goosebumps + noémie Empty goosebumps + noémie

Message par Invité le Mar 1 Aoû - 23:00


C'est la fin d'après-midi, Sacha rentre, enfin. Son sac pèse sur ses épaules et ses pensées sont gorgées d'image de son lit, puis du foodtruck qu'il devra rejoindre dans quelques heures. Il en gémit presque de fatigue. Bien que son temps soit limité, c'est toujours agréable de passer dans le quartier ; même si des fois, tous ces étudiants lui donnent des maux de tête. La plupart des gens lui donnent des maux de tête, en fait. Les clients surtout. Sach s'arrête un instant pour récupérer son paquet de cigarettes. Penser à ces imbéciles impatients lui donne envie de fumer. Quand la clope atteint ses lèvres, il se remet à marcher en direction de son immeuble. Il espère un peu que ses colocataires ne soient pas là. Histoire qu'il s'étale sur le canapé assez longtemps pour disparaître dans un repos éternel, en silence. La télé ça lui rappelle trop les voix bourdonnantes devant le foodtruck. Même si dès qu'il a un jour de repos, il en profite bien.

L'immeuble apparaît finalement. De ses sept étages sans ascenseur, que Sacha déteste. Heureusement, que son appartement se tient au deuxième étage. Même s'il les aurait monté les sept étages, docile comme il est. Sa cigarette, depuis longtemps, s'est consumée et étrangement rentrer ne lui paraît plus si urgent. Alors, Sach en ressort une, qu'il coince de nouveau dans sa bouche. Quelques minutes passent et là, il la voit. Ses pensées s'étaient un peu égarées, récitant mentalement les recettes du foodtruck, qu'il connaissait par cœur ; il ne l'avait pas remarqué. Sacha a peut-être raté un battement, à sa vue. Son corps s'est peut-être figé, net, comme ça. Mais elle était si intrigante, son image si fragile quand elle disparaissait dès que Sacha tournait la tête. Ce qu'elle lui faisait, il ne le comprenait pas. Jamais, pourtant, ne se lassait-il de sa silhouette. Il ne se demandait même pas quel air il tapait ou si elle l'avait déjà remarqué. C'était une étrange sensation, mais au fond, ça changeait. C'était différent de la colère, de l'amertume qui sévissaient à l'intérieur.

Sacha la voyait tout le temps. Au loin, avant qu'elle ne s'échappe dans la foule. Même devant son foodtruck, même parfois devant son école. Elle laissait une marque sur chaque lieu et son empreinte commençait sérieusement à s'ancrer dans son esprit. Malgré lui, ses cheveux, ses yeux perçants, ses courbes tournaient devant ses yeux. Il finissait par la chercher du regard quand elle n'était pas là. Et maintenant, elle se tient devant son immeuble. Qu'est-ce qu'il allait bien pouvoir faire. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire là.

Invité
Invité


goosebumps + noémie Empty Re: goosebumps + noémie

Message par Invité le Mer 2 Aoû - 21:15

noémie reprenait ses marques tranquillement. Bien qu’elle fasse la fière, ce n’avait pas été facile pour elle de se couper de sa famille, même pour une durée déterminée surtout quand vous en aviez une comme la sienne. elle adorait sa famille, vraiment. elle n’avait jamais autant ri qu’avec sa famille. ok, certains de ses potes étaient aussi très drôle, certains. Malgré tout ça, noémie était partie, deux grosses valises enroulées dans du cellophane pour protéger vos bagages à c’qu’il paraît. ouai, elle l’avait fait quand même au cas où. Depuis qu’elle était revenue définitivement à lyon, elle avait décidé de prendre son temps et à profiter de la ville. la première chose qu’elle avait demandé à sa mère lorsqu’elle était rentrée c’était qu’elle lui cuisine des poivrons grillés. elle passait pas mal de temps finalement à arpenter les rues de lyon. en réalité, les journées de noémie étaient rythmées par l’aménagement de sa chambre, à faire du vélo, un peu d’informatique juste pour l’fun et à lire, beaucoup.

ce midi-là, elle avait mangé avec son père dans un restaurant assez dingue. elle avait mangé du homard. gosse de riche. les parents de noémie avait leur compte en banque sacrément fourni. héritage familial. elle était privilégiée et elle le savait, un peu. ils avaient pas mal débattu de l’actualité notamment sur les élections présidentielles puis sur ce qu’elle allait faire plus tard aussi. c’était ce genre de repas assez doux, où vous buviez du vin jusqu’à trois heures de l’après-midi. noémie adorait aller manger au restaurant avec son papa. un) parce que c’est lui qui payait et 2) parce que c’était toujours tellement beau et quand on dit beau, cela veut dire que tout était beau, pas seulement le lieu mais la table, les plats, son papa au teint hâlé et ses chemises.

noémie avait ri durement son repas probablement à cause des blagues de son père mais aussi à cause de l’alcool. elle l’avait quitté très heureuse aussi heureuse que les happy hours. elle était rentrée à pied, enfin elle était passée dans une boutique de vieux meubles, par curiosité. elle n’était pas du genre à s’acheter des vieux meubles. elle avait presque acheté une lampe assez kitsh avant de changer d’avis. du coup, elle était là déambulant dans les rues de lyon, puis elle avait vu ce glacier alors elle avait décidé de s’acheter une glace. deux boules parfum yaourt. puis elle avait marché jusqu’à chez elle, son nouvel appartement qu’elle partageait avec des personnes qui avaient l’air fort sympathique, toujours plus qu’elle. elle s’était plantée là juste en face de l’entrée de son immeuble, la tête face au soleil, léchant sa glace comme une enfant de cinq ans. elle n’avait pas encore envie de rentrer. elle voulait juste sentir la chaleur sur sa peau. noémie était dans son monde, et elle ne faisait plus attention à grand chose.

Invité
Invité


goosebumps + noémie Empty Re: goosebumps + noémie

Message par Invité le Jeu 3 Aoû - 13:42

Maintenant qu'elle est là, le jeune mystère de Lyon, Sacha ne sait plus trop où se mettre. Sa stupeur s'est calmée, mais la panique de l'anticipation semble se glisser désormais, dans son esprit. C'est désagréable. Ses yeux ne peuvent s'empêcher de retourner vers la jeune femme, alors que ses paumes chauffent doucement. C'est inhabituel, cette sensation et Sacha hésite à partir. Mais il veut rester, aussi. Pour une fois qu'elle ne disparaît pas dès qu'il tourne la tête, pour une fois qu'elle est à porté de mains. Sauf que, Sach ne sait pas s'il tendra la sienne. La cigarette qui se consume entre ses lèvres, lui donne une excuse pour rester dehors, mais pour combien de temps encore. Qu'est-ce qu'il pourrait bien lui dire, de toute façon. Je te vois partout, tu me suis ? - Non. Lui demander d'où elle vient, son âge, même lui proposer une cigarette ; ça lui paraît tellement stupide.

Être aussi intimidé par quelqu'un, c'est surtout ça, qui change. Sach qui affronte tout le monde d'un air renfrogné, désinvolte et face à elle, rien. C'est peut-être la peur de la désillusion qui le rend si méfiant, si incapable. Faire un service de 24h lui paraît moins dur que d'aller l’accoster ; et dieu seul sait 24h de service, c'est long et s'en suivrait sûrement l'épuisement total de toute parcelle d'énergie chez Sacha. Même s'il se décide à faire le premier pas, il a l'impression d'être figé, comme-ci ses membres étaient devenus du ciment ; comme paralysé. Putain, et pourquoi se prend-il autant la tête pour cette fille. C'est pas comme s'il la connaissait. C'est pas comme s'il en avait quelque chose à faire de sa vie, d'où elle vient et où elle va.

Prit d'agacement envers lui-même et ce que cette fille lui fait ressentir, il écrase sa cigarette par terre. Sacha est prêt à partir, à rentrer chez lui pour enfin se reposer. Il comptait le faire, il allait engager la marche, un pied devant l'autre, si ce n'était pour le mec qui venait de se rapprocher d'elle. C'était pas de la possessivité, plus de la curiosité, ou un peu des deux, qui sait. Espionner les gens, Sach n'en fait pas non plus une habitude, mais là, ça le piquait quand même de voir ce qui allait se passer. Était-ce son frère, un pote, son mec. Une chance que Sach ne soit pas allé lui parler si ce gars s'avère être son copain.

Invité
Invité


goosebumps + noémie Empty Re: goosebumps + noémie

Message par Invité le Ven 4 Aoû - 1:51

le silence se brisa. une voix grave avait fait sortir noémie de ses pensées. what the fuck man ? ‘salut j’te trouve plutôt bonne’ la tête de noémie se baissait et scrutait l’inconnu de la tête au pied. noémie n’allait pas prendre la peine de répondre, genre vous répondez quoi à ça. elle commençait à l’ignorer. ‘tu veux pas aller boire un verre, pour qu’on apprenne à se connaître ?’ elle avait lâché un soupir sans vraiment se contrôler. ‘non merci, sans façon’ elle avait hésité à parler en anglais en mode oh, I don’t speak french, bye. c’était la technique qu’elle avait élaboré avec sa cousine lorsqu’elle était au lycée. il était très utile de faire semblant de ne pas comprendre mais vraiment pas, genre pas un mot et surtout il était important de faire semblant de ne pas comprendre les français parler anglais, genre ne faire aucun effort puis finir sur un léger sourire un peu candide alors que cela n’était pas le cas. bref, elle aurait peut-être dû jouer cette carte finalement, il n’avait pas l’air de vouloir la lâcher.  joie. ‘ah ouai, pourquoi ?’ noémie baissait ses lunettes le long de son nez ‘pourquoi quoi ?’  le mec était face à elle, il n’était pas très grand, un peu trop musclé au goût de noémie. ‘allez viens, on va se poser sur une terrasse, t’as bien cinq minutes’ pourquoi les gens s’obstinaient à vouloir continuer à s’accrocher à quelque chose alors que clairement la réponse était non et rien n’allait la faire changer d’avis dans l’immédiat. ‘hum.. parles-tu français ?’ ce n’était peut être pas la bonne question à poser, effectivement. ‘bah ouai j’parle français, tu prends pour un con ou quoi.’ elle continuait à le fixer de manière stoïque. cela devait être finalement assez énervant de faire face à une personne qui ne montrait aucune réaction particulière. ‘hum… du coup tu comprends le français ?’ elle voyait que son interlocuteur commençait à perdre son calme ‘vas-y tu crois quoi ?’ noémie affichait un léger sourire narquois s’afficher sur son visage, celui qui peut énerver beaucoup ‘si tu parles français et que tu comprends le français, j’me demande ce que tu ne comprends pas dans le mot non… car je dois t’avouer que je suis un peu perplexe parce que j’ai pourtant utiliser un mot simple, tu vois niveau premiers mots’ noémie, sois gentille. ‘tu m’prends pour un bouffon, c’est ça ? Allez viens… ' il lui attrapait son bras pour l’emmener je ne sais où. noémie se retrouve à marcher quelques pas, parce oui il avait un peu de force quand même. ‘si j’étais toi, je ne ferais pas ça.’ il s’arrêtait net. ‘ah ouai pourquoi ?’ il lui jetait un regard supérieur et plein de défi. ‘tu vois le mec là-bas’ elle pointait avec sa main libre ce gars qui était dans l’entrée de son immeuble. noémie ne l’avait pas remarqué toute de suite, elle l’avait juste vu rapidement au moment où ce vieux mec était venu l’aborder. ‘et bien c’est mon mec et j’suis pas certaine qu’il apprécie… donc tu devrais vraiment me lâcher. ‘ petit sourire crispée puisqu'il venait de serrer un peu plus  son poignet. noémie et ses bons plans… il faudrait  qu’il rentre dans son jeu, sinon elle allait être vraiment dans la merde. elle tournait la tête dans sa direction, elle ne savait pas vraiment ce qu’il attendait là mais il avait l’air de regarder dans leur direction alors elle levait sa main pour lui faire un signe pour lui faire comprendre que la  toute suite, ça serait cool qu’il se ramène genre maintenant.

Invité
Invité


goosebumps + noémie Empty Re: goosebumps + noémie

Message par Invité le Sam 5 Aoû - 12:35

Pas de retrouvailles chaleureuses pour son mec, apparemment. Elle garde une distance et Sach se dit que finalement, elle ne le connaît peut-être pas ce mec. Il entend quelques bouts de phrase, mais lui-même a gardé une petite distance pour passer inaperçu. Bien qu'il soit loin, la voix rauque de l'inconnu résonne et Sacha comprend bien vite ses intentions. Pauvre mec. Déjà que lui-même galère quand il est pas bourré pour accoster une fille sans se prendre une chaussure, celui-là a juste perdu toute technique. Sacha compatis, un peu. Maintenant qu'il est posé à observer le spectacle, une nouvelle cigarette s'est extirpée du paquet. C'est pas un gros fumeur, mais ça occupe et ça lui donne une certaine crédibilité pour rester devant son immeuble.

Qu'est-ce qui empêche, Sacha, de se ramener directement quand il lui attrape le bras, pas mal de raisons existentielles. Faire le sauveur de demoiselles en détresse, ça fait longtemps que ça ne l'intéresse plus. C'est pas comme-ci l'inconnu était extrêmement baraqué, non plus. Mais c'est vrai que Sach avait pas prévu de se battre en rentrant chez lui, aujourd'hui. Surtout qu'un coquard, ça effraierait les clients du foodtruck et son boss le tuerait. Sach attend de voir comment ça tourne, quelques secondes, histoire de juger si ça vaut vraiment le coup ; c'est pas très édifiant comme attitude, mais ça fait longtemps qu'il s'en fout. Sauf qu'elle lui fait signe de la main. Il met un petit temps à comprendre que c'est lui qu'elle vise -en même temps, y a pas trop de monde à proximité, puis il se ramène.

Petit échauffement mental, mise en condition. La place du connard a déjà été prise, Sacha a donc le bon rôle dans l'histoire. Quand il les atteint, quelques secondes plus tard, son esprit divague un peu du sujet. C'est qu'elle est belle, de près. Sach zone un peu sur son visage, avant de se rappeler qu'il faut se débarrasser du mec lourd. Tout en lui retirant la main du bras de la jeune femme, ne lésinant pas sur la force de sa poigne, il dit : « Je peux savoir ce que tu fais, là ? » Sach garde son éternelle expression renfrognée, qui a l'air de faire son effet. « J'espère qu'il y a aucune trace sur son bras, sinon je te monte en l'air, ok. » Il annonce finalement, tout en gardant son regard fixe sur le mec. Ça fait longtemps qu'il s'est pas battu et l'adrénaline lui glisse doucement dans les veines ; mais en fait, il en pas si envie que ça, y a toujours des séquelles même temporaires, c'est chiant. « Tu dégages, maintenant. » S'en suit.

Invité
Invité


goosebumps + noémie Empty Re: goosebumps + noémie

Message par Invité le Jeu 24 Aoû - 10:23

il se rapprochait d’eux, et maintenant noémie faisait la maligne. t’as raison, noémie, t’es pas encore assez dans la merde. il avait compris et elle imaginait qu’il allait lui plier cette histoire en deux secondes et comme ça, elle pourrait retourner à ses occupations. ‘je peux savoir ce que tu fais ?’ puis elle entendait sa voix grave et un léger sourire à peine perceptible s’affichait sur son visage. mais le gars était quand même déterminé, ouai beaucoup même. normalement il devrait au moins lui lâchait le bras. t’avoues à un moment que bon voilà t’es ridicule et tu te barres. ouai, mais lui non. elle était tombée sur le jackpot. ‘tu vois j’t’avais dit qu’il n’allait pas être content’ et si tu fermais ta gueule, noémie ? ‘tu dégages maintenant ?’ ouai dégages connard.  et elle ne savait pas pourquoi mais il restait là, la main toujours sur son bras. noémie le regardait dans les yeux. il avait les pupilles dilatées. ‘mais t’es défoncé mec, lâche moi c’est bon là.’ elle ne l’avait pas remarqué de suite que le gars était pas clean. enfin, t’es déjà de base pas clean pour agir comme ça mais  en étant sous effet de drogues, ça explique certaines choses. sans vraiment savoir pourquoi, le gars avait complètement oublié noémie, enfin oublié il ne lui adressait plus du tout la parole comme si elle était devenue transparente. basculement des épaules de trois quart  ‘tu vas me faire quoi mec ?’ lâchait-il au sauveur de noémie. ‘si j’ai envie d’aller boire un café avec ta connasse de meuf, elle vient boire un café avec moi’ noémie se met à rire parce que la situation est ridicule, genre elle aurait vraiment dû s’abstenir de rire mais c’est tellement en fait y’a plus de mot pour décrire la situation. maintenant, c’était une connasse, bah ouai sympa merci mec. noémie, pincement de lèvres, regardait ce gars qui avait bien voulu intervenir en mode ‘steuplé, fais quelque chose’. elle ne l’avait jamais vu, il était un peu plus grand qu’elle, puis il avait des yeux bleus. il était cute. il n’y avait personne autour d’eux, la rue était déserte comme si c’était normal, comme si le destin avait décidé de ne pas être en leur faveur. puis sa glace fondait coulant le long de sa main. vie de merde.

Invité
Invité


goosebumps + noémie Empty Re: goosebumps + noémie

Message par Invité le Lun 28 Aoû - 22:53

Il espérait que le mec lâcherait l'affaire, mais c'est plutôt le contraire ; bien que Sacha ait tenté de retirer sa main, celle-ci reste accrochée au bras de la fille. Qu'il est lourd, c'est pas possible. Un soupir d'agacement s'échappe alors que l'autre phase, une expression louche sur le visage. Y a mille trucs qu'il aurait préféré faire, que ça, mais bon, vu que c'est pour elle… Ses commentaires le font un peu rire intérieurement. Il lui conseillerait bien de moins faire la maligne, mais s'abstient. Sach ne peut pas la contredire sur l'état du pauvre gars, il a vraiment l'air défoncé.

L'expression de Sacha devient amer devant la remarque du gars ; il sait pas ce qui passe le moins, ça tourne franchement au ridicule. Il allait lui mettre une patate directe, mais le rire un peu hystérique de sa voisine, le fait caler. Ça le prend un peu au dépourvu, quelques secondes. Elle l'aide pas du tout là et ses joues s'enflamme légèrement. « Putain, mais ferme ta gueule. » Et le poing de Sach s'écrase en slow motion sur la tête du mec. Il profite qu'il soit désorienté pour enfin retirer sa main du bras de la fille et s'en suit un coup de pied dans les parties intimes du gars. Ouais, c'est pas cool, mais Sacha s'en fout un peu, puis au moins ça va calmer ses ardeurs. « Te relève pas, vieux. » Conseille Sach, le regard dédaigneux fixé sur la forme courbée du mec. Qu'il se relève pas pour lui aussi, parce qu'il s'est un peu fait mal sur le nez du gars, donc bon.

Son regard se tourne vers la fille à ses côtés, c'est bref, il préfère pas perdre de vue l'autre, histoire d'anticiper la revanche. Et peut-être aussi parce qu'elle l'intimide ; il se demande bien ce que c'est, que ce nœud qui se tord dans son estomac. Il retire sa main quand il se rappelle que celle-ci est toujours posée sur le bras. Ses sourcils se froncent encore plus. « Faudrait investir dans du spray anti-con, au cas où personne viendrait à la rescousse de la princesse. » Qu'il lui dit, le regard ailleurs, genre Sach se sent pas concerné ; on aurait pu le croire, si ses joues n'avaient pas gardé une teinte rosâtre.

Invité
Invité


goosebumps + noémie Empty Re: goosebumps + noémie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé