UNDISCLOSED DESIRES

Message par Invité le Lun 14 Aoû - 23:18


Aël
I don't care if it's dark

prénom Aël, douce ironie, ange en breton pour aller avec sa gueule adorable et son corps baisable, elle ne sait même pas à quoi ressemble la mer et n'a jamais croisé le vent de la coté dans ses cheveux. Alors en attendant de pouvoir glisser ses pieds dans le sable chaud et s'écorcher le talon sur les coquillages elle danse sous la pluie et s'abreuve de chaque orage comme d'un voyage infini. lieu de naissance Lyon, elle ne connait que ses murs gris, son ciel bleu menaçant et la lumière de ses nuits, ses habitants désabusés et les vieux des quartiers qui disparaissent et qu'on fini par oublier. Elle connaît si bien la ville qu'elle la hait, de ses sourires hypocrites aux nouveaux arrivants trop  joyeux, comme elle hait le bonheur et le malheur. ¨Parfois elle songe à Paris qui brille au loin et prétend la voir dans l'horizon, la tour Eiffel.  âge Vingt ans, on lui en donnerait bien plus à vue d'oeil, elle fait tâche sur le paysage seule la finesse de ses traits trahit la créature juvénile. Tant mieux qu'elle crache, ça facilite les affaires, elle n'a pas eu besoin de se soucier des regardes désapprobateurs, hésitants des promoteurs, aucune hésitation de la part de ceux qui jouissent de son corps qui ne lui appartient plus. Trop jeune mais déjà trop vieille.  job ou étudesLe commerce, les bancs de l'école rapidement quitté c'est dans les grandes enseignes qu'elle a fait ses marques, au gré des langues acerbes des clientes toute plus exigeante jusqu'à vampiriser toute l'innocence de son talent naissant. Mais ça a duré un temps et dès son diplôme embauché elle a gaspillé toute ses économies pour racheter une vielle salle de spectacle convertie en salle de poker où s'invitent les nouveaux gangsters, auto-entrepreneuse fière qui ignore son compte en banque dans le rouge et se détruit à petit feu dans le jeu, entraînant les autres dans sa danse. Quand l'argent se fait à manquer c'est le ménage qu'elle fait et plus si affinité, tout est prétexte pour franchir la barre du moins qui hante sa réalité.  situation Célibataire un jour sur deux, lasolitude se comble facilement, elle  prend ce qu'il a à prendre sans jamais s'attacher, sans faire gaffe à ce qu'il y a en face d'elle, de toute façon elle ne compte pas rester, elle s'envole une fois le jour levé, elle ne pense même pas que l'amour existe, juste le désir et l'adoration. Elle s'amuse un temps, mais se lasse trop vite des choses, gosse gâtée. choix d'immeuble L'immeuble 1, l'immeuble des riches pour son corps de luxe, ses parents aident encore pour le loyer quand elle ne dépense pas tout pour s'acheter le bonheur. avatar Bella Hadid. Pseudo Red (cc c Ed pour les trois du fond)


La coloc, choix ou obligation ? Quelles sont les raisons pour lesquelles tu souhaites emménager avec 3 inconnus ? Tu ne devrais pas rester seule. D'abord il y a eu le regard insistant de sa mère et la proposition de l'aider, plus enceinte à placer sa fille que l'enfermer dans une autre cage doréé et les conseils de sa douce psy ont enfoncé le clou dans l'échine l’empêchant de bouger, de trouver une porte de sortie, jusqu'à ce qu'elle soit convaincue que la compagnie soit la meilleur solution pour ne pas qu'elle se pende à la première poutre qu'elle dénichera au dessus de son lit.  Spectre au milieu de tout ces gens, elle répond toujours qu'elle est ici parce qu'elle ne supporte pas de vivre sans compagnie, en réalité elle se fiche des autres, elle déteste les autres êtres humains.
Tu rentres après une journée de boulot épuisante en n'ayant pas eu le temps de manger le midi, et tu découvres que le frigo est vide parce que Tom a oublié d'aller faire les courses, tu fais quoi ? Elle garde son calme olympien. En fait elle s'en fiche, c'est chacun pour soit, elle garde quelques tablettes de chocolat sous son lit, de quoi grignoter lors des fringales nocturnes, quand elle reste trop longtemps éveillée derrière ses livres à rêver de vies qu'elle ne vivra jamais. Elle s'invente guerrière d'un royaume maudit, son royaume où dansent trop de fantômes qu'elle ne sait chasser. Tom et les autres ne sont que d'autres insectes à écraser sur son chemin. Qu'ils aillent en enfer.
Quelle est la répartition des tâches idéale pour toi au sein d'une colocation ? (Tâches ménagères, courses, règles de vie...) Elle s'en fiche, faire le ménage elle sait faire si en échange on paye les courses pour elle. Elle a apprit quelque chose ici bas, c'est que tout s'achète, le service et la confiance des gens. Pour obtenir un peu de répit elle sait se plier aux désirs de chacun sans que ça ne lui fasse plus rien, c'est une règle à laquelle elle se tient pour ne pas souffrir de vouloir une révolution dans un univers immobile où le temps semble s'être arrêté à jamais et les mêmes événements se reproduire en boucle.
La nuit, tu es plutôt du genre... Dodo à 20h ? Grosse soirée jusqu'à 3h du mat' ? D'humeur séductrice, une conquête dans ton lit ? Tout à la fois, d'une nuit à l'autre elle est celle dont on a besoin la partenaire d'un soir, l'amie confidente, elle se couche avec les poules quand elle sent que la fatigue se niche trop dans ses cernes, elle ne dors pas si on a prévu autre chose, elle nettoie, elle astique, elle joue, elle dépense jusqu'à la dernière goutte de vie dans son sang, tant qu'elle n'a pas besoin d'être elle.
décris le caractère de ton personnage en quelques motsNymphe triste, Aël est de ces visages qui transpire le malheur sur ses traits, qui évoque des profondes tristesses et la mélancolie, elle est plutôt belle à regarder, agréable de discussion, bien que parfois trop froide. Aël est une glacier, impénétrable, qui n'ouvre que rarement les portes de son jardin secret, une petit fille naïve et facilement emportée par les idées folles, trop souvent rattrapée par la réalité qui l'ennuie tant qu'elle défie sa vie pour lui échapper. Elle apparaît comme un enfant qui a grandit trop vite, enjouée dans les moments de grâce et d'une fatalité brusque l'instant d'après, trop clément à laisser s'aventurer n'importe qui dans son lit pour s'occuper. Aël est surtout difficile à cerner tant elle change de visage, lunatique, versatile, comme jour et nuit, elle s'adapte facilement à qui lui fait face , avec pour seul mission de plaire à tout le monde. Elle ressemble d'avantage à une poupée qu'à un être de chair et de sang. Dans l'intimité violente et pugnace, elle se bat contre ce qu'elle aspire à devenir, cette femme forte et sûre d'elle, sûre de ses investissements et peter pan d'un autre coté, incapable de grandir.  

donne 5 anecdotes sur sa façon de vivre au quotidien (ONE) Elle laisse traîner ses livres partout Aël, elle en a beaucoup trop et elle continue d'en acheter, elle s'en fiche, elle aime les mots, beaucoup trop, elle se laisse facilement avoir par les jolis mots et aussi vite rattrapée par la réalité, elle s'accorde au moins une fois par soirée le temps de rêver, en attendant un rendez vous sur un banc, le regard plongé dans son récit. Elle imagine les histoires, elle écrit les scénarios de milliards de films, elle s'imagine derrière la caméra en train de briller enfin et d’exceller dans son art, mentir et jouer un rôle. Elle en garde toujours un dans son sac, avec sa reliure qui s'abîme quand la pluie tombe et qu'elle reste sous l'averse, quand elle le laisse tomber sur la chaussée. Mais elle est la seule qui ait le droit d’abîmer ses bouquins, elle et le temps. (DEUX) Aël est végétarienne, elle ne supporte pas l'idée de faire souffrir les animaux ou de les manger, ses parents ont toujours cru que c'était un prétexte, qu'elle était anorexique, qu'elle faisait sa difficile. Tout était prétexte pour eux, elle aurait préféré être cannibale et les bouffer eux. Alors elle ouvre toujours sa fenêtre aux chats errants, elle nourrit les oiseaux, tout ce qui est égaré récolte son amour parce qu'elle même se sent emportée sans vraiment savoir où aller. Quelques clochards reçoivent parfois ses pièces dans la gamelle, mais en général le genre humain le répugne et elle détourne le regard. La maladie la met mal à l'aise, le handicap la laisse indifférente. (TROIS) Elle accumule de nombreux comportements addictifs dangereux, elle joue avec le feu littéralement et brûle sur son passage ce qu'elle peut, ne récolte que les cendres entassées dans un bocal sur sa table de chevet. Cendres de feuilles d'arbres, des journaux, des tracts publicitaires. Quand c'est pas les cachets et la bouteille qui repose au pied de son lit, elle se projette star désabusée, usée, fatiguée et elle joue avec la vie et la mort en attendant qu'une des deux essaye de la repêcher, spectatrice de sa propre vie. (QUATRE) Elle ne regarde pas la télé Aël, elle n'est jamais au courant de rien, elle cherche à se surprendre, elle fera toujours en sorte d'être la dernière au courant, d'écouter les ragots entre deux habitants de sa coloc, elle s'invitera volontiers dans une chambre pour écouter les plaintes d'une demoiselle larguée, elle restera des heures sous la douche seule ou accompagnée en attendant que la vie la surprenne. Elle est du genre à organiser une soirée, inviter des inconnus et faire la fête, bousculer le quotidien par n'importe quel moyen qui soit (CINQ) Elle vit toujours habillée, dans des fringues plus luxueux les uns que les autres, parfois trop petits, elle les a gardé de son adolescence rêvée, elle n'a aucun problème avec la nudité mais se trouve plus rassurée quand quelque chose le cache. Elle déteste être fixée, ne supporte pas qu'on la regarde droit dans les yeux, que quelqu'un regarde trop longtemps son corps, parfois elle le déteste. Elle n'aime pas que l'on ne voit que lui et jamais la personne derrière. Qu'on la questionne sur les cicatrices et les tatouages de sa peau. Le contact parfois la dérange, quand ce n'est pas juste du sexe, elle a trop peur de simples rapprochements, comme un animal sauvage. Elle ne se connaît que méfiante ou juste bestiale. Toujours à se rebeller et mener la vie dure aux personnes qui vivent à ses cotés, dicter ses lois comme elle le ferait sur son lieu de travail.    


Invité
Invité


Re: UNDISCLOSED DESIRES

Message par Invité le Mar 15 Aoû - 0:40

coucou ma future femme I love you

Invité
Invité


Re: UNDISCLOSED DESIRES

Message par Léo le Mar 15 Aoû - 1:05

Viviane a écrit:coucou ma future femme I love you

euh nn

*******************


sick of loosing soulmates

Re: UNDISCLOSED DESIRES

Message par Invité le Mar 15 Aoû - 1:09

@Léo a écrit:
Viviane a écrit:coucou ma future femme I love you

euh nn

bah si c'est prévu depuis deux semaines bitch

Invité
Invité


Re: UNDISCLOSED DESIRES

Message par Alban le Mar 15 Aoû - 9:09

Et le premier dc est là

*******************
j'mens surtout à moi-même quand j'répète que j'essaye de faire de mon mieux

Re: UNDISCLOSED DESIRES

Message par Léonie le Mar 15 Aoû - 9:55

qu'il est beauuuuuu ce dc bon sang
rebienvenue chez toi avec cette merveille

Re: UNDISCLOSED DESIRES

Message par Invité le Mar 15 Aoû - 11:26

wesh la mifa, le ménage ça se passe ou bien?

Invité
Invité


Re: UNDISCLOSED DESIRES

Message par Invité le Mar 15 Aoû - 15:26

I love you

va te coucher wade.
et désolé mais vivi c'est ma femme vous arrivez trop tard les rageux. ://

Invité
Invité


Re: UNDISCLOSED DESIRES

Message par Invité le Mar 15 Aoû - 15:28

jolie.

Invité
Invité


Re: UNDISCLOSED DESIRES

Message par Lou le Mar 15 Aoû - 19:25

elle est beaucoup trop parfaite, je l'aime déjà d'amour
bienvenue dans l'immeuble 1 appartement 11
avatar

Lou
big boss


Voir le profil de l'utilisateur

Re: UNDISCLOSED DESIRES

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires