manger c'est tricher (léa)

Message par Alban le Lun 31 Juil - 16:45

un pas, deux pas, paf, le mur. enfoiré, il grogne, alban, parce que, pourquoi y'a un mur ici, aussi? et l'genre de mur de bâtard avec ses pierres qui frottent contre la peau. "j'suis blessééééééééééé" il gueule. mais personne. il comprend pas, il essaie de se retourner, il se tient au mur, on sait jamais, autant s'en faire un allié. "MAIS DORIAN REVIENS" il hurle, encore, quelque chose à ressemble à ça, mais, pas de réponse. il s'souvient qu'il était parti pissé, au début. et il a cru voir un bar trop cool plus loin. mais en fait, c'était un magasin fermé. et il sait pas trop où sont passés ses potes. ni où il est passé lui-même en fait. il sort son portable de sa poche, mais, code faux, encore, et encore, et, merde, portable bloqué. il ramasse sa bouteille de mélange dégueu qu'il a fait tombé, et il en boit une gorgé, pour s'donner du courage. et y'a quelqu'un. une fille qui passe. "toooooooooooi, la fille, toi, faut que jte parle" il avance, comme il peut. "mais pars pas me laisse pas j'suis perdu" il se met par terre, à genoux, là. "ô toi jolie inconnue je te supplie de me venir en.." y'a son corps qui bascule sur l'côté, et merde. l'équilibre, ça n'a jamais été son fort. "en aide steuplééé dis moi où je suis"

*******************
j'mens surtout à moi-même quand j'répète que j'essaye de faire de mon mieux

Re: manger c'est tricher (léa)

Message par Invité le Lun 31 Juil - 20:43

Elle n'aime pas tellement dormir, Léa. C'est une perte de temps. Durant les instants de sommeil, elle pourrait faire des choses utiles comme de la lecture, de la cuisine ou quoi que ce soit d'autres. Alors, de temps à autre, elle se pose sur son balcon. Elle aime la fraicheur de la nuit caresser ses joues alors que la lune illumine son teint pâle. Pourtant, ce soir-là, elle ne reste pas sur son balcon. Elle a besoin de plus, de marcher. Ses jambes étant bien trop engourdies par son manque d'activité constant. Elle sort alors de l'appartement, en faisant évidemment attention de ne pas réveiller ses colocataires. Elle est silencieusement, à la manière d'une petite souris. Elle se glisse donc dehors, vêtue d'un simple short et débardeur blanc. Elle s'en fou un peu de l'image qu'elle renvoie la nuit, et se vêtir juste pour aller marcher dans la rue n'a aucun intérêt à ses yeux.
Elle entend un cri. Ne voulant pas y être mêlé, elle continue de marcher, comme si de rien n'était. Mais, la voix se rapproche, se faisant plus insistante. Elle tourne la tête, regarde un homme tituber dangereusement, certainement bien bourré. Elle s'approche de lui, doucement comme pour ne pas l'effrayer et ne pas s'effrayer elle-même. « hey, ça va aller ? » Elle se rapproche encore un peu pour le soutenir afin qu'il ne tombe pas complètement raide mort au sol. Le poussant légèrement vers un mur afin qu'il puisse y prendre appuie, elle met une main sur chacune de ses épaules pour le soutenir. « tu veux que j'appelle les urgences ? ou un verre d'eau, au moins ? »
Elle regarde autour d'elle, se demandant avec qui il pouvait bien traîner avant de se retrouver dans un tel état. Sans vraiment réfléchir, voyant bien qu'il serait même incapable de retrouver son chemin vers chez lui, elle passe le bras de l'homme autour de ses épaules pour l'aider à marcher. « je te ramène chez moi, t'as besoin d'un lit et de soin, je pense. » Toujours présente pour sauver la veuve et l'orphelin. C'est bien Léa, ça.

Invité
Invité


Re: manger c'est tricher (léa)

Message par Alban le Mer 2 Aoû - 17:43

c'est vrai qu'il se sent con, avec sa bouche engourdie, ses yeux pas foutus de voir clairs, et l'monde qui bouge autour de lui. il est persuadé qu'il aurait l'air moins con si y'avait dorian avec lui, mais bon. il sait pas trop comment, mais il se retrouve contre le mur, le même bâtard qui lui a griffé le bras. "les urgences?" il répète, il rit. beaucoup. il comprend pas. et puis, d'un coup. "merde j'suis blessé?" il demande. petit réflexe, il porte sa main à son nez, pour vérifier les bases, est-ce qu'il s'est fait pété la gueule et l'a déjà oublié? "bah nan" pas d'sang sur sa main en tout cas. "l'alcool c'est de l'eau" éclair de génie, il prend une gorgée de son mélange. "t'en veux? c'est bon j'te jure, c'est du whisky avec du coca... ah non, c'est pas ma bouteille je crois" mais ça se boit quand même, alors bon. et il se voit, son bras entourant la fille, il comprend pas vraiment tout, mais pourquoi pas hein. "chez toi? sérieux?" il sourit, comme un con, et il s'dit que c'est le genre d'occasion qui n'arrive pas deux fois. et il s'dit aussi que y'a lou, alors, il sourit moins, d'un coup. "mais je peux pas coucher avec toi hein je peux pas" imaginez qu'elle tente d'abuser de son corps, comme ça, sans pression, ce serait gênant. il passe sa main autour de la taille de l'inconnue, il tente de marcher droit. "sinon, on retrouve le bar où j'étais, et tu viens avec moi, j'ai pleins de potes cool à te présenter tu vois"

*******************
j'mens surtout à moi-même quand j'répète que j'essaye de faire de mon mieux

Re: manger c'est tricher (léa)

Message par Invité le Lun 14 Aoû - 21:11

elle comprend pas trop ce qu'il lui baragouine dans les oreilles. il a l'air aussi saoul que désespéré. si c'est possible. léa a l'habitude de se genre de situation, elle a l'impression que les jeunes sont incapables de passer une soirée sans finir à quatre pattes dans leur vomis. ça ne lui est jamais arrivé, elle se demande si ça lui plairait ou non de connaître ce sentiment un jour. elle aide l'homme à marcher, puisqu'il tient à peine debout. elle a un petit rire en entendant qu'elle peut pas coucher avec lui. « j'ai pas besoin de ton consentement, tu tiens à peine debout. » elle lui fait un sourire pour lui montrer qu'elle plaisante, évidemment. elle n'est pas ce genre de femme, et préfère garder sa virginité bien au chaud. elle ne sait pas si retrouver ses amis est une bonne idée. elle continue alors de marcher en direction de son immeuble. « non non, tu vas recommencer à boire, et j'veux pas tellement avoir ta mort sur la conscience. » elle arrive devant l'immeuble et le fait se tenir contre le portail pour avoir les mains libres et chercher ses clefs. « tu vas m'donner le nom du bar, j'irai chercher tes potes en criant ton nom, pendant que tu dormiras bien sagement. ils te ramèneront chez toi demain. »

Invité
Invité


Re: manger c'est tricher (léa)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires