CAN'T HELP MYSELF (ILY)

Message par Invité le Lun 14 Aoû - 1:09

Ce soir, Vivi, elle voulait toquer à la porte d’Ed, parce que ça s’était mal passé, qu’elle n’avait pas tout compris, ça s’est joué si vite. Comme un mauvais film dont le scénario est décousu et où le choix des acteurs laisse à désirer. Elle se trouvait spectatrice de ce mauvais goût, de ce goût âcre et acrimonieux, d’ce sel glissé douloureusement sur la langue, sur les capteurs de goût. Ça s’imprègne, ça stagne, ça râpe, ça fait des trous dans le cœur. Elle n’aimait pas se sentir en mauvaise position, n’aimait pas ne pas parvenir à maîtriser l’image qu’elle renvoyait d’elle-même. Maelström de sentiments enfuis dans la cage thoracique, elle hésite quelques instants avant de porter quelques coups à l’appartement 42. Réfléchissant à ne pas rebrousser chemin, peut-être qu’il ne serait pas présent, elle n’avait sans doute pas envie de le voir puisqu’il n’en avait envie, elle pressait les pans de sa veste un peu plus contre son corps comme pour y dissimuler ses hésitations et attend, l’air le plus neutre possible.
Seulement… seulement, ce n’était pas Ed qui se tenait face à elle mais bien Ily, Ily cet amour perdu, Ily cet amour qu’avait jeté l’ancre et le bateau avait sombré, quand des traînées blanches venaient déranger le bleuté du ciel, bleuté qui avait longtemps coloré ses doigts, faute d’avoir essayé maintes fois de plonger les mains dans le firmament pour attraper les étoiles et les remettre dans leur couple sans artifice. Son âme en détresse, son âme qui s’met en pls, elle était quand même contente de le voir Ily parce que dans le fond elle ne l’avait jamais oublié, n’avait jamais cessé de l’aimer Ily, Ily dans ses bras qu’elle se souvient, Ily sur ses lèvres pour des baisers-coccinelles. Le radeau qui prenait quand même toujours l’eau quand Ily la regardait et son regard qui s’abaisse maintenant à ses pieds. Elle le relève pour lui adresser un sourire, un sourire sincère. (C’était pas toi que j’étais venue voir mais c’est sans doute mieux comme ça.) Sa- salut. Tu vas bien ? qu’elle lui jette, simplement. Qu’elle lui jette dans l’air aussi lourdement que l’ancre il y a quelques mois dans les profondeurs des mers d’son amour noyé.

Invité
Invité


Re: CAN'T HELP MYSELF (ILY)

Message par Invité le Lun 14 Aoû - 20:37

le calme. un bruit vient du fond.
la solitude d'un appartement. une présence brise le silence.
la fumée casse l'oxygène. la musique s'échappe par les écouteurs.
les notes coulent le long de son corps. la plante dans le coin de la porte savoure le spectacle.
ilyas entend un bruit. le silence revient. son coeur bat.
il va à la porte, il l'ouvre.
il la voit.
viviane. elle est juste là. juste maintenant. comme ça, pour lui demander si elle va bien.
et toi ? si elle est là;
si tu es là. c'est pour quoi ? pas pour rien. pour lui, pour moi, pour eux.
ilyas sourit. il la laisse pas passer pour autant.
son esprit n'est que brume alors il lui faut le temps de réagir. de comprendre.
faut le secouer, le gamin, il va plus bien.

Invité
Invité


Re: CAN'T HELP MYSELF (ILY)

Message par Invité le Mar 15 Aoû - 13:30

Il a la tête du gars qu'est fatigué, la tête du gars qu'est dans les nuages - la lune ou Saturne ? lunatique ou saturnien, Vivi elle lui adresse quand même un sourire, pour ses jolis yeux, ses pupilles dans lesquelles elle nageait, nageait, nageait sans s’arrêter.
peut-être qu'ils avaient un peu de rouille au cœur,
de rouille dans les os pour s'faire une étreinte,
pour s'dire (vas-y rentre, tu veux un café?)
de toute façon Vivi elle avait loupé l'coche, Ily il s'en foutait,
Ily il était ailleurs même quand elle lui parlait,
y avait plus le fil rouge qui les reliait
il était coupé. t'as pas répondue ily. oui j'vais bien, merci.

Invité
Invité


Re: CAN'T HELP MYSELF (ILY)

Message par Invité le Mer 16 Aoû - 15:50

cramé, lui hurle une voix dans sa tête.
cramé, elle t'a grillé.
cramé, t'as trop fumé.
il se retire de devant la porte, il lui ouvre un chemin et il répond.
non, sa voix reste en suspens. son regard se pose sur la blonde, il ne peut s'empêcher de sourire.
non, il a pas répondu, mais pour dire quoi ? combien il a merdé, combien il voudrait une carte "sortie de prison", un murmure qui lui dise que c'était juste un test, qu'il l'a pas eu, mais que c'est pas grave. que quelqu'un lui hurle que c'est rien, juste la vie. sauf que c'est pas elle qui a fait sa pute, la vie, mais lui, ily.
tu venais pour ? sa voix ne se finit jamais réellement, elle s’essouffle, il est à bout.
il a besoin de se reposer, sur quelqu'un.
alors non, il ne veut pas que le fil se coupe, même si ça risque de faire passer le niveau en mode difficile.

Invité
Invité


Re: CAN'T HELP MYSELF (ILY)

Message par Invité le Jeu 17 Aoû - 16:28

Ily il a des yeux qui se creusent, il a des cernes qui creusent creusent avec des pelles pour bâtir son empire à madame fatigue,
(ou alors est-ce des tiroirs pour ranger les tristesses dedans ?)
(dis-moi Ily, qui a percuté ton cœur pour qu’il soit émietté dans ta poitrine ?)
(ça se voit d’ici, tu sais, ça suinte au travers, ça pue la plaie qui s’est jamais refermée)
(j’ai peut-être du mercurochrome dans mon sac si tu veux…)
non ça ne va pas ou non t’as pas répondu? (parce que moi, j’le sais, j’le sens, que c’est pour les deux de toute façon)
et son sourire qui s’élève et qui sonne faux, ce masque emprunté pour cette gigantesque mascarade qu’est la vie, elle aimerait bien lui dire qu'il peut le ôter (tu sais maintenant, j'te connais) mais elle sait qu'elle n'est pas en droit de dire ça Vivi, parce que maintenant, tout est fini
et sa compresse son cœur dans sa cage thoracique, il aimerait bien déployer ses ailes et s'envoler (là, maintenant).
ed, de base mais...j'suis vraiment contente de te voir, tu sais?
elle n'attendait rien, pas de retour, peut-être juste qu'il la laisse rentrer un peu (dans son palpitant?)

Invité
Invité


Re: CAN'T HELP MYSELF (ILY)

Message par Invité le Dim 20 Aoû - 16:30

viviane te connait. comme tu la connais. vous vous connaissez et vous reconnaissez ces petits riens.
ilyas se mord l'intérieur de la bouche. il doit répondre, rendre des comptes. pourquoi insistes-tu autant ? pourquoi ça t'intéresse, tu venais même pas le voir. pourquoi tu viens trifouiller son coeur, pourquoi t'as besoin d'enlever son masque ? pourquoi, vivi, pourquoi tu veux le rendre heureux, maintenant ? pourquoi.
alors ily hausse les épaules, une dernière tentative d'esquive. il veut pas parler. pas parce que c'est toi, mais parce qu'il y a elle, et que tu n'as pas besoin de savoir. tout ni personne, les secrets sont c'qui lui permet de survivre. ne rien dire.
t'es contente. de le voir. il regarde le sol, les belles chaussures que tu portes. et puis il lève les yeux vers ton beau visage. si belle. il sourit.
t'as qu'à rentrer me raconter pourquoi tu viens voir mon coloc et pas moi.
il sourit de côté, comme s'il était jaloux. comme si ça pouvait lui retirer ses vieilles pensées. comme si c'était possible, son cerveau hurle, il veut le faire taire.

Invité
Invité


Re: CAN'T HELP MYSELF (ILY)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé