Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Tu m'appelles "Mon Trésor", est-ce que c'est pour mon coeur ou pour mon argent ?

Message par Invité le Mar 25 Juil - 0:52


Idriss
Show me something natural like ass with some stretch marks… - K. Dot

prénom T’es du genre à lancer des regards assassins quand on écorche ton prénom, mais aussi à taper du poing quand on t'appelle par ton patronyme : Diabaté. Ces sept lettres qui évoquent vaguement le crissement d'un ongle sur un tableau noir : t’en as les tempes qui cognent. Idriss pour les inconnus et ceux que tu ne veux pas connaître, ‘Driss pour ceux qui te connaissent trop. On peux aussi t'appeler Kwame, mais là il faudra demander l'autorisation à l'intéressé. Seuls les vrais savent.  lieu de naissance Si on te demande, tu leur répondras que t’es né quelque part en Ile-De-France. Dans tous les cas, tu viens de Paname, ton accent à couper au couteau n'en étant que trop révélateur. Toutefois, les registres disent que c'est la ville de Conakry en Guinée qui t'a chérie, et ce depuis le 24 Octobre 1993. âge . Tu barbotes depuis maintenant vingt-trois ans dans les méandres de la vie.  job ou études Tu ne vas plus à l'école, depuis que t'es plus en capacité de payer les frais de scolarité de ton école de commerce hypra chère. Tu zones donc en quête de jours meilleurs, des rêves pleins la tête. La stabilité est une chose qui t'effraie, au même titre que le vide. On te croisera certainement offrant tes services dans une galerie d'arts, dans une boutique à ranger des étagères, ou encore dans chez un barbier à couper des tifs, qui sait.  situation Suite à un cumul de relations désastreuses, T’as tiré temporairement un trait sur la chatte. Tu veux ainsi laisser le temps cicatriser les multiples plaies ouvertes qui t’ont été infligées au fil des années. Le problème vient de toi, d'après ce qui se dit : elles craquent plus vite que leur ombre, mais crisent dès qu'tu prends la tangente une énième fois, par peur de baisser la garde et de te montrer vulnérable à leurs yeux. C'est un cercle sans fin. Tes mésaventures ne t'empêchent néanmoins pas de loucher de temps à autres sur les fesses de la nana habitant dans l'immeuble d'en face. choix d'immeuble Troisième immeuble, ma gueule. avatar Keith Powers. pseudo Alma.


La coloc, choix ou obligation ? Quelles sont les raisons pour lesquelles tu souhaites emménager avec 3 inconnus ? Pas trop le choix à vrai dire. J’étais retourné crécher chez mes parents après l’échec cuisant de mes études supérieures à l’étranger. A vrai dire, je leur avait dissimulé la véritable raison pour laquelle je ne souhaitais plus retourner é l’école. C’est vrai, j’connais aucun parent qui serait plus que ravi d’apprendre que sur unique gamin cumulait les dettes et échouait lamentablement durant les examens. Du coup, je leur avait menti délibérément en feignant une dépression : et il va sans dire que je jouais très bien la comédie. J’avis donc passé six mois à vider leurs provisions de céréales, à faire exploser le compteur électrique et à approfondir les creux déjà apparents sur leur canapé en cuir vieilli. Mon retour au bercail avait d’abord ravi ma mère, qui s’était efforcée sans succès de m’empêcher de prendre le large. Mon père en revanche, ne cachait en rien sa déception et s’arrangeait pour me le faire savoir chaque fois que je les rejoignais à table pour le petit-dèj’. Et je me rappelle encore très bien de cette embrouille entre lui et moi m’a par la suite poussé à plier bagages, embarquer le peu d’économies qui me restais et à sauter dans le premier train direction Lyon. Et malgré le fait que je sois enfant unique, j’ai toujours traîné avec les petits de mon quartier en bas de mon bâtiment, et puis les familles west-africaines étant très orientées vers l’aspect communautaire, j’ai toujours aimé être entouré dans tous les cas. Du coup ça me dérange pas tant que ça de vivre sous le même toit que trois autres inconnus, du moment qu’on empiète pas sur mes platebandes et qu’on se serve pas de ma brosse à dents pour récurer la cuvette des toilettes.
Tu rentres après une journée de boulot épuisante en n'ayant pas eu le temps de manger le midi, et tu découvres que le frigo est vide parce que Tom a oublié d'aller faire les courses, tu fais quoi ? Déjà, jamais tu trouveras une seule fois le frigo entièrement vide chez moi : y’aura toujours un casse-dalle à moitié entamé qui trainera sur la seconde étagère, bien au fond à gauche. Sandwich thon-mayo, pour être plus précis. Nan mais pour être plus sérieux, j’ai toujours kiffé cuisiner, et ce peut importe les âneries que mes gars sûrs pouvaient déblatérer chaque fois qu’ils me surprenaient devant les fourneaux. Ouais, j’suis le genre de gars à cuisiner trop épicé pour votre goût, et qui du coup diffuse des parfums et des saveurs allant de l’Afrique de l’Ouest aux West Indies en passant par l’Afrique Centrale. J’suis un gourmet, moi. Bref, tout ça pour vous dire que ce genre d’embrouille n’arrive que très rarement, mais si cela devait arriver, j’irais à contrecoeur faire les courses pour tout le monde dans la baraque et pas juste pour moi, pour pas faire de jaloux, j’suis pas un égoïste. C’est sur que je ferais quand même la gueule et que je ferais en sorte que tout le monde le sache, y compris ce couillon de Tom, mais au final, c’est rien de bien grave.
Quelle est la répartition des tâches idéale pour toi au sein d'une colocation ? (Tâches ménagères, courses, règles de vie...) Moi, j’ai toujours milité pour l’égalité, que ce soit l’égalité des chances, l’égalité entre les différentes minorités ou encore l’égalité des sexes. Il va donc de soit que je milite aussi pour une répartition équitable des tâches au sein du foyer. C’est peut-être Bagdad dans ma tête, mais j’aime pas vivre dans le désordre, et encore moins cohabiter avec des petits cochons. (Avec des petites cochonnes, par contre, c’est une toute autre histoire…) J’veux pas entendre de « c’est pas à moi de ranger la cuisine parce que j’ai pas mangé dedans » ou encore des « je nettoierais pas les chiottes parce que j’suis allé chier chez la Sarah aux gros tar-pé qui habite l’étage du dessous », je m’en branle. J’ai grandi dans un environnement où tout le monde se devait de mettre la main à la patte et ce peu importe ton âge ou ton statut dans la maison, sous peine de se manger des coups de ceinture par la madre. A mes yeux, tout ceux qui crèchent plus d’une heure dans la baraque devrait y mettre du leur, pour éviter qu’il y ait du grabuge et des assiettes qui volent. Après, il peut y avoir quelques exceptions : ta chambre, ton bordel. J’obligerais jamais personne à venir remettre les choses à leur place dans mon antre, déjà parce que ça se fait pas, mais surtout parce qu’on peut toujours trouver des choses compromettantes. Et ça, niveau injustice, y a pas mieux.
La nuit, tu es plutôt du genre... Dodo à 20h ? Grosse soirée jusqu'à 3h du mat' ? D'humeur séductrice, une conquête dans ton lit ? Ça dépend de mon humeur du moment. Le plus souvent, j’suis du genre Denzel Washington dans Fences, en mode vieillard à la ramasse qui emmerde le monde et qui se jette dans les bras de Morphée dès 22h. Mais ces derniers temps, j’ai trop d’énergie à revendre pour dormir sur la béquille tous les soirs de semaine, alors j’me transforme en super-saïan passé minuit et j’essaye de pêcho une doudou bien sucrée de temps à autre, sans pour autant le jouer forçeur, tu vois le topo ? C’est vrai quoi, la vie est trop courte pour se la jouer loveur h24 et les sortir au resto, tout ça tout ça. Et puis de toute manière, j’ai pas un rond la plupart du temps, alors j’me contente de leur murmurer à l’oreille avec la voix fraîche de Damso. Et là, leur culotte tombe comme par magie. Tada !  
décris le caractère de ton personnage en quelques mots
- T’as ce petit côté fuyant que tu connais trop bien : tu fuis les embrouilles, tu fuis l’amour, tu fuis tes responsabilités. T’as jamais voulu t’engager à fond dans quoi que ce soit, parce que ça te demanderait alors de te mettre à nu et de dévoiler ton âme, et ainsi tes pensées les plus obscures. mais toi t’as horreur de ça, tu veux pas te donner à 100%, alors tu fuis et tu prends la tangente sans regarder derrière toi. T’as toujours été comme ça, toi, et tu le dois à tes parents, malheureusement : tu te souviens ainsi parfaitement du fait que tes géniteurs ne sont jamais parvenus à trouver un consensus chaque fois que l'occasion se présentait. Du choix des prénoms pour le môme au choix de la marque de lait demi-écrémé, tout était matière à conflit chez les Diabaté. Ce n'était pas non plus pour te déplaire, à toi. S'il y avait la moindre étincelle entre Mr. Et Mme., tu te faisais une joie de l'embraser. De cette manière, tu pouvais te faire la malle, ayant la fâcheuse habitude de traîner dans des endroits peu commodes, avec des gens peu fiables, pour s'adonner à des activités peu licites.

- Tu t’es toujours montré ultra protecteur avec ceux qui occupent une place importante dans ton petit coeur au quotidien, à commencer par celle qui t’a amené sur cette terre, ta maman. Toi, tu tuerais pour elle quiconque aurait l’audace saugrenue de lui manquer de respect, sous tes yeux ou non. T’as beau être enfant unique, il y a toujours eu cette gamine avec laquelle un lien inexplicable s'était construit. C'était une petite de ton quartier, et elle a par ailleurs commencé à suivre tes tendances à défier le sens commun, à ton grand désarroi. Parce que oui, avec « Peace, Love & Abundance »« fait ce que je dis, pas ce que je fais » figurait aussi sur ta liste de devises. Ainsi, ta cadette de trois ans te collait aux basques comme un foutu chewing-gum sous une semelle : elle voulait côtoyer les mêmes individus, traîner dans les mêmes ruelles puantes et ressentir les mêmes frissons. Mais toi tu t'en tamponnes, et agissait telle un chef de meute avec elle,« elle est trop précieuse », tu disais.

- A l’école, on disait souvent que t’étais le gars du fond de la classe qui n'en a jamais placé une, parce que trop peu loquace. Avec en prime une voix basse aux accents cuivrés qui te rend trop silencieux, par moment. Tu t'effaces, mais ne te fond pas totalement dans le décor. T’es le gars qui se déplace la tête enfouie dans son pull à col roulé, mais qui, une fois que son attention est captivée, dévoile une pléthore de mystères. 

-T'es aussi très superstitieux. Tu crois en tout ce qui peut causer malheur, et surtout au karma. Ainsi, Tu traites souvent ton prochain comme tu aimerais qu'on le traite, par crainte de représailles.

- Même si tu trimballes une permanente bitch face à longueur de journée, c’est pas pour autant que t’en es une, pourtant. T’es un grand déconneur avec ceux qui arrivent à percer ta ligne de défense. T’aime bien rire de tout et de rien, mais par contre, qu’on rie de toi et tout ce que tu fais, ça non. T’as beau vouloir jouer aux durs, t’es un gros nounours au fond, qu’on a tous envie au moins une fois de faire un câlin pour la route.

- Après, faut pas non plus en abuser : si ton sourire peut s’avérer contagieux, ton courroux peut aussi être fatal. Ainsi, t’as tendance à souvent te laisser entraîner par tes émotions et ainsi à vite perdre le contrôle. Au moindre affront, tu rugis tel un lion en cage, et tu te retrouves emprisonné dans ce tourbillon de rage et de frustration. Mais t’y peux rien, t’es comme ça, et ce depuis l’enfance.

- D’un autre côté, t’es « constipé émotionnellement », d’après les propres dires de ton ex : t’as de la misère à exprimer réellement ce que tu ressens. Si t’es triste, tu ravales aussitôt tes larmes parce « t’es pas un PD », si quelque chose en particulier t’as touché, tu l’envoies balader et tu regardes jamais en arrière. Certains événements ont eu beau laisser ton petit coeur en lambeau, toi t'es toujours parvenu à le rapiécer ni vu ni connu avec des matériaux de fortune. Tu t’es d’ailleurs souvent demandé à quoi c’étais dû, mais à chaque fois que tu parviens presque à en trouver les véritables raisons, tu te braques, et tu changes de disque.

- Enfin, tu n'aimes plus. Tu apprécies, détestes, mais s'il y a bien un verbe qui ne sortira plus de ta bouche, c'est bien le verbe « aimer ». La raison est que tu crains d'être encore une fois abandonné par les personnes qui te sont chères. Ton cœur est encore en rémission, trop vulnérable pour qu'il soit à nouveau marqué au fer rouge par une de ces petites chiennes de la casse. Oh, et t'as une sainte horreur des chats, depuis le jour où celui de ton ex- copine a pissé sur ta paire de Nike favorite.

donne 5 anecdotes sur sa façon de vivre au quotidien
† T’es un artiste dans l'âme, et ce depuis ton plus jeune âge. En effet, toute forme d'art, qu'elle soit en peinture, en sculpture, ou encore écrite, tu t'émerveilles. T’as longtemps admiré les pièces de Klimt et de Munch, mais aussi de Neruda et Angelou. Pour toi, l'art est l'unique forme d'expression qui te permet de laisser libre court à ton imagination, mais aussi à faire passer des messages que tu ne saurais formuler verbalement.

Thé aux agrumes, Big Mac, pizza au fromage, Oreos. Si on t’apporte ces quatre choses, Tu les vénérera jusqu'à la fin de tes jours. Si leur odeur corporelle se rapproche à celle des deux premiers produits cités, c'est encore mieux. Toi, t'es pas difficile en ce qui concerne tes fréquentations et tes goûts pour la junk food : tant que c'est indigeste, pas nécessairement bon pour l'organisme mais que ça rend la vie plus simple, tu les accueille à bras ouverts.

† T’es aussi ce que l'on appelle « a born-again Muslim », qui se traduit par un "Musulman en renouveau". Ainsi, tu pries dès que l'occasion se présente, en toute intimité. Tu fais aussi en sorte d'assister en permanence aux prières du vendredi. Tu ne bois pas non plus d'alcool non pas à cause de ta religion, mais par choix. En effet, ayant trop souvent été confronté aux ravages que peut causer cette « simple » boisson, tu t'en tiens à l'écart le plus possible.

† T’es gaucher, et par conséquent très maladroit. Et à cause d'un bon nombre de mésaventures survenues durant ton enfance, ton père n'eut de cesse de te surnommer « Clumsy » : surnom que tu n'affectionnes guère.

† En tant que fan de basketball qui se respecte, tu ne manques jamais un match de saison des Warriors de Golden State, ton équipe favorite. En effet, c’est ton père qui t’a initié à l’art du dribble, mais plus généralement au sport. Ainsi, tu te réserves au moins une heure chaque matin pour aller courir, un véritable rituel pour toi.


Invité
Invité


Re: Tu m'appelles "Mon Trésor", est-ce que c'est pour mon coeur ou pour mon argent ?

Message par Invité le Mar 25 Juil - 1:04

o m g keith je peux mourir en paix ça y est
hâte d'en lire plus, bienvenue  

Invité
Invité


Re: Tu m'appelles "Mon Trésor", est-ce que c'est pour mon coeur ou pour mon argent ?

Message par Léo le Mar 25 Juil - 1:25

idriss + keith = mamène.
tu gères, bienvenue frate

*******************


sick of loosing soulmates

Re: Tu m'appelles "Mon Trésor", est-ce que c'est pour mon coeur ou pour mon argent ?

Message par Invité le Mar 25 Juil - 1:36

Bienvenue beau gosse !

Invité
Invité


Re: Tu m'appelles "Mon Trésor", est-ce que c'est pour mon coeur ou pour mon argent ?

Message par Micky le Mar 25 Juil - 1:38

putain t'es perf'
bienvenue parmi nous I love you

Re: Tu m'appelles "Mon Trésor", est-ce que c'est pour mon coeur ou pour mon argent ?

Message par Invité le Mar 25 Juil - 8:41

une douceur ici, bienvenue

Invité
Invité


Re: Tu m'appelles "Mon Trésor", est-ce que c'est pour mon coeur ou pour mon argent ?

Message par Léonie le Mar 25 Juil - 9:10

un autre pauvre dans la dèche, j'applaudis à deux mains
bienvenue bb

Re: Tu m'appelles "Mon Trésor", est-ce que c'est pour mon coeur ou pour mon argent ?

Message par Basile le Mar 25 Juil - 11:43

je connaissais pas keith, mais j'aime keith
bienvenue

Re: Tu m'appelles "Mon Trésor", est-ce que c'est pour mon coeur ou pour mon argent ?

Message par Invité le Mar 25 Juil - 12:35

J'adore cette fiche
bienvenue ici I love you

Invité
Invité


Re: Tu m'appelles "Mon Trésor", est-ce que c'est pour mon coeur ou pour mon argent ?

Message par Baraa le Mar 25 Juil - 13:27

bienvenue parmi nous mon petit
j'aime beaucoup le prénom
la bouille aussi soit dit au passage

*******************
Don't be afraid to catch feels
I know you ain't afraid about this
Baby I know you ain't scared to catch feels

Re: Tu m'appelles "Mon Trésor", est-ce que c'est pour mon coeur ou pour mon argent ?

Message par Invité le Mar 25 Juil - 13:31

Bienvenue !
J'aime ce début de fiche

Invité
Invité


Re: Tu m'appelles "Mon Trésor", est-ce que c'est pour mon coeur ou pour mon argent ?

Message par Invité le Mar 25 Juil - 13:44

wow tant de boté ça devrait être illégale
mais j'suis gentil et je laisse passer
bienvenue parmi nous boté suprême

Invité
Invité


Re: Tu m'appelles "Mon Trésor", est-ce que c'est pour mon coeur ou pour mon argent ?

Message par Invité le Mar 25 Juil - 13:54

Ina a écrit:o m g keith je peux mourir en paix ça y est
hâte d'en lire plus, bienvenue    
Raaah, merci à toi bella  

@Léo a écrit:idriss + keith = mamène.
tu gères, bienvenue frate
Héhé, j'ai pensé à Lorenzo direct en voyant ton message, merci  

Alaska a écrit:Bienvenue beau gosse !
Magda    Merci à toi belle gosse  

@Micky a écrit:putain t'es perf'
bienvenue parmi nous I love you
Toi aussi t'es belle    Merci princesse  

Ily a écrit:une douceur ici, bienvenue
Merci merci  

@Léonie a écrit:un autre pauvre dans la dèche, j'applaudis à deux mains
bienvenue bb
Et ouais, la hess c'est la vie    Merci à toi chérie  

@Basile a écrit:je connaissais pas keith, mais j'aime keith
bienvenue
Tout le monde l'aime Keith, quand on le découvre   Thanks  

Dorian a écrit:J'adore cette fiche
bienvenue ici I love you
Aww merci à toi  I love you

@Baraa a écrit:bienvenue parmi nous mon petit  
j'aime beaucoup le prénom  
la bouille aussi soit dit au passage  
Ayé j'crois que j'suis love, elle est sublime    Merci ma belle  

Joe a écrit: Bienvenue !
J'aime ce début de fiche
Thanks love  

Simon a écrit:wow tant de boté ça devrait être illégale
mais j'suis gentil et je laisse passer
bienvenue parmi nous boté suprême
Reece alala Jotèm, merci I love you

Invité
Invité


Re: Tu m'appelles "Mon Trésor", est-ce que c'est pour mon coeur ou pour mon argent ?

Message par Invité le Mar 25 Juil - 18:44

mais t'es de toute beauté, et puis ton prénom, non non, t'es trop perf
bienvenue chez toi petit coeur

Invité
Invité


Re: Tu m'appelles "Mon Trésor", est-ce que c'est pour mon coeur ou pour mon argent ?

Message par Invité le Mar 25 Juil - 18:55

Awwww Ken, mi amor Merci beaucoup

Invité
Invité


Re: Tu m'appelles "Mon Trésor", est-ce que c'est pour mon coeur ou pour mon argent ?

Message par Lou le Mar 25 Juil - 19:10

salut toi
t'es sacrément beau dis donc
bienvenue et n'hésite surtout pas si t'as des questions
avatar

Lou
big boss


Voir le profil de l'utilisateur

Re: Tu m'appelles "Mon Trésor", est-ce que c'est pour mon coeur ou pour mon argent ?

Message par Invité le Mar 25 Juil - 20:11

Keukou toi    
T'es pas mal non plus, dis, merci chou  

Invité
Invité


Re: Tu m'appelles "Mon Trésor", est-ce que c'est pour mon coeur ou pour mon argent ?

Message par Lou le Mer 26 Juil - 13:38

dépêche toi vite de finir ta fiche
avatar

Lou
big boss


Voir le profil de l'utilisateur

Re: Tu m'appelles "Mon Trésor", est-ce que c'est pour mon coeur ou pour mon argent ?

Message par Invité le Mer 26 Juil - 13:48

Ouuuuh je vois qu'on a le coup de foudre mam'zelle    j'me hâte  

Invité
Invité


Re: Tu m'appelles "Mon Trésor", est-ce que c'est pour mon coeur ou pour mon argent ?

Message par Invité le Mer 26 Juil - 14:21

T’as tiré temporairement un trait sur la chatte
t'as niqué le game avec cette phrase, jtm
immeuble 3, appartement 21 avec @Baraa , @Simon et moi-même

Invité
Invité


Re: Tu m'appelles "Mon Trésor", est-ce que c'est pour mon coeur ou pour mon argent ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

- Sujets similaires