Cendre de lune, petite bulle d'écume. {Forrest}

Message par Invité le Ven 11 Aoû - 13:22

Cendre de lune, petite bulle d'écume.
Ange ft. Forrest






Et le rouge à lèvres pour compléter le tout. Demain, Ange n'avait pas boulot. Ce qui voulait dire que ce soir, c'était sortie. Toutes les semaines, au moins pour une soirée, Ange avait besoin d'un bain de foule. De voir des gens, de danser, de boire, de se faire allègrement draguer par des gros beaufs qu'elle enverra chier, ou par des beaux jeunes hommes qu'elle gardera pour terminer la nuit. Et pour ça, elle avait besoin de se faire belle. De mettre une jolie robe. De mettre une jolie perruque. De bien se maquiller. De bien se coiffer. Elle prenait son petit sac, mettait ses talons hauts et laissait ses ploucs de colocs passer leurs soirées à l'appart comme les gros loosers qu'ils étaient, #EvilAnge.

Sauf que Ange, elle est pas non plus naïve à ce point. Elle sait qu'Isaac a encore le contrôle. Et qu'il n'est pas encore prêt à partir vu l'état du compte en banque d'Ange. Et tant qu'Isaac sera là, Ange ne pourra pas aller dans n'importe quel bar. Et elle savait déjà où aller. Il y avait ce pub. Ce pub où Ange ne risquait pas de voir cette fameuse expression qu'elle avait déjà vu au lycée. Ce visage qui se deformait quand elle enlevait sa jupe. Ce visage qu'elle s'était promit de ne plus voir. Plus jamais.

Il y avait donc ce bar. Un petit bar sympa entre un pub irlandais et une boîte gay. Ange avait l'habitude d'y aller. Les gens la connaissait bien, maintenant. Après tout, avec toutes les photos qu'elle postait sur Instagram, le personnel avait finit par guetter ses venues. Ils lui offraient même  parfois la première collation. Et quand elle passait la porte d'entrée en faisant claquer ses talons, en balançant ses longs cheveux par dessus son épaule, et qu'elle attirait l'attention même si l'ambiance était à son paroxysme, Ange, elle pouvait pas s'empêcher d'être satisfaite. Parce que tous ses efforts, toutes ces choses qu'elle faisait pour être la plus belle, c'était pas en vain. Et le petit Isaac fébrile et timide ne cessait de la remercier pour ça. Alors continuez. Continuez de la regarder. Parce que c'est son unique raison de vivre.

Le petit Ange se fraie donc un chemin jusqu'au bar pour s'assoir au comptoir. C'est le début de la soirée et pourtant, il y a déjà beaucoup de monde pour un milieu de semaine. Un petit selfie. #Party. #Cocktail. #RedLips. Emoji rouge à lèvres. Emoji Martini. Emoji Diable. Treize commentaires. "Oh tu es à ce bar ? Il est trop cool !". "Trop belle ma chérie je t'adore". "Nouveau rouge à lèvres ?". "Trop de chance, moi je bosse demain". Elle sourit. Qu'est ce qu'elle en avait foutre que tu bosses ou pas demain ? Contentes toi de lâcher un like, de lui dire qu'elle est magnifique puis passes ton chemin, trou d'cul. Elle pose son portable en soupirant. Une petite gorgée de son Mojito Fraise. Un regard dans son miroir de poche. Ce soir, personne ne l'avait abordé. Pour l'instant. Elle se redresse légèrement. Elle arrange ses cheveux. Et ses beaux yeux bleus scrutent le moindre regard.

Allez. Regardez la. Regardez comme elle est jolie cette poupée. Regardez comme elle est petite. Regardez la. Regardez moi.


made by black arrow

Invité
Invité


Re: Cendre de lune, petite bulle d'écume. {Forrest}

Message par Forrest le Mar 15 Aoû - 18:35

Cendre de lune, petite bulle d'écume.


Ange & Forrest

La trotteuse n'as pas vraiment beaucoup de chemin depuis que Forrest s'était arrêtée ici pour capturer quelques montres de poche sur son smartphone, mais là c'est les sales bêtes et leur parents qui pullulent autour de ce parc. Forrest n'a pas le temps de les supporter. Forrest is outta there.

Les rues se suivent, se ressemblent peut-être mais quelle importance, c'est clairement pas ce qui importe ... Elle fait son chemin grâce aux Pokéstops qui constellent la ville. Elle se promets de visiter sérieusement chacun de ces lieux chargés d'histoires. Mais bon les promesses, c'est de l'eau et en parlant d'eau, Forrest a bien envie de boire ce soir, mais il n'y a plus grand chose à la maison, et le chamboulement qu'ont causé les départs de deux colocs lui ont eu également leur joli effet. Fallait qu'elle se change les idées..

Un petit détail interpelle Forrest. Elle s'est perdue, et elle se retrouve presque à court de batterie à avoir trop utilisé sont téléphone.
Les rues semblent interminables, et toutes les directions semblent lui faire s'éloigner de son domicile...
Alors avec le peu de batterie qu'il lui reste elle recherche un bar ou elle pourrait "squatter l'électricité".
[...]
Elle arriva devant le bar, sans meme voir le nom, elle passe la porte et étrangement elle ressent plusieurs regards se tourner vers elles. "Étrangement" ne l'était pas tant, la cause venait du fait que c'était un bar à habitués, et les habitués n'ont pas l'habitude de voir de nouvelles têtes. Coup de pression et coup de panique mais c'était passager.
N'oublie pas, chill, ma reine.
N'oublie pas ici tu n'es personne, tu peux t'amuser à devenir qui tu veux. Choisis ton masque et amuse toi ici.
Depuis un bon moment ce n'est plus l'heure des lunettes de soleil, mais elle garde les siennes, ça lui donne un style (et quelques doses de confiance en soi.) elle les redressa prit place au comptoir, juste à côté de la seule personne qui ne l'as pas regardée. Enfin c'est ce qui lui semblait.

"Un Mojito, classique s'il vous plait."

La serveuse, qui était surement plus jeune que Forrest lui a demandé ses papiers. Forrest exaspéré d'avoir l'air plutôt jeune, et flattée qu'on la pense plutôt jeune, lui prouve sa majorité.
"Bon sang, J'ai vraiment l'air si jeune ?" pensa-t-elle trop fort.

"Oh et aussi j'aurai un service à vous demander, est ce que serait possible de mettre à charger mon téléphone quelques minutes, juste ce qu'il faut pour contacter ma coloc'?"
La serveuse, étonnée de sa demande pas si habituelle accepta et commenta d'un "C'est juste parce que j'ai douté de ton âge.", commentaire qu'elle ponctua d'un clin d'œil, que Forrest n’a pas remarqué.
En attendant son verre, il fit une petite visite des lieux. Visite c'était un bien grand mot, trois quatre regards un peu partout qu’elle n’achèvera pas car sa voisine a attiré son attention.
Il jeta donc un œil à sa voisine, son teint était étrangement uniforme, presque pas d'imperfection, maquillage presque parfait, en tout cas très travaillé. Forrest semble faire pâle figure avec sa simple chemise noire et son jean slim tout aussi noir, mais ses lunettes la sauvent, les verres de couleur égaye sa tenue bien sombre.
Alors en attendant le verre elle l'aborde en lui touchant brièvement l'épaule.
"Hello, Question. Est-ce que j'ai l'air d'une mineure ?"
Comme premier contact, on a déjà vu mieux. Et comme fin de premier chapitre également

electric bird.


*******************

Spoiler:

Re: Cendre de lune, petite bulle d'écume. {Forrest}

Message par Invité le Mer 16 Aoû - 1:48

Cendre de lune, petite bulle d'écume.
Ange ft. Forrest




BlingBling. Les glaçons de son Mojito Fraise s'entrechoquent. Ange soupire. La menthe qui se mélange avec les morceaux de fraises, le tout trempé dans un mélange de jus de citron et de rhum. Et sa paille noire touille, encore et encore. Et les glaçons font un peu plus de bruit.

La musique change. Il remplace le prince Timberlake par ce hit de l'été, Despacito. Et Ange, elle a cette chanson en horreur. Chaque année, il y avait un latino qui se ramenait avec sa petite chemise, ses yeux brillants et son teint du sud pour faire chauffer les culottes. Et à chaque fois qu'elle entendait cette chanson, elle poussait un soupir. Les gens se mettaient à danser avec un peu plus de proximité. C'était la musique pour pecho. Tout dans la vulgarité, tout pour baiser ce soir, tout ce qu'elle n'aimait pas. Pire encore, un jeune garçon l'aborda pour danser. " Coucou, ma jolie. Une petite danse, ça te tente ?". Elle pourrait lui vomir dessus tellement sa chemise était atroce. Trop de gel dans les cheveux. Une haleine de chacal alcoolique. #Looser. Elle lui lance un regard dédaigneux et, forcé de constater que le petit ange n'est pas intéressé, il part se frotter à d'autres putes sur la piste de danse.

Ange n'avait pas besoin de ça. De ce genre de garçons. Ange, c'était une princesse. Ange elle méritait un chevalier, Ange elle méritait un Roi. Pas un bouffon plus intéressé par ce qu'elle n'a pas (encore) dans la culotte. Ange elle avait besoin d'un gars qui respecte son corps en construction. Elle avait besoin d'un gars qui aime Ange mais qui ne déteste pas Isaac. Elle avait besoin d'un gars qui la protège des garçons, du garçon qui la pousse vers le fond. Elle avait besoin d'un gars qui la regarde, d'un gars qui l'admire. Elle avait besoin d'un gars costaud, un gars qui puisse prendre soin de son petit corps de poupée. Elle avait besoin d'un gars beau, parce qu'elle le méritait. Elle avait besoin d'un gars doux parce qu'elle avait trop souffert des coups des autres. Elle avait besoin d'un gars qui la laisse pas en arrière, un gars qui la fait sentir comme si chaque jour en sa présence était une fête. Elle avait besoin d'un gars qui l'embrasse sans penser à Isaac. Elle avait besoin d'un gars qui lui fait l'amour sans penser à Isaac. Elle avait besoin d'un gars qui ne pense pas Isaac mais qui ne le renie pas. Elle avait besoin d'un gars à la hauteur. Ange, elle avait besoin de ce genre de gars.

Y'avait cette fille. Cette fille aux mèches folles qui commande la même chose qu'elle en moins cool. Y'avait cette fille avec sa chemise de garçon et son air perdu. Y'avait cette fille qui lui rappelait un fantôme de son passé. Y'avait cette fille qui jouait les petits garçon alors qu'Ange était un petit garçon qui jouait la jolie fille. Ne la regarde pas, Ange. Pervers. Tais-toi. Dégoûtant. Tais-toi. T'es un garçon qui mets des jupes ? T'es le pire. Fermes ta gueule, putain.

Elle termine son verre d'une traite avant de sentir un contact sur son épaule. C'était cette fille. Elle déglutit. Gardes ton calme. Tu es une princesse. Tu es une poupée. Tu es Ange.


" Hello. Question. Est-ce que j'ai l'air d'en avoir quelque chose à foutre ? "


Elle sèche, cette voix si spéciale. Ce mélange d'aiguë et ce soupçon de grave. Ils brûlent, ses yeux bleus. Ils brûlent d'un sentiment étrange. Une haine. Mais ce n'est pas cette fille qu'elle déteste. Elle, elle n'a rien fait. Mais Ange n'a pas que le goût du rhum dans la bouche. Ange, elle a le goût de la rancoeur. Elle a les pleurs d'un petit garçon que les gens n'aimaient pas voir en jupe. Elle a le sang des blessures causées par les coups de ses camarades. Ange, elle a l'orage inquiétant des mauvais souvenirs qui plane au dessus de sa frêle existence.


made by black arrow

Invité
Invité


Re: Cendre de lune, petite bulle d'écume. {Forrest}

Message par Forrest le Mer 23 Aoû - 22:05

Cendre de lune, petite bulle d'écume.


Ange & Forrest

Règle de base dans un nouveau bar : « on teste les classiques » et son Mojito était juste dans la moyenne, Forrest en a déjà fait de meilleurs. Mais le regard de jugement, mélangé avec la réponse acerbe de cette fille avaient raisonné comme un avis de défi.
Okay, Limit Break pour moi.
Elle se tourne vers la serveuse, toujours la meme, et meme si elle n’avait pas fini son Mojito classique, elle allait déjà prendre autre chose. Elle devait déjà prendre autre chose.
« Alors un Jägerbomb pour moi s’il te plait. »

Le Jägerbomb, c’est l’une des boissons favorites catégorie « boissons lourdes » de Forrest. C’est un shot de Jägermeister, une liqueur faite d’herbes, qu’on lâche littéralement dans un verre de boisson énergisante, du Red Bull en général, mais là ils l’ont dilué avec un ersatz bon marché. Les effets et les ressentis se situent entre caféine et alcool, lié au gout caramel du shot, le Jägerbomb ravit les papilles et donnent un coup de boost, peu souvent négligeable. Parce le coup qu’elle vient de prendre était plutôt sévère.
Ou je l’avais découvert déjà ? Ah, Ophélia.


Une virée en montagne, une sortie en boite, une boisson prise complètement au hasard, avec une fille qu’elle connaissait pas encore assez, un coup de cœur, deux coups de cœur, trois cul-secs. Une nuit diluée de baisers, la taurine avait scellé leur sommeil, et l’alcool leur pudeur… Les souvenirs aigres-doux ça n’enjaille personne, bon sang.
Et même si l’alcool fait peu d’effet sur elle, la caféine sait toujours faire son show, elle sait qu’elle ne doit pas en abuser. Alors elle l’engloutit cul-sel, comme une référence à sa partenaire d’un soir.

Forrest regarde à nouveau le tour du bar, elle à cette impression de déjà-vu avec cette fille…. Le vigile, un lourdaud, deux autres potentiels, et les reluqueurs. La musique, commerciale et pourtant bon marché, faut bien faire bouger les foules, foule en soi plutôt commune excepté quelques filles plutôt mignonnes et quelques gars à son gout, pas autant que son Jägerbomb, mais pour une entrée par hasard c’est pas mauvais.
Mais Forrest revient à cette fille qui pensait qu’elles resteraient sur cette réponse. Elle sourit doucement et commence par ceci :

«Euh alors si tu veux mon avis, non ça c’est moi qui m’en fiche, légèrement plus que le … puis se lève et se tourne vers celui qu’elle élu à la " plus mauvaise phrase d’accroche "
Relou qui n’as rien de mieux à faire que de te saouler et qui ferai mieux de retourner danser plus loin.»

Forrest jette un œil au vigile et s’assure que ce dernier surveille la scène, ils sont bourrus et virent n’importe qui n’importe comment, mais virer une fille de son bar ça l’a fout mal, elle n’avait rien à craindre. Forrest savait également qu’elle avait déjà vu cette fille quelque part, c’est une petite célébrité sur les réseaux sociaux.
Heureusement que j’ai dit petite…
Mais sans téléphone, ça ne va pas être facile à prouver sans lui demander indiscrètement. C’est la caféine qui fait ça mais elle a déduit que la présence de la princesse à la tenue de jais influence les entrées et ventes de ce soir et qu’il faudrait éviter de là contrarier, c'est pas bon pour les affaires. Le jeune gars pris de court, fit simplement demi-tour.
Pas plus de casse ? Et bien on en profite.
Elle retourne à sa place, redresse à nouveau ses lunettes, et replace sa mèche en dehors de son champ de vision.

« Allez, je finis de t’embêter. Amuse-toi bien. »

Et retourne à son Mojito, elle va le boire plus tranquillement, à ce prix-là les verres se savourent.

electric bird.


*******************

Spoiler:

Re: Cendre de lune, petite bulle d'écume. {Forrest}

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé