déménagement v.1 (selene)

Message par Mathis le Dim 10 Sep - 15:16

mathis, quand il a pris la coloc. quand il a accepté. il s’est pas dit qu’il partagerait l’appartement avec des filles. il s’est dit que ce serait une possibilité ouais, bien sûr. mais. bah. il pensait pas que ce serait l’équivalant de la moitié des personnes. et puis, la quatrième personne étant pas encore arrivé, rien lui assurait qu’il serait pas le seul mec.
pas que ça l’dérange, mathis, non.
il s’en fout.
mais il craint plus les discussions des voisins. pas qu’il s’intéresse vraiment à comment on l’voit, lui. mais ça l’ferait chier que les voisins parlent mal de ses colocataires. parce que bah, elles sont dans la même situation que lui. elles savaient pas.
et puis, faut l’connaître, mathis. être entouré de filles, ça l’dérange pas. mais ça réveille chez lui un instinct de protection qui peut vite être soulant. il le sait hein. mais c’est comme ça.
c’est mathis quoi.
alors quand cette blonde débarque, et qu’elle fait tomber un carton - cliché- mathis s’précipite. bah ouais.
c’est mathis quoi.

mathis et ses cheveux qui lui descendent au milieu du dos. mathis et sa barbe de vieux d’cinquante piges. mathis et son absolu besoin d’aider les autres en toute circonstance.
donc mathis, il s’retrouve à avancer dans le long couloir, comme ça, pour l’aider. il entre dans la première chambre qu’il voit. la petite. celle à gauche, quand on entre. il pose le carton sur le lit une place et se retourne pour voir la blonde.
et il lui tient la porte.
bah ouais.
parce qu’elle peut pas rester ouverte sans lui.

mathis, il lui sourit, et remet ses grosses mèches derrière ses oreilles. je m’appelle mathis. ça va aller ? et mathis étant mathis, il s’approche, prend un carton qu’elle avait sur les bras, et le met sur le lit, à côté de l’autre. le sourire toujours aux lèvres.
c’est mathis quoi.

Re: déménagement v.1 (selene)

Message par Selene le Dim 10 Sep - 15:53

c’est ce qu’on appelle une entrée fracassante. cependant, il en faut beaucoup plus pour que selene se sente honteuse. après tout il n’y a rien de ridicule, ça manquait peut être même de fantaisie aux yeux de la jeune femme. qu’est-ce que ça aurait été marrant que ce soit ses petites culottes à la place de ses autres fringues basiques. la petite blonde assise dans le canapé aux côté du grand blond ne bronche pas d’un millimètre. sans aucune rancune, selene lui adresse un sourire en coin avant de rabaisser son regard vers l’homme attentionné. pas le temps de le remercier qu’il s’en va déjà jusqu’au couloir qui mène aux chambres. sans aucune surprise, selene découvre l’une d’elles derrière une des portes. petite et trop sombre.

encore beaucoup trop silencieuse pour son tempérament, selene se contente d’observer autour d’elle. elle s’imagine déjà dans le réaménagement de son espace personnel. c’est beaucoup trop terne, trop impersonnel. elle aurait préféré un lit double mais manque de motivation pour s’approprier un autre espace. tant pis. elle squattera probablement chez quelqu’un d’autre. son regard à présent se pose sur le jeune homme. le carton qui encombre ses mains la quitte bien vite. ce gars ressemble à un gros nounours. un sourire amusé étire les lèvres de selene tandis qu’il se présente. mathis.
et moi selene. merci pour avoir user de tes gros bras.
une fenêtre n’aurait pas été de trop mais il faudra faire sans.
certainement oui. tu occupes quelle chambre ?
juste question de curiosité.

Re: déménagement v.1 (selene)

Message par Mathis le Dim 10 Sep - 16:09

mathis il fait ça pour aider. mathis, il aide toujours les gens. il a toujours été comme ça. il a été élevé comme ça. et puis, avant d’partir, il a appris à faire passer le bonheur des autres avant le sien. ça fait d’lui quelqu’un d'assez irréprochable, mais presque trop. ça fait d’lui quelqu’un qui s’excuserait probablement d’exister dans ses moments de faiblesses.
c’qui est bien, c’est qu’ils sont rares. et qu’en général, il est plutôt gamin, mathis. qu’il aide, toujours, c’est ancré. mais c’est pas pathos.
le pathos, c’est pas pour lui.
jamais.

il fait face à la fille depuis quelques secondes, debout, comme un pilier. il s’étonne pendant un instant que cette fille ait débarqué avec deux pauvres cartons. ses soeurs en coloc ? auraient probablement débarqué avec toute leur chambre. et ça représente bien plus que deux cartons. pendant quelques secondes, il s'interroge sur la blonde, s’demande pourquoi y’a si peu de trucs. mais vite, il s’rend compte qu’en fait, bah.
il s’en fout.
c’est sa vie.
et mathis, il aime pas trop s’mêler du passé des autres. comme il aime pas trop qu’on s’mêle du sien.

elle se présente.
selene.
il hoche la tête. ça lui va bien, selene. c’est un beau prénom. elle le remercie aussi, ce à quoi il sourit, seulement. il dirait bien de rien, mais. bah. non, en fait.
ça ira, qu’elle dit. d’une façon plus recherchée. et elle parle des chambres. alors mathis hausse les épaules. parce qu’il sait pas. on a pas fait la répartition encore. j’pense que ça viendra quand la quatrième personne arrivera.
il s’assoit sur le lit, mathis. après tout, si ça s’trouve, ça sera le sien au final. ça l’dérangerait pas, mathis. il aime bien les petits trucs. le lit, le dérange un peu plus. pas qu’il veuille un truc grand. il a juste besoin d’un truc grand. qu’il tombe pas dans la nuit juste parce qu’il s’est mis sur le côté. selene. alors selene ? pourquoi lyon ?
bah quoi ?
mathis, il aime faire la conversation.
mathis, avec trois soeurs à la maison, il était jamais au calme. et il aime pas ça, le calme. il aime pas le silence.
mathis, il fait d’la musique, y’a une raison. avec la musique, y’a toujours quelque chose à écouter. autre que le silence, le vide.
mathis, ça lui fait peur, le rien.

Re: déménagement v.1 (selene)

Message par Selene le Dim 10 Sep - 16:41

la générosité émane de ce garçon. il semble avoir le coeur sur la main. en tout cas, en se plongeant dans ses yeux - selene n’a aucune gêne à le faire, même avec des inconnus - la jeune femme semble deviner ce côté de sa personnalité. le grand blond fait forte impression avec son physique. il a une tronche à être tarzan. tarzan des villes oui, mais pour le plaisir des yeux, selene l’imagine bien se promener dans l’appart avec un short en peaux de bête. ça ne serait pas dégueulasse à voir, assurément. l’esprit vagabond, un cillement suffit à la jeune femme pour revenir sur terre.

mathis est bien trop silencieux, peu bavard sur l’instant. bras croisés sur son torse. debout face à elle. mais il a l’allure du mec ultra pensif, qui risque d’un instant à l’autre à combler ce silence. selene elle, toujours concentrée sur les quatre murs de la chambre, se répète que serait une idée d’en avoir une plus grande. elle réfléchi aussi à comment rendre la pièce plus lumière. minable petite fenêtre. elle n’a jamais supporté les espaces trop étroits et elle ne se sent pas très à l'aise selene. comme privée d'oxygène. est-ce qu'au moins, la fenêtre laisse passer la chaleur ? selene frissonne, se répète qu'il suffit de l'emménager pour la rendre plus grande. elle n’est pas totalement claustrophobe, mais elle n’est pas non plus à l’aise. elle, la fille qui bouille toujours, celle qui a besoin de bouger constamment, c’est comme se sentir en cage.
ressenti inexplicable. la fatigue du trajet de l’hôtel jusqu’ici retombe sur ses épaules. elle s’échoue sur le lit, à côté de mathis.

il lui annonce que la répartition n’a pas été faite. simple hochement de tête.
tu crois que toutes les chambres sont petites ? non parce que j’suis claustro.

selene la chiante. selene la menteuse - mais ça personne n’est sensé savoir qu’elle ne dit pas entièrement la vérité. pourquoi lyon.
je suis là pour les études. la rentrée a déjà eu lieu. d’infirmière. et toi ?

Re: déménagement v.1 (selene)

Message par Mathis le Lun 11 Sep - 11:06

elle est petite cette chambre. c’est ce qu’il pense mathis. mais cette fille, elle est fine, et elle est pas super grande non plus. moins grande que lui quoiqu’il en soit. peut-être qu’elle est bien, cette chambre pour elle. la fenêtre est petite, trop petite, c’est clair. mais plus il la regarde, la chambre, plus il sait, mathis, que jamais il pourra vivre là dedans. il se met debout, et, exagérons à peine, il peut toucher les murs en ouvrant les bras. et puis, il doit caser sa gratte, son saxo, son ordi, son matériel de compo et tout. ça va être galère.
selene, elle finit par s’poser à côté de lui, sur le lit. et il la regarde pas mathis, t’façon, elle a fait une entrée bien assez remarquée, le visage de la blonde est marqué dans son esprit. et il va la voir tous les jours de toute façon.
c’est pas comme s’il avait besoin de se souvenir d’elle à tout pris le premier jour.

claustrophobe ? cette fille ? mathis est naïf, trop naïf. alors naturellement, dans sa tête, il s’dit qu’évidemment, il peut pas laisser une personne claustrophobe dans cette petite chambre, c’est pas possible. et il espère, croise les doigts pour que ce soit la plus petite chambre de la colocation. parce que mathis, il est galant aussi, et ça l’emmerderait de laisser ce trait de sa personnalité prendre le dessus et qu’il doive se retrouver dans une chambre minuscule. juste parce qu’il a été “gentil”. hm. qu’il répond. il sait pas trop quoi dire d’autre mathis. bien sûr que si elle est claustro, elle pourra pas rester dans cette toute petite chambre. mais lui, il pense surtout à l'ascenseur pour arriver ici. est-ce qu’elle l’a pris ? ça a été ? il est pas énorme l'ascenseur, et loin d’être sécurisant.

elle répond finalement, sur sa venue à lyon. les études. ouais. lyon, y’a beaucoup d’étudiants. il avait lu ça quelque part, quand il était à paris. le peu, très peu, de temps, qu’il a passé à paris. infirmière. mathis sourit. pas qu’il croit aux clichés ou quoi, mais, ça l’étonne pas. du coup, ça l’fait sourire. finalement, elle lui retourne la question. alors mathis hausse les épaules.
ouais.
qu’est-ce qu’il fait là au final ?

plusieurs trucs. j’ai trouvé un job ici. et les études de musiques, y’en avait pas là où j’vivais avant. mathis, il a une gross grave voix quand il parle. mais ça marche bien. avec le reste. il passe sa main sur sa barbe pendant un instant et prend une inspiration. tu veux aller voir les autres ? de chambres ? tout l’monde est pas arrivé, mais au moins, ça pourra leur donner une idée de ce qui est possible. pour elle, la claustrophobe. et pour lui, le grand mammifère qui prend beaucoup trop d’place.

Re: déménagement v.1 (selene)

Message par Selene le Mar 12 Sep - 19:00

dans ses manières, selene peut parfois paraître égoïste...ou méchante. mais est-elle vraiment mauvaise à vouloir une meilleure chambre ? premiers arrivés, premiers servis, non ? penser à son confort est une particularité que possède chaque humain. celui qui dit ne pas penser pour sa poire ne serait-ce de temps en temps est un sacré menteur ! et ça c'est se foutre royalement de la gueule des autres. personne n'est totalement dupe.
la jeune femme apprécie l'attention du grand blond et ne manquera pas de le remercier un jour. car oui, sous ses airs, selene ne manque pas de générosité. ce n'est pas une vilaine fille. elle a juste du caractère. parfois insupportable et mais tout aussi attachante. ses nouveaux colocataires auront l'occasion de tester son tempérament de toute évidence.

mathis semble convaincu de son argument. une courte approbation sort de sa bouche. selene le regarde à ce moment-là, perdue dans la contemplation de ses longs cheveux. ce gars a vraiment des allures de tarzan. il a amplement mérité son surnom. selene en sourit d'amusement avant d'expliquer ce qu'elle fiche à lyon. ce qui l'amène ici, ce sont ses études et une envie de voir autre chose que les abords familiers de bordeaux.

c'est au tour de selene d'écouter les motivations de mathis. plusieurs trucs, dit-il. attentive, selene penche légèrement la tête sur le côté. c'est donc un musicien. ça lui plait, l'idée qu'il puisse jouer dans l'appartement et en faire profiter tout le monde. selene est sensible à la musique mais a toujours manqué de motivation pour vraiment se lancer dans l'apprentissage d'un instrument. elle aurait pourtant, aimé savoir jouer de la guitare ou du piano. pincement de lèvres.
tu joues de quoi ?
il a des airs à aimer le rock aussi.

mathis propose une visite plus approfondie des chambres voisines. en voilà une très bonne idée. en signe d'approbation, selene se lève - tapotant doucement l'avant bras de son colocataire pour le motiver à en faire de même.
ce serait bien oui. ensuite, on pourrait aller faire les courses histoire de remplir le frigo. je ne sais pas ce qu'on va manger sinon.

selene est déjà devant la porte mais sans attendre que mathis se lève, elle file dans le couloir : découvre les toilettes et la chambre en face.
elle est grande celle-ci !

Re: déménagement v.1 (selene)

Message par Mathis le Jeu 14 Sep - 22:02

de quoi ? qu’elle demande, selene. ouais, de quoi il joue, mathis ? de la gratte, bien sûr. de la classique, et de l'électrique. il a joué de la basse aussi, mathis, et de la batterie. mais il a arrêté. il aimait pas ça. et il joue du saxo. du jazz. ouais, c’est cliché. et ? à qui ça pose problème ça ? que mathis soit cliché. il l’est tellement, juste, pas, en général, qu’il peut bien l’être un peu, non ? parfois. guitare, saxo, c’genre de truc. mais jamais trop fort.
et mathis attend sa réponse, à selene. pas que la discussion le dérange, mais il peut pas s’empêcher de se dire qu’ils ont quand même laissé l’autre fille dans l’salon, seule. peut-être même que la quatrième personne est arrivée. et qu’elle est en train de se dire qu’il y a deux personnes totalement malpolie dans sa colocation.
alors il aimerait quand même bien faire le tour, rapidement. qu’ils regardent, qu’ils commencent à s’approprier telle ou telle chambre oui. oui, ça mathis aimerait bien.
selene répond pas de suite, elle se lève avant. mais son geste est une réponse. elle lui tape le bras, en mode, viens lève toi gros flemmard, et mathis lui en veut pas. c’est lui qu’a proposé d’se bouger, mais en toute sincérité, s’il pouvait rester là, s’affaler, et dormir, il dirait pas non, non plus.
et finalement, elle répond, selene. finalement.
oui, qu’elle dit. il s’en doutait un peu. puis elle parle d’un autre truc, des courses, du frigo. et mathis, ça l’fait sourire. il sera pas le seul à penser à l’organisation, il aura au moins selene avec lui. et ça, c’est bien.
mathis, c’est le plus vieux, et ça a toujours été le plus vieux, partout où il était. mathis, plus vieux, plus responsable, voilà ce qu’on disait d’lui. sauf que mathis, responsable, oui. mais pas trop. le laisser seul dans un supermarché ? peut-être pas la meilleure des idées. si un jour, ça venait à arriver, la colocation devra se nourrir de kinder bueno et de steaks de soja.
et ce que jusqu’à ce que quelqu’un d’autre se décide à aller refaire des courses. plus appropriées aux goûts du plus grand nombre.

carrément ouais. qu’il lance en s’levant. et il suit selene, qu’est déjà partie en exploration. et il imagine bien la tête de selene quand elle ouvre la chambre juste en face de celle où sont entreposés ses deux cartons. elle est pas géante, mais comparée à celle qu’ils viennent de quitter, c’est un château. selene fait une remarque, mais ça fait juste rire mathis.
ouais. captain obvious. et il rigole, doucement.
il lui prend l’envie de lui ébouriffer les cheveux, mais. non. il se retient. il sait pas comment selene réagirait, il la connait pas depuis assez longtemps. mais faut qu’elle s’attendre à un test de réaction là dessus. très prochainement.

il s’dirige vers le bout du couloir. il ouvre d’abord la porte de gauche, celle du même côté que la petite, et écarquille, très légèrement, les yeux. celle là l’est encore plus. grande. il regarde un peu les murs. il pourrait s’plaire dans cette chambre, mathis. elle est bien éclairé, et le lit est grand. et ça, ça, c’est bien. mais y’a des fuites d’en haut, j’pense. qu’il remarque. sur le mur, y’a une trace, minime, mais visible, plus foncée que le reste du mur. de l’eau, probablement entassée dans le mur. et sur l’plafond aussi.

mais il s’en fout mathis.
il aime la pluie.

Re: déménagement v.1 (selene)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires