innocemment, comme il sait si bien le faire.

Qu'est-ce qui va le plus vite, il ne le sait pas ; la vodka sur son jean ou ses joues qui s'empourprent, d'embarras ou de colère, un peu des deux. Et Wade qui reprend ses paroles d'avant, ça ne le fait pas rire, sa main qui glisse sur sa jambe non plus. « Va te faire voir, Wade. » Sach siffle, les sourcils froncés et grondant. Son pull est trempé et c'est pas cool, comment est-ce qu'il va se garder au chaud, maintenant. Il accepte quand même l'aide pour se redresser, toutefois, il garde son regard noir tourné vers Wade. Ses excuses, il n'y croit pas une seconde, d'ailleurs. Le grand idiot peut l'aider autant qu'il le souhaite, essuyer la vodka sur son menton, peu importe, Sacha sait très bien qu'il l'a fait exprès. Et ce serait pas Sacha, sobre, le grand susceptible, le roi de la rancune, s'il ne se vengeait pas un petit peu. Un peu, parce qu'il est pas si vexé que ça et que c'est quand même son pote. Le number one, alors la rancune est assez modérée au profit de la relation. Alors, il dit rien, se réajuste sur le canapé, mais son regard toise toujours son pote ; puis pour plusieurs raisons, mais surtout parce qu'un pull mouillé, c'est jamais agréable, Sacha le retire. Tout en le faisant, ça lui ramène un peu de sa déception, car il va plus avoir chaud maintenant, enfin la faute à qui.

Sach n'a pas de problèmes de motricité, mais il galère un peu à retirer le pull. Celui-ci est à moitié enlevé, encore enfilé autour de sa tête, les bras pendants. « Aide-moi, Wade. » Il couine, puis, « Oh… Mon t-shirt est mouillé lui aussi. C'est fou. » Et même la tête coincée dans le pull, sa moue revient, comme s'il elle ne l'avait jamais quitté, vraiment. C'est vraiment pas de chance, il pensait pas que la vodka passerait au-delà de l'épaisseur de son pull et maintenant, il y en a un peu sur son t-shirt noir, au niveau de ses clavicules. « Je te déteste » Sach grogne, sans venin, une fois sorti de l'infernal pull. « Est-ce que je l'enlève du coup ? » Il soupire finalement, le regard un peu dans le vide et ugh, c'est vraiment nul.

Invité
Invité


Re: isn't it bromantic ? (SADE)

Message par Invité le Mer 26 Juil - 19:07

tu l'entends parler de mec parfait et, connard que t'es, tu ricanne, genre comme si lui était parfait. mais tu sais que oui, sinon tu serais pas pote avec lui, ça serait pas le number one de ton coeur quoi, normal. enfin, de toute manière c'est à charge de revanche puisque la seconde d'après il parle de ton odeur, du fait que tu sens le kebab et tu le regarde longuement, en te demandant quelle est la meilleure façon pour le tuer tout de suite. mais c'est plutôt une moue qui se dessine sur ton visage alors que tu l'observes, genre t'es vexé sous ton petit bonnet là. "j'croyais que t'aimais ça." tu marmonnes quand même, blasé. t'as pas pris de douche exprès parce que tu voulais qu'il mange son kebab chaud mais là t'es à deux doigts de lui jeter le paquet à la tête, sérieux. du coup t'hésites à aller la prendre cette fameuse douche, à le laisser tranquille et toi aller faire ta vie pendant dix minutes. et tu préfères te venger, un petit sourire au coin des lèvres quand tu vois que ton piège fonctionne parfaitement et que la vodka s'étale déjà sur sacha.
tu dois te retenir de rire, histoire de montrer que t'es un peu désolé quand même, parce que tu sais qu'il va pas apprécier du tout. d'ailleurs en deux secondes il t'envoies balader et tu fais un peu la moue. "t'sais que ça serait avec plaisir." tu lances quand même pour lui rappeler que tu dis pas non à une partie de jambes en l'air, t'es pas comme ça toi. tu croises son regard noir et tu fronces tes sourcils, comme si t'étais vraiment choqué qu'il ne te crois pas, sérieusement, c'est pas cool du tout. en plus toi tu l'aides à se redresser, t'essuies même la vodka qui lui coule sur le menton pour pas que ce soit plus désagréable pour lui, t'es franchement le meilleur pote du monde. enfin du coup tu gardes ton regard fixé sur celui de sacha, t'essaies de comprendre pourquoi il te regarde comme ça, mais tu le vois qui retire son pull finalement et tu hausses un sourcil.
et il se bloque tout seul, le champion.
tu soupires tout doucement et t'apprêtes à venir l'aider quand t'entends sa remarque concernant son t-shirt et tu suis son regard en haussant un sourcil. "oh oui, c'est fou. ça sonne comme un putain de porno, sacha." tu marmonnes en fronçant tes sourcils et tu vois la tête de sacha changer en deux secondes, sa moue qui revient et tu te retiens de rire alors que tes doigts passent sur le pull de sacha et que tu l'aides à le retirer pour le poser sur le canapé derrière lui. un sourire étire tes lèvres en l'entendant. "je t'aime aussi." tu souffles en venant poser un baiser sur son front, t'es sûr que ça, ça va te donner un pardon immédiat. tu l'entends se poser sa question existentielle et toi tu sais une chose: t'as bien envie de le voir sans son t-shirt. du coup t'es tout sourire quand tu passes tes doigts sur le bas de son t-shirt cette fois. "yep." tu marmonnes en retirant son t-shirt sans vraiment lui demander son avis et cette fois t'oublies un peu d'être soigneux et tu le laisses tomber au sol, un petit sourire au coin des lèvres quand tu le mates sans gêne.
"sinon, t'en as fais tombé sur ton pantalon aussi." tu lâches après un blanc de quelques secondes en montrant son pantalon du doigt et tu hausses des épaules. t'es pas comme ça, tu vas pas le foutre toi même à poil, non, tu lui laisses ce plaisir. ou tu lui laisse son pantalon aussi. mais du coup tu souris, tu ressembles au putain de chat d'alice au pays des merveilles, et tu regardes sacha.

Invité
Invité


Re: isn't it bromantic ? (SADE)

Message par Invité le Jeu 27 Juil - 22:43

Heureusement qu'il est coincé dans son pull, en fait, au moins ses joues pourpres, il n'y a que lui qui peut les voir et c'est tant mieux. Comme si Sacha l'avait fait exprès, comme si c'était pas Wade qui cherchait à se le faire toutes les cinq minutes. Ça sonnait pas comme un porno, enfin… Si un peu, mais il comptait pas faire quoique ce soit et c'était pas lui qui avait l'esprit mal tourné déjà. Alors, il sort ses yeux les plus ronds et offusqués, la totale. « C'est en me renversant de la vodka dessus que tu me le prouves, c'est ça ? C'est ça ton amour ? » Sach se plaint, une fois sorti du pull. Docile, il laisse Wade l'embrasser sur le front, même s'il a toute sa tête. Toutefois, il se gêne pas pour le repousser, parce que quand même. Mais comme à chaque fois, ça lui suffit pas. Le t-shirt, il était pas si mouillé que ça, Sacha pensait au final pas l'enlever, puisqu'il n'en avait pas d'autres, à porté de main de toute façon. C'était sans compter Wade, qui lui retire, comme ça, sans le consentement de Sacha.

Il n'est pas gêné, parce qu'il a jamais été pudique, donc les regards langoureux de son pote, ça ne lui fait pas peur. Sacha arque un sourcil, pas impressionné du tout. « C'est bon, t'es content ? Admire un peu va. » Il lui dit, finalement. Y a que son pantalon qui reste, jean noir, un peu épais et -il est sérieux, lui ? Il peut pas s'empêcher de lever les yeux au ciel. « Fais un effort, quoi, Wade, c'est pas comme ça que tu vas conclure. Je pensais qu'avec tes années d'avance, tu le saurais, mais apparemment… » Sacha finit pas sa phrase, mais doucement, il s'avance vers son pote. C'est pas avec tous ses potes qu'il ferait ça, c'est clair ; mais, c'est Wade et ils ont une relation un peu étrange, un peu de travers, parfois. Alors, il s'avance encore, jusqu'à un dernier centimètre de distance entre eux, jusqu'à ce que ses bras entourent son cou. Les yeux de Sacha le cherchent un peu, langoureux, mais il garde toujours un petit sourire innocent, comme s'il savait pas ce qu'il faisait. La lèvre un peu mordue, Sacha se penche pour enlacer son pote, genre il est pardonné.

C'est pas sans peine et il doit un peu se décoller de Wade, mais il l'atteint, la bouteille d'alcool ouverte. Toujours torse-nu, près de son pote, comme ça, comme si c'était normal. « Bon, » Sach commence, avant de retirer le bonnet de Wade et de passer sa main dans ses cheveux. C'est pas trop mal, surtout pas trop gras, un peu doux même. « Santé », il annonce avant de vider de la vodka sur Wade, . Il y en a un peu sur ses cheveux, sur ses affaires et c'est pas de la peur, mais il est pas suicidaire, alors Sacha se retire vite. Et lui aussi, finit touché par le liquide, mais au moins il n'est plus le seul. Même si maintenant, y en a vraiment sur son jean, et merde, il aurait dû faire plus attention. Sach se tient debout désormais, à l'autre bout du canapé et il commence à déboutonner son jean,

« Oops. »

Invité
Invité


Re: isn't it bromantic ? (SADE)

Message par Invité le Ven 28 Juil - 10:59

tu souris vers sacha quand tu le vois revenir à toi après s'être battu dans son pull, le pauvre bébé, mais tu te retrouves à sourire en te grattant la tempe, un peu perturbé maintenant qu'il te reproche de prouver ton amour en lui jetant de la vodka dessus. incroyable. tout le monde aime la vodka, tu rêverais d'avoir une piscine de vodka?? tu ne comprends vraiment pas l'accusation là. "bien sûr que c'est ça mon amour, tu n'aimes pas?" tu demandes doucement en faisant la moue. en plus tu lui fais un bisou et tout, t'es vraiment un chic type, tu comprends même pas pourquoi y a tellement de haine envers toi aujourd'hui. enfin tu t'en fous, du coup tu le fou à poil sacha, un sourire de con au coin des lèvres, trop fier de toi. surtout que maintenant tu peux le mater, trop content, surtout quand sacha demande si t'es content, tu hoches rapidement de la tête en levant tes mains face à lui. "j'peux toucher aussi?" tu demandes avec un sourire au coin des lèvres et t'attends pas vraiment son accord pour poser tes doigts sur son torse, t'as jamais vu des putains d'abdos comme ça aussi, faut dire, c'est sexy. il est sexy sacha. t'as choisis le bon bro. toi t'es là pour le bronefits. clairement.
et enfin bon, sacha te coupes quand même au bout d'un moment, apparemment ta technique d'approche n'est pas la meilleure, et t'es prêt à lui répondre que ça marche toujours, mais tu le vois s'approcher et ta phrase perd dans ta gorge. merde. tu remarques rapidement que toi t'as du mal avec les gars aux yeux clairs, tu deviens tout doux et tu te tais. loser. tu refermes ta bouche. tu retiens ton souffle quand il est aussi près, lorsque tu te dis, ça y est, c'est le moment, et t'oses même plus bouger, même quand tu le sens contre toi. et tu le regardes faire, un peu silencieux, tu perds ton bonnet et tu te sens soudainement nu. et là, c'ta kryptonite qui explose, sacha à ses doigts dans tes cheveux et tu te figes. parce que t'aimes trop ça. c'que tu préfères au monde, quand on te caresses les cheveux, le truc que t'as jamais dis à personne. et tu fermes automatiquement les yeux.
jusqu'à la douche froide.
bimbamboom.
t'es tout collant. tu rouvres les yeux, tes cheveux ont prit la vodka, t'es dégoûté, et y en a sur ton t-shirt et ton jogging, tu y jettes un regard un peu las. genre. t'es le mec de la flemme, va falloir que t'ailles te foutre à la douche, que tu te changes et tout ça. tu le déteste. et t'es tiré de tes pensées lorsque tu entends sacha à l'autre bout et que tu vois ses doigts sur son jean noir. "sacha." tu grondes, un peu, doucement, pour prévenir. c'toi qui joue au con en lui demandant d'enlever son jean et maintenant tu te retrouves à le prévenir de pas le faire. il est encore pire que toi, celui là, en fait. et t'essuies la vodka sur tes lèvres avant de récupérer la bouteille pour boire et t'mettre les idées au claires. ouais. quand tu reposes la bouteille, t'as tes mains sur les hanches de sacha, faut dire que le canapé est pas très grand, p't'être qu'il devrait prendre feu un jour pour qu'on te le rembourse et que t'en prenne un plus grand.
et tu remontes ton regard vers lui en laissant un petit sourire sur tes lèvres. "besoin d'aide?" tu demandes, p'tit branleur que t'es, et tu tires finalement sur le jean, tu le descends sur tes cuisses alors que tu avances un peu ton visage, t'es juste au bon niveau pour poser tes lèvres sur son torse, sur lequel tu déposes quelques baisers avant de descendre un peu le long de son ventre et de mordiller sa peau, tu t'arrêtes juste au-dessus de l'élastique de son boxer, joues encore un peu avec tes dents et y pose un dernier baiser avant de te redresser en posant tes doigts sur son ventre pour le repousser contre le canapé. tes lèvres reviennent sur sa peau, se perdent dans son cou, sur la peau que tu mords doucement, où tu y traces quelques baisers alors que tes doigts glissent sur son ventre, effleurent à peine le boxer pour passer sur sa taille. "j'vais prendre ma douche." tu lances finalement, en mordillant son épaule pour une dernière fois, tes doigts laissant une pression sur sa hanche alors que tu te lèves du canapé pour te retrouver debout à côté de lui.
sourire de con en place.

Invité
Invité


Re: isn't it bromantic ? (SADE)

Message par Invité le Ven 28 Juil - 15:32

Alors, peut-être qu'ils avaient un petit désaccord au niveau de la vodka, parce que Sacha préférait largement la boire que de mariner dedans. Toutefois, il allait pas en faire un débat et se laisse plutôt cajoler par Wade, une petite seconde. Et les mains de celui-ci se posent sur son torse, gourmandes. Sacha suit du regard les doigts qui se baladent sur son ventre, il pense pas à grand-chose, profite surtout du contact. Avant qu'il retire les mains de Wade, il y a un petit doute dans son esprit qui est né, une question à laquelle il répondra quand il aura les idées claires. Pour l'instant, il se concentre sur Wade, alors que leurs corps se rapprochent. Les yeux de Sach restent figés sur le visage de son pote, curieux, attentifs, profonds ; ceux-ci observent la réaction de Wade face à la chaleur de Sacha et ses doigts dans ses cheveux. Et ouais, il a l'air de bien se débrouiller, si on prend en compte les yeux brumeux de son bro qui se ferment sous son toucher. Et peut-être qu'il culpabilise un peu de lui verser la vodka, parce qu'il avait vraiment l'air d'apprécier. C'est sûrement le karma qui fait que son pantalon finit mouillé, du coup.

La tête de Wade en vaut le coup, au final. Il est là, tout las, au bout de sa vie et Sacha échappe un petit rire. « Pleure pas, bébé. » Il plaisante, alors que ses doigts s'affairent à déboutonner sa braguette. Il est même pas bourré à ce point, c'est sûrement son mal de tête de tout à l'heure qui a migré en complète folie. Sach est même pas si en chien que ça, si ? C'était peut-être y'a une semaine, la dernière fois. Et ses yeux qui s'étaient perdus dans sa réflexion retombent sur le visage de Wade, qui a repris son expression habituelle. Ses mains ont rejoins les hanches de Sacha et celui-ci n'a pas le temps de prendre la parole ou de les retirer, que Wade descend son pantalon. « Wade- » Il commence, pris de court. Puis les lèvres de son pote viennent se poser sur son torse, ses abdos qui se contractent, sensibles. Et peut-être qu'une semaine, c'est long, parce que, tout docile, il se laisse manipuler par les mains de Wade. Il est un peu perdu ou son cerveau à court-circuiter, mais ses mains retournent se perdre dans les longues mèches brunes. Des frissons le parcourent et son souffle se saccade légèrement quand les lèvres s'attaquent à son cou. Sach se permet de fermer les yeux, un millième de secondes, de profiter, de baisser sa garde. Il les rouvrent dès qu'il sent Wade se décoller. Il essaye de pas penser à la tête qu'il doit taper, espère qu'il n'y aura pas de marques, pas de traces.

Ses bras ont glissé doucement le long des épaules, avant de retomber sur le canapé. Son corps réclame un peu de chaleur, maintenant qu'il est à moitié nu, mais il n'en dit rien. Au contraire, son regard reste posé sur Wade, désormais debout. Il a envie de lui demander à quoi il joue, d'avouer qu'il est lui-même un peu perdu et que c'est pas une relation de potes platoniques, ça. C'est pas des reproches, parce que Sacha, lui-même, est responsable. C'est simplement le petit doute qui grossit dans le fond de ses pensées. Il hoche simplement la tête à Wade quand celui-ci annonce qu'il va prendre une douche ; ses sourcils se sont froncés sur son front, l'air contrarié, même si son corps émane encore de la chaleur à dix kilomètres. « Je vais te prendre quelques vêtements. » Sach annonce alors, avant de se diriger vers la chambre de Wade. Son pantalon enlevé et oublié sur les coussins du canapé. « Et hm… » La phrase reste en suspens ; y a pas grand-chose à dire et ça devient de plus en plus compliqué à gérer, cette tension entre eux. Bien que bourrés, Sacha y plonge la tête la première, quand il a les pieds sur terre, tout se complique. L'amitié prône plus que les plaisirs charnels, surtout que Sacha galère déjà pas mal sur ce plan-là. Du coup, la phrase ne sera sûrement jamais achevée et lui s’engouffre dans la chambre de Wade pour s'habiller. Merde.

Invité
Invité


Re: isn't it bromantic ? (SADE)

Message par Invité le Ven 28 Juil - 21:44

tu t'attendais pas à la douche froide, pas après avoir sentit ses doigts dans tes cheveux, pas après avoir sombré sous ta kryptonite ultime. tu l'entends t'appeler bébé, te traiter peut-être, la différence est minime à ce stade, et t'es obligé de faire la moue en retour. mais c'est lui qui commence, qui entre dans le jeu et toi tu continues, tu descends le jean sur ses cuisses et laisse tes lèvres déposer quelques baisers, s'attarder sur sa peau. tu ne penses pas sur le coup, de toute manière c'est rare que tu penses à quoi que ce soit, finalement. tu l'as entendu te prévenir mais t'en prends aucunement conscience, t'es déjà partit, de toute manière t'en meurs d'envie. depuis la première fois où tu l'as vu comme ça. ouais, toi t'es un bro en carton en vrai, si tu pouvais le ken ça te dérangerais même pas, faut voir quel niveau de loser t’atteins par moment, c'est affligeant. tu sens ses doigts dans tes cheveux et tu fermes les yeux, soupire contre son cou en te permettant quelques baisers supplémentaires sur ta peau avant de se lever. jusqu'à ce que tu le laisses en plan, jusqu'à ce que tu parles d'aller prendre ta douche et ton regard s'attarde sur son visage.
t'essaies de te raisonner.
ton meilleur pote, wade.
ton bro.
on fait pas ça à un bro.
tu vois ses sourcils se froncer et une seconde, une seule, tu te demandes si ça le fait chier que tu te barres, s'il aurait préféré continuer. et tu hoches de la tête quand il parle de prendre des vêtements avant de comprendre en fronçant tes sourcils. "ah merde pour toi? j'pensais que tu me préparais des affaires pour après la douche." tu marmonnes quand même alors que tu retires ton t-shirt et pose ton regard sur sacha en l'entendant. "et quoi?" tu demandes, parce que toi t'es trop con, tu fais pas forcément gaffe, et tu demandes ça en arrivant dans ta chambre. parce que ouais, tu viens prendre tes fringues du coup, mais t'es là, comme un con, planté dans l'encadrement de la porte, ton t-shirt roulé en boule entre tes mains et un sourcil haussé. t'essaies de te concentrer, t'as un peu du mal avec sacha quasi à poil devant toi. sérieusement. c'est de la torture quelque part. "p'tain mais habilles toi, t'abuses quand même." tu lances, grand prince que t'es, comme si c'était pas toi qui l'avait foutu à poil, comme si t'assumais quasiment pas la demi gaule dans ton jogging.

Invité
Invité


Re: isn't it bromantic ? (SADE)

Message par Invité le Ven 28 Juil - 23:06

Sacha sait pas vraiment s'il est soulagé de l'espace qu'a mis son pote entre eux, en tout cas, ça lui donne de l'air. Ses yeux qui le fixaient se lèvent au ciel, dans un soupir. « Y'a pas écrit nounou. » Qu'il lui répond, même si le coin de ses lèvres s'étire en un léger sourire. Un petit temps s'impose alors que Wade enlève son t-shirt. C'est là que Sach en profite pour retirer son pantalon, qu'il laisse sur le canapé. C'est pas pour repartir pour un tour, mais le jean le dérange un peu. Aller dans la chambre sans demander son reste, au-delà de la phrase qu'il a commencé, c'est comme une fuite. Essayer de se séparer des regards et de Wade, histoire de reprendre son souffle et de remettre au clair ses idées. C'est pas très malin, mais Sacha pensait pas que son pote irait lui aussi chercher ses affaires ; ce qui est logique, en fait.

En fin de compte, il avait pas réfléchi du tout. Sacha pensait qu'il pouvait laisser une phrase en suspens et que Wade passerait à côté, mais non. Non, c'est plutôt le genre à foncer en pleins dedans. Sach, lui-même, sait pas vraiment quoi répondre. C'était son cerveau qui avait parlé tout seul. Il se concentre direct sur son pote quand celui-ci lui rappelle sa semi-nudité. « T'es sérieux, toi. » Il accuse, la moue contrariée, avant que ses yeux descendent sur l'entre-jambe de Wade et Ah. Ah ok. Sacha fait volte-face, le sourire aux lèvres avant de se déplacer vers les armoires et d'en tirer quelques vêtements. Il les lance à Wade, avant d'ajouter dans un rire : « Va prendre soin de toi, va. » C'est plutôt comique finalement. Deux potes qui se donnent des érections mutuelles, rien de plus normal. Quand même, Sacha reprend une expression semi-sérieuse en rejoignant Wade à la porte.

Ses yeux se posent sur lui, il l'observe un temps ; puis, les mains de Sacha viennent attraper le menton de Wade et gentiment le secoue. « Et vaut mieux pas qu'on commence quelque chose qu'on regrettera. » Avoue-t-il, finalement. C'est pas qu'il veut pas de son pote, mais Sacha se voit pas entamer cette relation. « Je suis beaucoup trop possessif pour te laisser prendre d'autres gens, après moi. » Il continue. C'est dit le sourire aux lèvres, un rire dans le fond de la gorge et pourtant, c'est plus que sérieux.

Invité
Invité


Re: isn't it bromantic ? (SADE)

Message par Invité le Sam 29 Juil - 10:31

tu l'regardes, cherche sur son front si y a vraiment pas écrit que c'est une nounou, avant de te fendre d'un sourire. t'es quasiment sûr que si pourtant, c'est que les gars signent quand ils deviennent tes potes. et tu vois sacha partir, te laisser en plan tout seul dans le salon, alors toi tu suis, forcément, t'aimes pas quand les gens te plantent avec un début de phrase. on dirait toi. et toi, tu t'aimes pas des masses. alors t'as pas envie d'être laissé de la même façon. de toute manière c'est comme t'agiter un bédot sous le nez de commencer une phrase et de partir, toi tu te jettes sur le truc. tu veux savoir. putain de gamin curieux. alors tu te retrouves dans ta propre chambre, ta belle grande chambre, t'en es tellement fier, avec tous tes comics bien rangés au fond de la chambre. tu l'observes une seconde, tu te bats un peu avec toi même pour ne pas trop regarder non plus, pour ne pas retomber dans ça. du coup tu l'engueules, parce que c'est clairement de sa faute, ouais, et quand il te demande si t'es sérieux, tu hausses un peu des épaules. "c'toi qui a déboutonné." tu te défends dans un murmure, gamin, quand tu vois l'regard de sacha descendre sur ton jogging et bon. t'inspires un peu.
tu vois ton pote se retourner et tu te retiens de rouler des yeux, tu sais pas pourquoi t'es aussi embarrassé. t'attrapes les vêtements qu'il te lance et sa phrase te tire un sourire moqueur. "j'vais prendre une douche froide, t'inquiètes." tu réponds en retour, presque comme une pique mais c'est surtout la vérité vraie. tu ne vas certainement pas 'prendre soin de toi' maintenant. n'importe quoi. mais tu relèves rapidement ton regard vers sacha quand il arrive à tes côtés et tu hausses un sourcil en croisant son regard, perturbé. tu te demandes encore une seconde si vous allez vous embrasser mais visiblement c'est toujours pas le cas et t'as presque l'air déçu. "qui parle de regrets?" tu demandes dans un murmure rapide, sourire au coin des lèvres, tu fermes jamais ta bouche, non. t'es chiant. "bronefits, bro." tu reprends en te retenant de rire. et tu fais la moue à ce qu'il te dit ensuite. "si tu veux tu peux me prendre toi, comme ça ça posera pas de problèmes dans l'futur, tu vois?" tu glisses avec ton petit sourire de con au coin des lèvres, ça t'étonnerais même pas que sacha t'en mettes une. tu ne l'auras pas volé, du tout. mais tu tentes le tout pour le tout, t'es le galérien de base, sacha devrais savoir.

Invité
Invité


Re: isn't it bromantic ? (SADE)

Message par Invité le Mar 1 Aoû - 0:44

Pas qu'il s'attendait à une réponse mature, mais quand même. Ce genre de réponses, ça lui donne presque envie d'abandonner. « Oui, après que t'aies retiré mon t-shirt, mais c'est pas la question. » Sacha soupire, un sourire en coin. Il lui en veut pas, parce qu'il a l'habitude, mais Wade fait pas d'efforts. Toujours en caleçon, il s'est imposé dans l'espace vital de son pote une nouvelle fois. C'est pas la meilleure idée, mais Sach ne peut se passer de chaleur, corporelle dans ce cas précis. Il ne cherche pas à envenimer les choses, au contraire, c'est lui qui cherche à remettre les points sur les i. C'est peut-être le seul des deux, d'ailleurs ; le problème, c'est qu'il a dû mal avec les relations, Sacha. Y a ses potes de soirées, ses colocs, sa famille, même ses plans culs, mais il fait toujours son maximum pour que les choses restent comme il en a été établi à la base. Wade, c'est son pote, un de ses meilleurs amis -va savoir pourquoi- et changer ce statut, ça lui paraît dangereux.

Alors, il est là, à moitié à poil, en train de le tenir par les joues ; comme pour l'aider à se concentrer, essayer d'être sérieux, une seconde. Ça lui plaît pas forcément, de parler comme ça, de s'ouvrir, même à son bro. « Pour moi… Le cul, c'est moins important que nous, la vodka et le canapé. Je fais pas pote-pote avec les gens avec qui je couche. Sauf si c'est sérieux et ce sera jamais sérieux. Ça. » Il répond aux regrets. Avant d'échapper un rire dans un souffle. C'est muet, seulement ses yeux qui se plissent et ses lèvres qui s'étirent. « Toi et ton bronefits. » Ses mains tombent à ses côtés et c'est peut-être une chance, pour Wade en tout cas. Long soupir et yeux au ciel, la routine. Est-ce que son mal de tête est plus épuisant que son pote, il n'en est pas sûr. Pour une fois, il décide de pas le reprendre, au contraire, il entre dans son jeu. « T'arriverais pas à te lever pendant une semaine, mon pauvre. Je voudrais pas t'infliger ça. » Sacha plaisante, parce que même s'il a un certain ego, il est pas du genre à en faire des masses sur ses prouesses sexuelles.

Sacha se retire un peu de la bulle de Wade, brise cette atmosphère intime qu'il a lui-même créé. Comme quand il est parti du salon, c'est une fuite. Il peut affronter les regards impénétrables de ses profs, la critique des clients, la pression de la famille, mais avec le reste, ce qu'il y a de plus proche, c'est plus compliqué. Sach s'égare dans la chambre, c'est bien, elle est grande, même si en bordel. Puis, ses yeux tombent sur les comics ; il en a presque oublié sa nudité, alors qu'il rejoint le fond de la chambre. « Deadpool… » Sach lit sur une couverture. « Et Spiderman, tu crois qu'ils bronefits, eux ? » Par quelques phrases glissées çà et là, Sacha s'y connaît un peu. Pas comme Wade, mais celui-ci a bien déteint sur lui, avec toutes ses connaissances. En même temps, c'est ce qui arrive quand on traîne avec un passionné.

Invité
Invité


Re: isn't it bromantic ? (SADE)

Message par Invité le Lun 7 Aoû - 10:17

"t'avais plein de vodka dessus !" tu lances pour te justifier parce que toi t'es un chic type, qu'on te la fasses pas à l'envers, tu voulais rendre service, aider un bro dans le besoin, aider sacha à ne pas tomber malade. ok la vodka avait pas coulé à flot sur son t-shirt et c'était, essentiellement, pour le plaisir de tes yeux, mais merde quoi. t'es humain aussi hein. tu l'observes du coup, sacha, lorsqu'il s'approche de toi, parce que t'en profites avant qu'il enfile un de tes pulls et tu te retiens de passer ta main sur sa hanche pour le tirer à toi. pour un câlin. fraternel. ça va quoi. et tu lui balances quand même un sourire quand tu le sens aussi près de toi, lorsque tu le sens surtout réfléchir autant que s'il était en train de passer le bac. du coup toi t'es genre emprisonné entre ses doigts, comme si t'étais censé l'aider à réfléchir sauf que toi t'es neurones ont tous cramés au collège et que t'as pas passé le stade du bac. "c'est bon, détends toi, tu vas avoir des rides." tu marmonnes quand même, l'aide du siècle, ouais. tu détends l'atmosphère.
ou pas.
sacha parle et tu penches un peu ta tête sur le côté en haussant un sourcil, t'es à deux doigts de battre des cils, comme un imbécile qui ne comprend pas, t'es à deux doigts de crier qu'il veux te pécho en vrai. mais tu te retiens quand même, t'as un minimum de bon sens. "bien sûr qu'on est important." tu réponds, sourire au coin des lèvres, toi t'as tes priorités aussi et tout ce que t'as avec sacha là ça passe bien avant certaines choses dans ta vie, disons que t'envoyer en l'air c'est juste un bonus. t'as pas le cerveau qui fonctionne bien pour ça, surtout pas de la même façon que sacha, que tu trouves honorable d'ailleurs, parce que ça se demande une certaine force mentale que tu ne possèdes absolument pas. "t'es mignon quand tu souris comme ça." tu lances, ronronnes presque, avant de te mettre à rire et tu le regardes s'éloigner ensuite alors que tu lâches une énième connerie, mais si ce n'est qu'une histoire de prendre, enfin, bon, tu lui lances quand même un regard farouche en retour. "je meurs, tout ça m'excite trop." tu lances, dramatique, avec un geste de la main vers le brun et tu l'observes en silence ensuite lorsque tu le vois bouger.
à poil.
le gars se balade toujours à poil dans ta chambre, t'en peux plus.
mais t'entends parler de deadpool et tu décroches du postérieur du bro pour l'observer lui, un peu intrigué d'entendre ton héro comme ça. et là il pose la question de l'année, il rajoute spiderman dans l'équation et tu te retrouves à nouveau avec ton putain de sourire. "l'rêve de deadpool, le cauchemar de spidey. il paraît." tu commences en te rapprochant aussi, enfouis tes mains dans les poches de ton jogging. bon toi t'es pas très à l'aise torse nu du coup tu restes un peu derrière sacha. "mais bon au fil des comics tu te rends compte que spidey kiff bien deadpool aussi et je veux dire. yep. bronefits. dans un des bouquins les filles convoquent l'âme soeur de deadpool, genre elles voulaient invoquer sa femme, mais c'est spiderman qui est arrivé." tu lances avec un sourire au coin des lèvres. t'as pas plus bronefits que eux, c'est tout. "bon, sinon, je t'aime beaucoup mais si j'ai pas le droit de toucher tes fesses, tu veux bien les couvrir s'il te plaît parce que j'ai du mal à me concentrer." tu marmonnes en faisant mine de cacher tes yeux. toi, tu devrais aller à la douche.

Invité
Invité


Re: isn't it bromantic ? (SADE)

Message par Invité le Mer 9 Aoû - 21:04

Peut-être qu'il avait raison, mais comme ça lui arrive pas souvent, Sacha remarque pas qu'il réfléchit trop ; que la solution elle est peut-être pas pour maintenant. En même temps, il pensait pas que ça irait si loin, y a toujours eu une tension, ou pas, ou Sach n'y faisait juste pas attention. Pour tous ses grands airs d'enfant gâté et sûr de lui, la naïveté se fait régulière chez lui. C'est simple pourtant, quand tout va comme il l'a planifié, quand tout suit la recette sociale que Sach s'est imposée. C'est un confort, comme quand c'était un toit haussmannien qui l'abritait. « J'arrête. » Il annonce finalement, levant ses mains en l'air en signe de retrait. S'en suit sa courte non-découverte de la chambre de Wade, mais c'est surtout l'amas de comics qui l'attire, au-delà, de son ego frustré.

En le questionnant sur deadpool et compagnie, Sach espère surtout faire oublier à Wade, son petit moment de doute et d'aveux, qu'il n'assume pas. Il écoute quand même la réponse, ça l'intéresse malgré tout, puis ça change des carpaccio de bœuf et salades césar ou du sujet juste avant. « Je sais pas pour qui prendre partie, c'est cool, mais faudrait éviter que sa femme le sache. » Il essaye d'imaginer le scénario, mais il n'y voit pas vraiment de meilleures places dans le trio, alors peut-être les filles, mais en même temps… « Quoi ? Je pensais que je te faisais une faveur, moi... » Geint-il, accompagné d'une moue. « Bon, je vais te laisser prendre ta douche, si c'est comme ça. » Conclue Sacha, avant de se reculer ; bien qu'il ait senti sa proximité, ça ne l'empêche pas de se prendre Wade dans le dos, par mégarde. Toutefois, l'action ne s'attarde pas et Sacha continue son chemin, vers les vêtements.

La jambe à moitié enfilée dans le jogging, il se dirige déjà vers le salon, tout en enfilant également le pull. « J'espère qu'il reste de la vodka ou -oh, les kebabs vont être tout froid, fait chier. » Sacha grogne. Même si c'est pas de la qualité folle et que -franchement, ça se mange à n'importe quelle température, c'est pas cool. « Je blâme cette faute sur tes pulsions sexuelles, sache-le, Wade. » Dit-il, alors que son doigt vient toucher le kebab, pour constater que oui, c'est froid. Vu qu'ils le resteront jusqu'à ce qu'un des deux les mettent au miro-onde, Sach récupère les bouteilles amassées un peu partout pour les rassembler sur la table. Pulsion de rangement, mais qui sert surtout à conclure qu'il reste beaucoup trop d'alcool. « Après ta douche, on finit tout ça ! » Annonce Sacha, déterminé.

Invité
Invité


Re: isn't it bromantic ? (SADE)

Message par Invité le Sam 12 Aoû - 10:34

Tu souris un peu quand tu vois Sacha lever les mains et signer le traité de paix. Pas de problème. T'es d'accord pour ça aussi, tu te mordilles juste la lèvre en te rapprochant du brun pour regarder ta collection de comics, toujours ce sourire fier aux lèvres comme si t'avais gagné des médailles ou le prix nobel. Du coup tu préfères parler Deadpool et Spiderman que de parler de la situation précédente, d'assumer que t'es quand même super con. "Sa femme trouve que Deadpool traîne trop avec Spidey, du coup elle est jalouse. Et c'est un démon des enfers donc voilà." Tu marmonnes en fronçant tes sourcils, tu viens juste de te rendre compte qu'elle était trop malsain pour Deadpool en fait, il devrait clairement se taper Spidey. Cqfd. Et bon tu te sors de tes pensées pour reprendre Sacha à l'ordre un peu genre, t'as un bon cul mais stp couvres le, t'es pas censé te retrouver dans ce genre de situation entre deux. Tu crois. La seconde d'après Sacha est à nouveau contre toi et tu fronces tes sourcils en lui jetant un regard perturbé, genre. C'est bon, t'es un pauvre mec, faut pas trop te pousser non plus. Mais la seconde qui suit, il est déjà plus là.
Tu décroches.
Ca suffit.
"Il reste à tiser, Alban a pas tout bu je crois." Tu marmonnes, genre toi tu bois pas, t'es un type bien, ouais. Et tu l'entends parler des kebabs et de tes pulsions sexuelles. Ca te fais buguer, tes fringues en mains alors que tu repasses par le salon pour aller vers la salle de bain. "Non mais, mes puls- merde, mais t'as un trop bon cul." Tu lances en roulant des yeux avant d'aller dans la salle de bain, grand sourire aux lèvres quand il te parle de finir la tise, et ça t'es clairement ok. Du coup tu te fous vite à poil pour aller dans la douche, t'es assez rapide donc ça devrait le faire, Sacha risque pas de tout s'envoyer le temps que t'es là en dessous. L'égoïsme bouge la flemme, c'est beau. Tu laves tes cheveux tranquillement, les rince, et puis ton regard tombe sur un truc, par terre, à côté de ton pied.
Et tu cries.
Tu sors à poil dans le salon, une serviette cachant vaguement ton anatomie, à deux doigts de te casser la gueule. Tu refermes violemment la porte de la salle de bain et regarde Sacha en réfléchissant une seconde. "Les cafards ça passe sous les portes ? Fous nos fringues sales là contre." Tu lances en t'éloignant vivement de la porte. Parce que genre, ok, tu peux supporter un million de trucs mais pas des cafards putain, le Syndic' il fout quoi quand t'en as besoin. "Je suis trop jeune pour mourir, TROP JEUNE. Louise ira l'attraper, il paraît que t'attires tous ses potes si tu l'écrases." Tu reprends en parlant en t'éloignant de la salle de bain, ton regard fixé sur la porte et tu dérapes. Bah ouais, t'es même pas séché, du coup t'as juste l'air d'un con maintenant à te retenir au bras de Sacha, tu pleurniches presque. "Donnes moi à boire." Enfin, t'as quand même l'avantage d'être propre. Un peu nu. Mais propre.

Invité
Invité


Re: isn't it bromantic ? (SADE)

Message par Invité le Mar 15 Aoû - 10:07

Il reste assez d'alcool pour eux et ça, c'est une bonne nouvelle. Bien que s'en renverser dessus les a mené jusqu'à une pas si terrible accolade intime, Sach était quand même venu pour quelque chose à la base. Il avait un but et c'était de boire ; pour calmer les nerfs de la journée, étouffer un peu la fatigue et profiter de son pote, même s'il en avait bien profité jusque-là. Alors qu'il est déjà posé sur le canapé, Wade apparaît, prêt à aller se doucher. « Et t'as de beaux yeux, mais faut se concentrer sur notre but commun là. » Sach lui répond, sourire aux lèvres. Une fois son pote disparu, Sacha commence à préparer un petit cocktail -très cheap, faut pas déconner- alcoolisé, avec un verre de vodka, sur le côté, qu'il boit pour pas perdre de temps. C'est étrange, parce que c'est calme; le bruit de la douche résonne dans l'appartement et Sacha regrette d'avoir oublié son enceinte.


Ce calme, ce moment de tranquillité absolue et intime entre l'alcool et Sach, ne fait pas long feu. Le cri que lâche Wade le fait tressaillir et heureusement, son verre est vide. Pas le temps de réfléchir, de décider de comment il va le tuer, parce que son pote est déjà là -nu, ou presque. Il lui parle de cafards, de fringues, mais Sacha bloque un peu sur la serviette et se demande si la chute de celle-ci serait bénéfique ou pas. « Wade, mais calme-toi ! Votre appart a juste un gros problème d'hygiène, mais tu vas pas en mourir. » Sach se lève, pour aller voir de ses propres yeux, mais pour retrouver la bête et l'enlever, tant qu'à faire. « T'es vraiment un gros bébé. » Et il dit ça, alors même que Wade dérape et se tient à son bras. Il est irrécupérable. Sach soupire, lève les yeux au ciel, la routine. Il est exaspérant. Et il le pense, même si un sourire étire ses lèvres et que cette situation le fait bien marrer.

« Tu vas pas boire, on va aller s'occuper de ton problème-là. » Et même si Sacha doit le tirer jusqu'à la salle de bain, à feu et à sang. Venant d'où il vient, il est plutôt de genre à haïr de ce genre de problèmes qui n'arrivent qu'aux classes moyennes, mais être si loin, depuis quelques temps de ce qu'il a connu, ça le rend plus souple. Puis Sach va pas laisser un cafard traîner, alors que Wade se pisse dessus à leur vue. C'est un bon pote, quand même. Il ferait pas ça pour tout le monde. Sacha ouvre la porte, pendant que ses yeux scannent le périmètre, puis il tire sur le rideau de douche ; le cafard sort et c'est vrai que c'est répugnant. Dans un élan de bravoure, Sach attrape une serviette et la lance sur le cafard. Un ange passe, puis « problème maîtrisé. » Il annonce, alors qu'il se baisse pour ramasser la serviette et la mettre en boule. C'est une bonne technique bien nulle, inventée sur le vif, mais le cafard a été attrapé. Triomphalement.

Invité
Invité


Re: isn't it bromantic ? (SADE)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires