avis au milieu d'un tas de récits - Léa & Mark

Message par Invité le Mer 16 Aoû - 17:34

Tout a commencé avec ces clients, qui ont commenté la petite feuille glissée dans les bouquins. Mark, il n'avait pas capté. "Mais si, vous savez, le petit commentaire sur le livre". Il n'avait pas trouvé, perdu dans un tumulte de pensées diverses. Il s'était contenté de sourire, avec un grand "Ah oui" et de discuter un peu autour du livre. Blabla, balancer un avis sur l'histoire, blabla, ouais c'est pas moi, c'est un collègue. Il n'avait pas pu s'empêcher d'en parler au big boss, parce que c'était intéressant, les gens aimaient - enfin, la majorité, ceux qui étaient pas du genre à se plaindre -, ça boostait sûrement les ventes. peut-être qu'ils devaient le faire, eux aussi ? La réponse était toute l'inverse. Attraper la personne, la balancer, lui dire d'arrêter, appeler les flics s'il fallait. Mark, il n'a pas comprit. Ouais, ça les empêchait de vendre des livres pourris - de son point de vue -, mais qu'est-ce qu'il y avait de mal à dépeindre aussi du noir d'un livre ?
Il remuait tout ça, en se mordillant la lèvre. Un dernier petit bip, il avait finit de scanner les livres de la petite dame devant le comptoir. Une dame âgée, qui tenait difficilement son petit-fils par la main. Il annonça le prix d'une voix monotone. Des mangas et des bouquins pour vieux, il n'avait pas envie d'en parler. En plus, elle avait autre chose à faire que de lui parler visiblement. Le blond, il préférait parler aux jeunes, à ceux qui lisent des trucs comme lui, un peu. Une fois la cliente et le gosse partis, tout était drôlement calme. Jour de week-end, il n'y avait pas foule. Les librairies, ça fait plus trop sensations, d'après les gens. Les livres, maintenant, on les a aussi sur les écrans. Mark, il ne comprend pas, pour lui c'est irremplaçable l'odeur du papier, la sensation de toucher les pages.

Il soupire, puis là, son regard est attiré. Une jolie jeune fille, occupée à écrire quelque chose, pour le glisser dans un bouquin. C'est donc elle, la fameuse écrivaine d'avis ? "Eh, pardon, tu fais quoi là ? Tu mets un avis ?" Un léger sourire aux lèvres - parce qu'elle est pas mal et que ça lui fait plaisir de jouer au méchant -, il s'approche d'elle. Attrapant un bouquin au vol - il allait pouvoir le lire au comptoir après, avec de la chance. Il jette un coup d’œil. "Ouais, c'est ça. Ben continue. Le patron veut que t'arrête, mais j'trouve ça cool. Tu veux un crayon ?" Dit-il, dégainant au passage le fameux objet, qu'il se met à faire tourner entre ses longs doigts.

Invité
Invité


- Sujets similaires